RIFATER

Mis à jour : Mardi 18 Juin 2019
Famille du médicament :

Antituberculeux

Dans quel cas le médicament RIFATER est-il prescrit ?

C'est une association d'antibiotiques actifs sur le bacille de Koch, responsable de la tuberculose.

Ce médicament est utilisé dans le traitement de la tuberculose.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament RIFATER

RIFATER : comprimé ; boîte de 60
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 21,67 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament RIFATER

p cp
Rifampicine120 mg
Isoniazide (INH)50 mg
Pyrazinamide300 mg
Excipients : Calcium stéarate, Carmellose sodique, Fer rouge oxyde, Gomme arabique, Kaolin, Magnésium carbonate léger, Oxyde d'aluminium hydraté, Povidone, Saccharose, Silice colloïdale anhydre, Sodium laurylsulfate, Talc, Titane dioxyde

Contre-indications du médicament RIFATER

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

Attention

Ce médicament peut annuler l'efficacité des contraceptifs oraux (pilules).

Des analyses de sang régulières sont souvent prescrites pour contrôler la bonne tolérance du médicament.

Ce médicament peut être toxique pour le foie, et certains signes évocateurs d'une hépatite imposent un avis médical et un éventuel arrêt du traitement : perte d'appétit, fatigue anormale, démangeaisons diffuses...

Diabétiques : ce médicament rend impossible l'interprétation des bandelettes pour la recherche de l'acétone dans les urines.

Interactions du médicament RIFATER avec d'autres substances

Ce médicament accélère la dégradation de nombreux autres médicaments dont il diminue l'efficacité : contraceptifs oraux (pilules), anticoagulants oraux, ciclosporine (SANDIMMUN...), antiprotéase (saquinavir, indinavir, ritonavir) notamment. Lors de traitements prolongés, un autre mode de contraception et une modification des autres traitements peuvent être nécessaires.

Il peut interagir avec de nombreux autres médicaments, notamment les antiacides contenant des sels d'aluminium (MAALOX, PHOSPHALUGEL...), qui pourraient diminuer son absorption. Signalez tout autre traitement en cours à votre médecin ou à votre pharmacien.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

L'effet de ce médicament sur l'enfant à naître est mal connu : par mesure de prudence, son usage est contre-indiqué pendant la grossesse.

Allaitement :

Ce médicament passe dans le lait maternel : l'allaitement est contre-indiqué pendant le traitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament RIFATER

Ce médicament doit être pris avec un verre d'eau, en 1 seule prise, le matin à jeun.

Posologie usuelle :

Elle est fixée par le médecin en fonction du poids du malade et de la gravité de la maladie.

Conseils

La rifampicine peut colorer en rouge les sécrétions : urines, larmes, crachats. Évitez le port de lentilles de contact, elles pourraient être colorées de façon permanente.

Le traitement antituberculeux, qui associe plusieurs médicaments, est habituellement très efficace. Cette efficacité nécessite néanmoins des prises régulières et un respect de la durée du traitement prescrit. Les rechutes dues à un traitement mal suivi sont beaucoup plus difficiles à soigner.

Effets indésirables possibles du médicament RIFATER

Les médicaments antituberculeux peuvent être à l'origine de troubles digestifs.

Une élévation du taux d'acide urique dans le sang est fréquemment constatée ; elle peut être responsable de douleurs articulaires.

Plus rarement : fièvre associée ou non à des douleurs musculaires, hépatite, troubles du comportement, fourmillements des extrémités, réaction allergique cutanée.

Baisse du nombre des plaquettes dans le sang, se traduisant par l'apparition spontanée de plaques violacées sur la peau (bleus). Le traitement doit alors être interrompu en attendant un avis médical et le résultat d'un contrôle sanguin.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

LEXIQUE

acide urique

Déchet du métabolisme, normalement éliminé par les reins. Son accumulation peut provoquer une crise de goutte. L'acide urique peut également former des calculs dans les voies urinaires.

allergie

Réaction cutanée (démangeaisons, boutons, gonflement) ou malaise général apparaissant après un contact avec une substance particulière, l'utilisation d'un médicament ou l'ingestion d'un aliment. Les principales formes d'allergie sont l'eczéma, l'urticaire, l'asthme, l'œdème de Quincke et le choc allergique (choc anaphylactique). L'allergie alimentaire peut également se traduire par des troubles digestifs.

antiacide

Médicament qui neutralise l'acidité des sécrétions gastriques ou qui bloque les glandes responsables de la sécrétion d'acide.

