En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

DULCIPHAK

Mis à jour : Mardi 19 Février 2019
Famille du médicament :

Traitement de la cataracte

Dans quel cas le médicament DULCIPHAK est-il prescrit ?

Ce collyre contient un dérivé du silicium.

Il est utilisé dans le traitement d'appoint de la cataracte.

Présentations du médicament DULCIPHAK

DULCIPHAK : collyre ; flacon compte-gouttes de 10 ml
- Non remboursé - Prix libre 

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament DULCIPHAK

p 10 ml
Solution de méthylsilanétriol et de salicylate de sodium0,5 ml
Acide parahydroxycinnamique5 mg
Parabens+
Excipients : Eau ppi, P-hydroxybenzoate de méthyle, Sodium chlorure, Sodium hydroxyde, Sodium hypophosphite

Interactions du médicament DULCIPHAK avec d'autres substances

Ce collyre peut interagir avec d'autres collyres : respectez un intervalle de 15 minutes entre deux instillations.

Fertilité, grossesse et allaitement

L'effet de ce médicament pendant la grossesse ou l'allaitement est mal connu : seul votre médecin peut évaluer le risque éventuel de son utilisation dans votre cas.

Mode d'emploi et posologie du médicament DULCIPHAK

Tirer la paupière inférieure vers le bas tout en regardant vers le haut et déposer une goutte de collyre entre la paupière et le globe oculaire (cul-de-sac conjonctival).

Posologie usuelle :

1 goutte par œil malade, 3 fois par jour.

Conseils

L'application correcte du produit peut nécessiter une aide.

Évitez de mettre l'embout du flacon en contact avec l'œil.

Ne conservez pas ce collyre plus de 30 jours après une première utilisation.

Effets indésirables possibles du médicament DULCIPHAK

Picotements, sensation de brûlures ou démangeaisons de l'œil, larmoiements.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

La colestyramine est indiquée dans le traitement de l'hypercholestérolémie essentielle lorsque le régime est avéré insuffisant et/ou qu'il existe des facteurs de risque associés (illustration).

QUESTRAN (colestyramine) : rupture de stock en ville et contingentement à l'hôpital

La calcitonine réduit la calcémie, principalement par inhibition des ostéoclastes, ce qui diminue la résorption osseuse et donc augmente le stockage du calcium dans l'os (illustration).

MIACALCIC injectable (calcitonine de saumon) : déremboursement programmé le 5 avril 2019

TRUVADA est désormais remboursable dans la PrEP au VIH-1 chez l'adolescent de 15 ans et plus (illustration).

Prophylaxie pré-exposition au VIH-1 : TRUVADA désormais remboursable chez l'adolescent de 15 ans et plus