En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

DILTIAZEM ZENTIVA 90 et 120 mg

Mis à jour : Jeudi 19 Octobre 2017

Inhibiteur calcique

Ce médicament est un générique de DIACOR qui n'est plus commercialisé

Dans quel cas le médicament DILTIAZEM ZENTIVA 90 et 120 mg est-il prescrit ?

Ce médicament est un vasodilatateur qui appartient à la famille des inhibiteurs calciques.

Il est utilisé dans le traitement préventif des crises d'angine de poitrine.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament DILTIAZEM ZENTIVA 90 et 120 mg

DILTIAZEM ZENTIVA LP 90 mg : gélule à libération prolongée (blanc et bleu) ; boîte de 28
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 2,50 €.
DILTIAZEM ZENTIVA LP 120 mg : gélule à libération prolongée (jaune et rouge) ; boîte de 28
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 2,50 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament DILTIAZEM ZENTIVA 90 et 120 mg

p gél LPp gél LP
Diltiazem chlorhydrate90 mg120 mg
Saccharose++
Excipients communs : Amidon de maïs, Aquacoat ECD 30, Dibutyle sébacate, Éthylcellulose, Gélatine, Povidone, Saccharose, Talc, Titane dioxyde
Autres excipients (spécifiques à certaines formes) : Fer jaune oxyde, Fer rouge oxyde, Indigotine

Contre-indications du médicament DILTIAZEM ZENTIVA 90 et 120 mg

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • insuffisance cardiaque grave,

  • rythme cardiaque inférieur à 40 battements par minute,

  • bloc auriculoventriculaire grave et certaines maladies de l'automatisme cardiaque,

  • en association avec les médicaments contenant du cisapride, du pimozide, de l'ergotamine ou de la dihydroergotamine.

Attention

Des précautions sont nécessaires en cas d'insuffisance rénale ou hépatique et chez la personne âgée.

Signalez la prise de ce médicament à l'anesthésiste en cas d'intervention chirurgicale.

Interactions du médicament DILTIAZEM ZENTIVA 90 et 120 mg avec d'autres substances

Ce médicaments ne doit pas être associé aux médicaments contenant :
  • de l'ergotamine (GYNERGÈNE CAFÉINE) ou de la dihydroergotamine : risque d'ergotisme ;

  • du pimozide (ORAP) ou du cisapride (PREPULSID, qui n'est plus commercialisé en France) : risque de torsades de pointes.

Il peut interagir avec les antiarythmiques.

Informez par ailleurs votre médecin si vous prenez un bêtabloquant ou un médicament contenant de la ciclosporine, de la carbamazépine, de la rifampicine, de l'amiodarone, un alphabloquant ou un autre médicament susceptible de faire baisser la tension artérielle.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Ce médicament est déconseillé chez la femme enceinte ou susceptible de l'être. Si une grossesse survient au cours du traitement, prévenez votre médecin.

Allaitement :

Ce médicament passe faiblement dans le lait maternel : l'allaitement est déconseillé sans avis médical.

Mode d'emploi et posologie du médicament DILTIAZEM ZENTIVA 90 et 120 mg

Les gélules doivent être avalées avec un verre d'eau, sans être ouvertes ni croquées.

Posologie usuelle :

1 gélule à 90 mg ou à 120 mg, matin et soir.

Effets indésirables possibles du médicament DILTIAZEM ZENTIVA 90 et 120 mg

Très fréquents : jambes lourdes ou enflées.

Fréquents : fatigue, malaise, bouffées de chaleur, maux de tête, constipation, douleur d'estomac, nausées, digestion difficile, rougeur cutanée, vertiges, palpitations, bloc auriculoventriculaire.

Peu fréquents : ralentissement important du cœur, hypotension orthostatique, vomisssements, diarrhée, nervosité, insomnie, augmentation des transaminases.

Rares : bouche sèche, urticaire.

Ont également été observés : changement d'humeur (notamment dépression), gonflement des gencives, inflammation de la paroi des vaisseaux, gynécomastie, réaction allergique, hépatite, baisse des plaquettes dans le sang, syndrome extrapyramidal (généralement réversible à l'arrêt du traitement).

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

L'ancienne formule du LEVOTHYROX (EUTHYROX) représente 0,5 % des spécialités délivrées dans les pharmacies en France (source : ANSM - CNOP).

EUTHYROX : le Conseil d'Etat rejette une plainte, Merck annonce la fin prochaine de son importation

La vaccination contre l’hépatite B est recommandée chez tous les nourrissons, ainsi qu'un rattrapage vaccinal chez les enfants et les adolescents jusqu’à l’âge de 15 ans révolus (illustration).

Vaccins contre l'hépatite B : distribution normale dans les collectivités, rupture de stock persistante en ville

L'halopéridol est un médicament antipsychotique typique de la classe des neuroleptiques (illustration).

HALDOL et HALDOL DECANOAS : harmonisation européenne des indications, posologies, contre-indications, etc.