En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

RYTHMOL

Mis à jour : Jeudi 18 Octobre 2018
Famille du médicament :

Antiarythmique

Dans quel cas le médicament RYTHMOL est-il prescrit ?

Ce médicament appartient à la classe I de la famille des antiarythmiques. Il modifie la vitesse de transmission de l'influx nerveux au sein du muscle cardiaque et lutte contre ses contractions anarchiques.

Il est utilisé dans le traitement de certains troubles du rythme cardiaque et la prévention des récidives.

Il est également utilisé pour réduire les chocs électriques chez les patients qui ont un défibrillateur cardiaque implantable.

Présentations du médicament RYTHMOL

RYTHMOL 300 mg : comprimé sécable (blanc) ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 10,49 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament RYTHMOL

p cp
Propafénone300 mg
Excipients : Amidon de maïs, Croscarmellose sel de Na, Eau purifiée, Hypromellose, Macrogol 400, Macrogol 6000, Magnésium stéarate, Titane dioxyde

Contre-indications du médicament RYTHMOL

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

Attention

Un exemen médical comprenant un électrocardiogramme (ECG) est nécessaire avant et pendant le traitement. Une anomalie du taux de potassium dans le sang doit être corrigée avant de débuter le traitement.

Une adaptation de la posologie et une surveillance particulière est recommandée en cas d'insuffisance hépatique et chez la personne âgée.

Des précautions s'imposent en cas d'asthme.

Attention : conducteurCompte-tenu de ses effets indésirables potentiels, ce médicament peut, chez certaines personnes, ne pas être compatible avec la conduite automobile ou le maniement de machines dangereuses. Assurez-vous à l'occasion des premières prises que vous supportez bien ce médicament avant de conduire ou d'utiliser une machine.

Interactions du médicament RYTHMOL avec d'autres substances

Ce médicament ne doit pas être associé avec :
  • les bêtabloquants utilisés dans les troubles du rythme cardiaque (carvédilol, bisoprolol, métoprolol) : risque d'augmentation des effets indésirables cardiaques ;

  • le ritonavir : risque d'augmentation des effets du médicament.

L'association à un autre antiarythmique est très délicate. Le médecin en tient compte dans sa prescription.

Informez par ailleurs votre médecin si vous prenez un anticoagulant oral, un bêtabloquant, un médicament qui ralentit le rythme cardiaque (donépézil, galantamine, rivastigmine, tacrine) ou un médicament contenant l'une des substances suivantes : bupropion, rifampicine, digoxine, duloxétine, terbibafine, théophylline, millepertuis.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Les effets de ce médicament sur l'enfant à naître sont mal connus : il est déconseillé pendant la grossesse.

Allaitement :

Les données disponibles ne permettent pas de savoir si ce médicament passe dans le lait maternel.

Mode d'emploi et posologie du médicament RYTHMOL

Les comprimés doivent être avalés avec un peu d'eau.

Posologie usuelle :

1 comprimé, 2 à 3 fois par jour.

Effets indésirables possibles du médicament RYTHMOL

Comme avec les autres médicaments arythmiques : aggravation paradoxale de l'arythmie ou apparition de nouveaux troubles du rythme cardiaque.

Très fréquents : étourdissements, palpitations.

Fréquents : nausées, vomissements, constipation, diarrhées, douleur abdominale, sécheresse buccale, anxiété, troubles du sommeil, vision trouble, troubles du goût, maux de tête.

Peu fréquents : diminution de l'appétit, cauchemars, vertiges, malaise, fourmillement des extrémités, ballonnements, éruption cutanée, troubles de l'érection.

Très rarement : confusion des idées, convulsions, tremblements, jaunisse, hépatite, anomalie de la numération formule sanguine, diminution de nombre des spermatozoïdes.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

Le « pou de tête » (Pediculus humanus capitis) vit sur le cuir chevelu où il se nourrit et sur les cheveux où il pond (illustration).

Poux de tête : arrêt de commercialisation de PRIODERM suite à l'inscription du malathion sur liste I

Radiographie du poignet montrant des lésions de rachitisme, principalement ici des ventouses (illustration @Frank Gaillard sur Wikimedia).

PHOSPHONEUROS : posologie et pipette modifiées pour éviter les erreurs médicamenteuses

Le collyre hypotenseur IOPIDINE 1 % n'est désormais plus recommandé pendant la grossesse (illustration).

IOPIDINE 1 % m/V collyre en solution : désormais non recommandé pendant la grossesse