En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

NAUSICALM

Mis à jour : Mardi 20 Juin 2017

Antiémétique

ⓘ VIDAL vous informe

  • Ce médicament contre le mal des transports n'est plus vendu en libre accès en pharmacie (suite à des cas d'usage abusif dangereux).

    En savoir plus.

Dans quel cas le médicament NAUSICALM est-il prescrit ?

Ce médicament est un antiémétique qui appartient à la famille des antihistaminiques de type H1. Il a des effets sédatifs et atropiniques qui expliquent certaines contre-indications et précautions d'emploi.

Il est utilisé pour prévenir et traiter le mal des transports et dans le traitement de courte durée des nausées et vomissements sans fièvre.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament NAUSICALM

NAUSICALM : gélule (transparente) ; boîte de 14
- Non remboursé - Prix libre 
NAUSICALM : sirop (arôme caramel) ; flacon de 150 ml
- Non remboursé - Prix libre 

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament NAUSICALM

p gélp c à cp c à s
Diménhydrinate50 mg15,7 mg47,2 mg
Saccharose+3,6 g10,8 g
Alcool++
Autres excipients (spécifiques à certaines formes) : Caramel arôme, Eau purifiée, Éthylmaltol, Éthylvanille, Fève Tonka, Gélatine, Gomme laque, P-hydroxybenzoate de méthyle, P-hydroxybenzoate de propyle, Pipéronal, Povidone, Talc, Titane dioxyde

Contre-indications du médicament NAUSICALM

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • risque de glaucome à angle fermé,

  • risque de rétention des urines (adénome de la prostate),

  • enfant de moins de 2 ans (lorsque le sirop est utilisé dans le mal des transports),

  • enfant de moins de 6 ans (lorsque le sirop est utilisé dans le traitement des nausées et vomissements sans fièvre),

  • enfant de moins de 15 ans (gélule).

Attention

Des précautions sont nécessaires en cas d'insuffisance hépatique ou d'insuffisance rénale graves et chez la personne âgée, notamment en cas de constipation chronique, de tendance aux vertiges ou aux baisses de tension.

Le sirop contient du sucre (saccharose) en quantité notable.

Évitez les boissons alcoolisées : augmentation du risque de somnolence.

Attention : conducteurCe médicament peut induire une somnolence, parfois intense chez certaines personnes. Cette somnolence peut être augmentée par la prise d'alcool ou d'autres médicaments sédatifs. La conduite et l'utilisation de machines dangereuses sont déconseillées, surtout dans les heures qui suivent la prise du médicament.

Interactions du médicament NAUSICALM avec d'autres substances

Informez votre médecin ou votre pharmacien si vous prenez un autre médicament ayant des effets atropiniques ou sédatifs (tranquillisants, somnifères, certains médicaments contre la toux ou contre la douleur contenant des opiacés, antidépresseurs, neuroleptiques...).

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

L'utilisation ponctuelle de ce médicament pendant la grossesse est possible, à condition de respecter la posologie recommandée. Néanmoins, son utilisation dans les jours qui ont précédé l'accouchement doit être signalée au médecin ; en effet, une surveillance particulière du nouveau-né peut être nécessaire.

Allaitement :

Ce médicament passe dans le lait maternel ; ne l'utilisez pas ou ne le réutilisez pas sans avis médical.

Mode d'emploi et posologie du médicament NAUSICALM

Dans la prévention du mal des transports, ce médicament doit être une demi-heure avant le départ.

Posologie usuelle :

Mal des tranports :

  • Adulte : 1 à 2 gélules ou 1 à 2 cuillères à soupe de sirop avant le départ, à renouveler éventuellement au cours du voyage.

  • Enfant de 6 à 15 ans : 1 à 2 cuillères à café de sirop, avant le départ. La prise peut éventuellement être renouvelée. Ne pas dépasser 10 cuillères à café de sirop par 24 heures.

  • Enfant de 2 à 6 ans : 1/2 à 1 cuillère à café de sirop, avant le départ. La prise peut éventuellement être renouvelée. Ne pas dépasser 5 cuillères à café par 24 heures.

Nausées et vomissements :

  • Adulte : 1 à 2 gélules ou 1 à 2 cuillères à soupe de sirop, toutes les 6 à 8 heures. Ne pas 8 gélules ou cuillères à soupe de sirop par jour.

  • Enfant de 6 à 15 ans : 1 à 2 cuillères à café de sirop, toutes les 6 à 8 heures. Ne pas dépasser 10 cuillères à café de sirop par jour.

La durée du traitement ne doit pas dépasser 2 jours sans avis médical.

Conseils

Il existe des mesures simples et souvent efficaces pour prévenir le mal des transports :
  • bien dormir la veille du voyage ;

  • manger légèrement mais régulièrement pendant le trajet ;

  • éviter le café, les boissons alcoolisées ou gazeuses ;

  • privilégier certaines places : à l'avant en car, au niveau des ailes en avion, sur le pont au centre en bateau.

Le flacon de sirop ne doit pas être conservé plus de 1 mois après ouverture.

Effets indésirables possibles du médicament NAUSICALM

Somnolence.

Effets atropiniques : sécheresse de la bouche, troubles de l'accommodation, blocage des urines, constipation, palpitations.

Hypotension orthostatique, vertiges, tremblements, agitation.

Réaction allergique.

Anomalie de la numération formule sanguine.

Des cas d'abus, d'usage détourné et de dépendance ont été observés notamment chez des adolescents.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

SYNAREL est préconisé dans le traitement de l'endométriose et de certaines stérilités (illustration).

Endométriose : rupture de stock de SYNAREL (nafaréline) prévue pour les 20 premiers jours de septembre

La trimébutine est désormais contre-indiqué chez l'enfant de moins de 2 ans (illustration).

DEBRICALM, DEBRIDAT et génériques (trimébutine) : contre-indiqués chez l'enfant de moins de 2 ans

Les doses restantes de VACCIN TETANIQUE PASTEUR sont rendues disponibles uniquement à l'hôpital et dans les centres de vaccination publics (illustration).

VACCIN TETANIQUE PASTEUR : uniquement disponible à l'hôpital