En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

MAXIDROL

Mis à jour : Jeudi 19 Avril 2018
Famille du médicament :

Anti-inflammatoire et antibiotique à usage ophtalmique

Dans quel cas le médicament MAXIDROL est-il prescrit ?

Ce médicament d'usage local contient un anti-inflammatoire (corticoïde) et des antibiotiques, dont l'un appartient à la famille des aminosides.

Il est utilisé dans la prévention des complications d'opération de l'œil et dans le traitement de certaines infections oculaires.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament MAXIDROL

MAXIDROL : collyre ; flacon compte-gouttes de 3 ml
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 30 % - Prix : 1,83 €.
MAXIDROL : pommade ophtalmique ; tube de 3,5 g
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 30 % - Prix : 1,44 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament MAXIDROL

p 100 mlp 100 g
Dexaméthasone0,1 g0,1 g
Néomycine sulfate350 000 UI350 000 UI
Polymyxine B sulfate600 000 UI600 000 UI
Benzalkonium chlorure+
Aucun excipient commun.

Contre-indications du médicament MAXIDROL

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • allergie aux antibiotiques de la famille des aminosides ou à la polymyxine B,

  • kératite virale à son début,

  • mycose de l'œil.

Attention

L'usage de ce médicament impose un examen ophtalmologique préalable. En effet, certaines infections oculaires peuvent être aggravées par les dérivés de la cortisone.

Une irritation oculaire importante peut être due à une infection non contrôlée par le traitement : en cas de doute, n'hésitez pas à consulter votre médecin.

Une utilisation prolongée nécessite une surveillance ophtalmologique.

L'usage de ce médicament est déconseillé chez le nourrisson.

Interactions du médicament MAXIDROL avec d'autres substances

Ce médicament peut interagir avec d'autres collyres : respectez un intervalle de 15 minutes entre deux instillations.

Fertilité, grossesse et allaitement

L'effet de ce médicament pendant la grossesse ou l'allaitement est mal connu : seul votre médecin peut évaluer le risque éventuel de son utilisation dans votre cas.

Mode d'emploi et posologie du médicament MAXIDROL

Tirer la paupière inférieure vers le bas tout en regardant vers le haut et déposer une goutte de collyre ou la pommade entre la paupière et le globe oculaire (cul-de-sac conjonctival).

Posologie usuelle :

Collyre : 1 goutte, 3 à 6 fois par jour.

Pommade ophtalmique : appliquer l'équivalent d'un grain de riz, 1 ou 2 fois par jour.

La durée du traitement est limitée à 7 jours sans suivi ophtalmologique.

Conseils

Le port de lentilles de contact doit être évité pendant le traitement.

L'application correcte du produit peut nécessiter une aide.

La vision est troublée par l'application de la pommade. Ce trouble disparaît en quelques minutes.

Ne conservez pas le collyre ou la pommade plus de 15 jours après une première utilisation.

Effets indésirables possibles du médicament MAXIDROL

Irritation ou réaction allergique locales.

En cas d'utilisation prolongée : cataracte, augmentation de la tension intraoculaire (glaucome), kératite superficielle.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (1)

Le 18/05/2014 à 12:02
avatar Anonyme1
Anonyme1
Bonjour, J' utilise maxidrol depuis plus d' un an après opération de la cataracte, et depuis quelques temps j' ai les joues rouges et un petit bouton sanguin sort sous l' oeil, j' ai arrêté le traitement hier pour voir si tout rentrait dans l' ordre, et ce matin j' ai retrouvé mes joues normales j' ai toute confiance en mon chirurgien très réputé et compétent, et je l' appellerai demain pour lui faire part de mon souci, car j'ai peur de faire une sottise en arrêtant maxidrol de mon propre chef. Cependant, j' ai tendance à être allergique à pas mal de choses, j' aimerais savoir si quelqu' un à eu le même problème que moi.

66 24

Actualités

L'inscription d'une spécialité au répertoire des génériques est une condition indispensable à la substitution lors de la délivrance à l'officine (illustration).

Création de groupes génériques pour vardénafil comprimé orodispersible et sunitinib gélule

Le germe le plus souvent responsable de typhoïde est Salmonella typhi (illustration @Wikimedia).

Typhoïde : le vaccin TYPHERIX n’est plus commercialisé en France

Représentation en 3D de virus immunodéficience humaine (illustration).

Infection par le VIH : arrêt de commercialisation de CRIXIVAN (indinavir) en juin 2018