antibiotique

Substance capable de bloquer la multiplication de certaines bactéries ou de les tuer. Le spectre d'un antibiotique est l'ensemble des bactéries sur lesquelles ce produit est habituellement actif. Contrairement aux bactéries, les virus ne sont pas sensibles aux antibiotiques. Les premiers antibiotiques furent extraits de cultures de champignons : penicillium (pénicilline), streptomyces (streptomycine). Ils sont actuellement fabriqués par synthèse chimique. Les antibiotiques sont divisés en familles : pénicillines, céphalosporines, macrolides, tétracyclines (cyclines), sulfamides, aminosides, lincosanides, phénicolés, polymyxines, quinolones, imidazolés, etc.

Un usage inapproprié des antibiotiques peut favoriser l'apparition de résistances : n'utilisez un antibiotique que sur prescription médicale, respectez sa posologie et sa durée, ne donnez pas et ne conseillez pas à une autre personne un antibiotique que l'on vous a prescrit.

anticoagulant

Médicament qui empêche le sang de coaguler et qui prévient donc la formation de caillots dans les vaisseaux sanguins.

Les anticoagulants sont utilisés pour traiter ou prévenir les phlébites, les embolies pulmonaires, certains infarctus. Ils permettent aussi d'empêcher la formation de caillots dans le cœur lors de troubles du rythme comme la fibrillation auriculaire ou en cas de valve cardiaque artificielle.

Il existe deux grand types d'anticoagulants :
  • les anticoagulants oraux, qui bloquent l'action de la vitamine K (antivitamine K, ou AVK) et dont l'efficacité est contrôlée par un dosage sanguin : l'INR (anciennement TP) ;

  • les anticoagulants injectables, dérivés de l'héparine, dont l'efficacité peut être contrôlée par le dosage sanguin de l'activité anti-Xa, le Temps de Howell (TH) ou le Temps de Cephalin Kaolin (TCK) suivant les produits utilisés. Un dosage régulier des plaquettes sanguines est nécessaire pendant toute la durée d'utilisation d'un dérivé de l'héparine.

antiprotéase

Médicament antirétroviral qui agit en bloquant une enzyme (la protéase) nécessaire à la maturation du virus du sida (VIH) dans les cellules infectées. Ce type de médicament bloque l'une des étapes de la reproduction du virus, sans toutefois permettre son éradication. Il est le plus souvent utilisé en association avec d'autres antirétroviraux.

contraceptif

Qui s'oppose à la conception : contraceptif oral (pilule), local (stérilet, spermicide, diaphragme et préservatif).

hépatite

Inflammation du foie. Elle peut être due à un médicament, à un virus, à l'alcool ou à une autre cause.

Les hépatites virales guérissent généralement sans traitement. Contrairement aux hépatites A et E presque toujours bénignes, les hépatites B et C peuvent devenir chroniques : le virus persiste dans l'organisme du malade qui reste contagieux mais ne souffre pas obligatoirement de troubles hépatiques. L'hépatite chronique est dite active lorsque le virus continue à détruire les cellules du foie, destruction traduite par l'augmentation des transaminases dans le sang.

hyperuricémie

Excès d'acide urique dans le sang.

insuffisance hépatique

Incapacité du foie à remplir sa fonction, qui est essentiellement l'élimination de certains déchets, mais également la synthèse de nombreuses substances biologiques indispensables à l'organisme : albumine, cholestérol et facteurs de la coagulation (vitamine K, etc.).

insuffisance rénale

Incapacité des reins à éliminer les déchets ou les substances médicamenteuses. Une insuffisance rénale avancée ne se traduit pas forcément par une diminution de la quantité d'urine éliminée. Seuls une prise de sang et le dosage de la créatinine peuvent révéler cette maladie.

plaquettes

Petites cellules présentes dans le sang : elles participent à la formation des caillots.

porphyrie

Maladie héréditaire rare due à un trouble du métabolisme d'une substance appelée porphyrine.

troubles digestifs

Ensemble de symptômes traduisant une irritation ou un mauvais fonctionnement du tube digestif. Un ou plusieurs troubles peuvent être présents : nausées, vomissements, aérophagie, douleurs abdominales, brûlures d'estomac, ballonnements, flatulences, diarrhée ou constipation, etc. Les antibiotiques peuvent favoriser les candidoses, souvent responsables de troubles digestifs.

tuberculose

Maladie infectieuse due au bacille de Koch. Elle peut toucher tous les organes, notamment le poumon, l'os (mal de Pott), l'appareil urinaire ou génital, l'œil.