En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

VACCIN MÉNINGOCOCCIQUE A + C

Mis à jour : Mardi 15 Mai 2018
Famille du médicament :

Vaccin contre les infections à méningocoques

15/05/2018 : ce médicament est en arrêt de commercialisation. Il n’est plus disponible en pharmacie ou ne le sera bientôt plus.

Si vous devez prendre ce médicament, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien qui pourront vous conseiller un autre traitement.

Le document ci-dessous représente la dernière fiche publiée par Vidal concernant ce médicament et ne préjuge en rien des évolutions ayant pu survenir postérieurement à cette publication.

Dans quel cas le médicament VACCIN MÉNINGOCOCCIQUE A + C est-il prescrit ?

Ce vaccin est composé de fragments (poliosides) de méningocoques de type A et C. Il ne contient aucun germe vivant. L'immunité apparaît dès le 7e jour après l'injection et dure environ 4 ans.

Il est utilisé dans la prévention des infections à méningocoques A ou C (méningite essentiellement).

Présentations du médicament VACCIN MÉNINGOCOCCIQUE A + C

VACCIN MÉNINGOCOCCIQUE A + C POLYOSIDIQUE : préparation pour suspension injectable (IM ou SC) ; flacon de poudre et seringue de solvant de 0,5 ml

Composition du médicament VACCIN MÉNINGOCOCCIQUE A + C

p dose
Polyoside purifié de Neisseria meningitidis, groupe A50 μg
Polyoside purifié de Neisseria meningitidis, groupe C50 μg

Attention

Ce vaccin ne protège pas contre les méningites dues à d'autres germes que le méningocoque des groupes A ou C (méningocoque B et Haemophilus influenzae type b par exemple).

En cas de fièvre élevée, de maladie aiguë, il est préférable de différer la vaccination.

Comme pour tous les vaccins, des cas exceptionnels de réactions allergiques graves ont été constatés ; ce risque justifie la nécessité de réaliser la vaccination en milieu médical où un traitement d'urgence pourra être entrepris sans délai.

Interactions du médicament VACCIN MÉNINGOCOCCIQUE A + C avec d'autres substances

Ce vaccin peut être injecté le même jour que d'autres vaccins, mais en utilisant des sites d'injection différents. Il ne doit pas être mélangé avec un autre produit injectable dans une même seringue.

Fertilité, grossesse et allaitement

Ce vaccin peut être pratiqué chez la femme enceinte ou allaitante en cas de nécessité immédiate liée à une exposition à la maladie.

Mode d'emploi et posologie du médicament VACCIN MÉNINGOCOCCIQUE A + C

Le vaccin est reconstitué en ajoutant le contenu de la seringue à la poudre du flacon.

L'injection doit être administrée par voie intramusculaire, de préférence dans la muscle de l'épaule. Il peut être également administré par voie sous-cutanée.

Posologie usuelle :

  • Adulte et enfant de plus de 2 ans : 1 injection. Une seconde dose peut être recommandée après 2 à 4 ans.

Si une protection contre la méningite à méningocoque A est nécessaire (en cas d'épidémie ou de risque d'épidémie), le vaccin peut être administré chez les enfants à partir de 6 mois.

Conseils

Les réactions fébriles dues aux vaccins peuvent être combattues avec du paracétamol.

Pour garder son efficacité, ce médicament doit être conservé entre + 2 °C et + 8 °C (partie la plus froide du réfrigérateur). Toutefois, une rupture de la chaîne du froid pendant une durée limitée (quelques heures à température ambiante inférieure à 25 °C) ne devrait pas prêter à conséquence. En pratique, en cas de nécessité, un délai de quelques heures peut séparer l'achat du vaccin en pharmacie de son stockage au réfrigérateur ou de la vaccination.

Ce vaccin ne doit pas être congelé.

Effets indésirables possibles du médicament VACCIN MÉNINGOCOCCIQUE A + C

Très fréquents : maux de tête, réactions au point d'injection (douleur, rougeur, gonflement), fatigue, irritabilité.

Fréquents : diarrhée, fièvre modérée pendant 1 ou 2 jours.

D'autres effets ont été très rarement observés : vomissements, perte d'appétit, douleur musculaire ou articulaire, fourmillements, convulsions.

Laboratoire 

Commentaires (2)

Le 12/06/2015 à 17:21
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,

Tout dépend d'où vous vivez, des risques, des recommandations sanitaires sur place. En France, la vaccination contre la méningite B est désormais également disponible, mais n'est pas remboursée, sauf en cas de risques très précis (vaccin Bexsero www.eurekasante.fr/... )

0 0
Le 01/05/2015 à 23:16
avatar Pika64
Pika64
salut je me suis vacciné contre la meningite depuis 12 janvier 2015 .vacin meningo A+C. au niger il se presente la meningite je sais pas de quel forme.ma question : faut me faire vacciné encore ou vaccin A+C suffit ? merci

2 4

Actualités

Les préparations coliques  sont indiquées pour le lavage colique, en préparation des examens d'exploration (endoscopie, radiologie) ou d'une chirurgie colique chez l'adulte (illustration).

Préparations coliques orales : prescription médicale obligatoire pour 10 spécialités passées sur liste I

SRILANE est indiqué dans le traitement local d'appoint des entorses, des contusions et de la lombalgie aiguë (illustration).

SRILANE 5 % crème (idrocilamide) : arrêt de commercialisation depuis mi-octobre

Les substituts nicotiniques remboursables sur prescription médicale « classique » n'entrent plus dans le cadre du forfait annuel, à hauteur de 150 € par an et par personne (illustration).

NICORETTESKIN (boîte de 7), NIQUITIN et NIQUITINMINIS : désormais remboursables sur prescription "classique"