En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

CHIBROXINE

Mis à jour : Mardi 18 Septembre 2018
Famille du médicament :

Antibiotique à usage ophtalmique

Dans quel cas le médicament CHIBROXINE est-il prescrit ?

Ce collyre contient un antibiotique de la famille des quinolones.

Il est utilisé pour traiter les infections bactériennes de l'œil (conjonctivite grave, kératite, ulcère de la cornée).

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament CHIBROXINE

CHIBROXINE : collyre ; flacon de 5 ml
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 2,89 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament CHIBROXINE

p 100 ml
Norfloxacine300 mg
Benzalkonium chlorure+
Excipients : Acide chlorhydrique, Acide édétique sel de Na, Benzalkonium chlorure, Eau ppi, Sodium acétate trihydrate, Sodium chlorure

Contre-indications du médicament CHIBROXINE

Ce médicament ne doit pas être utilisé en cas d'allergie aux antibiotiques de la famille des quinolones ou aux antiseptiques de la famille des ammoniums quaternaires (présence de benzalkonium).

Attention

Une rougeur ou une douleur de l'œil ne correspondent pas toujours à une infection. Des soins urgents peuvent être nécessaires, notamment en cas de vision floue. N'utilisez pas ce médicament sans avis médical.

Les lentilles de contact ne doivent pas être portées en cas d'infection oculaire ni réutilisées avant guérison complète. Néanmoins, si le médecin juge l'utilisation de lentilles de contact possible, retirez les lentilles de contact pour l'instillation du collyre et attendez au moins 15 minutes avant de les remettre.

Interactions du médicament CHIBROXINE avec d'autres substances

Ce collyre peut interagir avec d'autres collyres : respectez un intervalle de 15 minutes entre deux instillations.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

L'effet de ce médicament pendant la grossesse est mal connu : seul votre médecin peut évaluer le risque éventuel de son utilisation dans votre cas.

Allaitement :

Les données disponibles ne permettent pas de savoir si ce médicament passe dans le lait maternel. Il est déconseillé pendant l'allaitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament CHIBROXINE

Tirer la paupière inférieure vers le bas tout en regardant vers le haut. Déposer les gouttes de collyre entre la paupière et le globe oculaire (cul-de-sac conjonctival).

Posologie usuelle :

1 ou 2 gouttes, 4 fois par jour.

Conseils

Une application correcte du produit peut nécessiter une aide.

Le collyre peut être contaminé par l'œil infecté : évitez de mettre en contact l'extrémité du flacon avec l'œil ; ne le conservez pas plus de 15 jours après une première utilisation.

Effets indésirables possibles du médicament CHIBROXINE

Sensation de brûlure ou de picotement.

Plus rarement : larmoiement, sensibilité excessive à la lumière, goût amer dans la bouche.

Très rarement : dépôts cornéens.

Lié à la présence de benzalkonium : irritation, réaction allergique locale.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

Les préparations coliques  sont indiquées pour le lavage colique, en préparation des examens d'exploration (endoscopie, radiologie) ou d'une chirurgie colique chez l'adulte (illustration).

Préparations coliques orales : prescription médicale obligatoire pour 10 spécialités passées sur liste I

SRILANE est indiqué dans le traitement local d'appoint des entorses, des contusions et de la lombalgie aiguë (illustration).

SRILANE 5 % crème (idrocilamide) : arrêt de commercialisation depuis mi-octobre

Les substituts nicotiniques remboursables sur prescription médicale « classique » n'entrent plus dans le cadre du forfait annuel, à hauteur de 150 € par an et par personne (illustration).

NICORETTESKIN (boîte de 7), NIQUITIN et NIQUITINMINIS : désormais remboursables sur prescription "classique"