En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

OLIGOSOL ZINC-CUIVRE

Mis à jour : Jeudi 18 Mai 2017

Oligo-élément

Dans quel cas le médicament OLIGOSOL ZINC-CUIVRE est-il prescrit ?

Ce médicament appartient à la famille des éléments minéraux traces (oligo-éléments).

Il est utilisé comme modificateur de terrain, en particulier en cas de troubles fonctionnels gynécologiques à la puberté, à la ménopause ou avant les règles.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament OLIGOSOL ZINC-CUIVRE

OLIGOSOL ZINC-CUIVRE : solution buvable ; boîte de 14 ampoules de 2 ml
- Non remboursé - Prix libre 

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament OLIGOSOL ZINC-CUIVRE

p amp
Zinc67,4 μg
Cuivre72,6 μg
Glucose+
Excipients : Eau purifiée, Glucose anhydre

Attention

Les oligo-éléments aident l'organisme à combattre les maladies, mais leur action n'est généralement pas suffisante pour permettre la guérison d'affections graves ; un traitement spécifique est alors nécessaire.

Fertilité, grossesse et allaitement

L'effet de ce médicament pendant la grossesse ou l'allaitement est mal connu. L'évaluation du risque éventuel lié à son utilisation est individuelle : demandez conseil à votre pharmacien ou à votre médecin.

Mode d'emploi et posologie du médicament OLIGOSOL ZINC-CUIVRE

La solution est prise par voie sublinguale de préférence le matin à jeun ou éventuellement 15 minutes avant un repas ou le soir au coucher : garder le contenu de l'ampoule sous la langue 1 à 2 minutes avant de l'avaler.

Posologie usuelle :

  • Adulte et enfant de plus de 12 ans : 1 à 3 ampoules par jour.

Effets indésirables de ce médicament

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en téléchargeant le formulaire.

Commentaires (0)

Actualités

Les anomalies typiques du syndrome de Brugada à l’ECG sont un sus-décalage de ST dans les dérivations droites (V1, V2) avec aspect en dôme, suivi d’ondes T négatives (illustration).

SERECOR (hydroquinidine) : tensions d'approvisionnement et restrictions d'utilisation

La codéine utilisée comme agent antitussif en pédiatrie est contre-indiquée depuis 2015 (illustration).

TUSSIPAX, NEO-CODION ENFANTS, EUCALYPTINE LE BRUN formes buvables : rappel de lots

Quatre gouttes d'HALDOL 2 mg/mL solution buvable correspondent à 0,4 mg d'halopéridol (illustration).

HALDOL buvable : risque d'erreurs médicamenteuses entre la seringue graduée en mg/mL et le flacon compte-gouttes