En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

ISOPRINOSINE

Mis à jour : Dimanche 15 Juin 2014

Antiviral

15/06/2014 : ce médicament est en arrêt de commercialisation. Il n’est plus disponible en pharmacie ou ne le sera bientôt plus.

Si vous devez prendre ce médicament, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien qui pourront vous conseiller un autre traitement.

Le document ci-dessous représente la dernière fiche publiée par Vidal concernant ce médicament et ne préjuge en rien des évolutions ayant pu survenir postérieurement à cette publication.

Dans quel cas le médicament ISOPRINOSINE est-il prescrit ?

Ce médicament est un stimulant de l'immunité qui possède des propriétés antivirales.

Il est utilisé dans le traitement des leuco-encéphalites sclérosantes (complications rares et tardives de la rougeole).

Présentations du médicament ISOPRINOSINE

ISOPRINOSINE : comprimé sécable (blanc) ; boîte de 40

Composition du médicament ISOPRINOSINE

p cp
Inosine acédobène dimépranol500 mg
Amidon de blé (gluten)+

Contre-indications du médicament ISOPRINOSINE

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

Attention

Des précautions sont nécessaires en cas d'insuffisance rénale ou d'antécédent de calculs d'acide urique ou de goutte.

Une surveillance médicale régulière (dosage de l'acide urique dans le sang et dans les urines, contrôle du fonctionnement des reins) est recommandée en cas de traitement prolongé.

Fertilité, grossesse et allaitement

L'effet de ce médicament pendant la grossesse ou l'allaitement est mal connu. L'évaluation du risque éventuel lié à son utilisation est individuelle : demandez conseil à votre pharmacien ou à votre médecin.

Mode d'emploi et posologie du médicament ISOPRINOSINE

Ce médicament doit être pris avec un verre d'eau.

Posologie usuelle :

6 à 8 comprimés par jour, seul ou an association avec l'interféron.

Effets indésirables possibles du médicament ISOPRINOSINE

Augmentation du taux d'acide urique dans le sang ou dans les urines.

Rarement : réaction allergique.

Laboratoire Sanofi-Aventis France

Commentaires (4)

Le 19/11/2014 à 19:02
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour anonyme,
L'indication officielle de l'Isoprinosine est les leuco-encéphalites
subaiguës sclérosantes. Il s'agit d'une affection rare, due à une infection chronique par le virus de la rougeole. L'Isoprinosine reste disponible à l'hôpital, dans cette seule indication.

1 0
Le 05/11/2014 à 03:37
avatar Magnésium 2017
Magnésium 2017
Pourquoi avoir supprimé le médicament ISOPRINOSINE prescrit par un grand hôpital parisien, le seul qui soulage un zona dans la tête depuis 28 ans et que je supporte...Pourquoi est-il toujours commercialisé en Belgique ????

9 1
Le 19/10/2014 à 23:06
avatar Magnésium 2017
Magnésium 2017
le médicament isoprinosine est supprimé depuis juin 2014.

5 0
Le 08/04/2013 à 15:30
avatar Magnésium 2017
Magnésium 2017
ce n'est pas un commentaire mais une question: peut-il être prescrit dans le cas d'un zona multimétamérique chez un patient immunodéprimé au VIH, qui a déjà reçu de l'aciclovir dans les normes, et qui est en phase de guérison?

5 0

Actualités

La transmission de l'hépatite A est le plus souvent oro-fécale par des aliments ou de l'eau contaminés (illustration).

Hépatite A : mise à disposition d'unités du vaccin HAVRIX 1440 destinées à l'export

COLOFOAM est un corticoïde à usage local sous forme de mousse rectale (illustration).

COLOFOAM mousse rectale : rupture de stock pour une durée indéterminée

PERCUTALGINE est indiqué dans le traitement local d'appoint des tendinites et des entorses bénignes (illustration).

PERCUTALGINE : fin de commercialisation de toutes les présentations