PHYSIOTENS

Mis à jour : Jeudi 14 Mai 2020
Famille du médicament :

Antihypertenseur

Dans quel cas le médicament PHYSIOTENS est-il prescrit ?

Ce médicament est un antihypertenseur. Il agit sur les centres nerveux qui interviennent dans la régulation de la tension artérielle.

Il est utilisé dans le traitement de l'hypertension artérielle.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament PHYSIOTENS

PHYSIOTENS 0,2 mg : comprimé (rose pâle) ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 7,85 €.
PHYSIOTENS 0,2 mg : comprimé (rose pâle) ; boîte de 90
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 22,29 €.
PHYSIOTENS 0,4 mg : comprimé (rouge) ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 6,04 €.
PHYSIOTENS 0,4 mg : comprimé (rouge) ; boîte de 90
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 17,14 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament PHYSIOTENS

p cpp cp
Moxonidine0,2 mg0,4 mg
Lactose++
Excipients : Crospovidone, Éthylcellulose, Fer rouge oxyde, Hypromellose, Lactose, Macrogol 6000, Magnésium stéarate, Povidone, Talc, Titane dioxyde

Contre-indications du médicament PHYSIOTENS

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

Attention

N'interrompez jamais brutalement le traitement prescrit. Espacez progressivement les prises. Un avis médical est toujours préférable.

Une surveillance particulière est nécessaire en cas d'angine de poitrine ou d'insuffisance rénale.

En l'absence d'études, ce médicament est déconseillé en cas de dépression.

Évitez les boissons alcoolisées : augmentation du risque de somnolence.

Attention : conducteurConducteur : ce médicament peut être responsable de vertiges ou d'une baisse de la vigilance.

Interactions du médicament PHYSIOTENS avec d'autres substances

Ce médicament peut interagir avec les bêtabloquants utilisés dans le traitement de l'insuffisance cardiaque.

Informez votre médecin ou votre pharmacien si vous prenez un AINS, un alphabloquant (utilisé en cas d'adénome de la prostate ou d'hypertension), un antidépresseur imipraminique, un corticoïde, un neuroleptique, un sédatif ou un médicament contenant du baclofène.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

L'utilisation de ce médicament ne doit être envisagée chez la femme enceinte qu'en cas d'absolue nécessité. En cas de grossesse survenant sous traitement, prévenez rapidement votre médecin.

Allaitement :

Ce médicament passe dans le lait maternel. Il est déconseillé pendant l'allaitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament PHYSIOTENS

Ce médicament doit être pris au début des repas pendant ou en dehors des repas.

Posologie usuelle :

  • Adulte de plus de 18 ans : 1 comprimé à 0,2 mg par jour, le matin. En cas d'effet insuffisant, 1 comprimé à 0,2 mg, 2 fois par jour ou 1 comprimé à 0,4 mg, 1 fois par jour.

Conseils

Votre tension artérielle doit être contrôlée régulièrement. Les appareils permettant une mesure automatique de la tension à domicile utilisent souvent un procédé de mesure différent de celui qu'emploie votre médecin. Si vous avez un tel appareil, apportez-le en consultation pour vous assurer que la mesure obtenue est bien conforme à celle du tensiomètre de votre médecin.

Le traitement médicamenteux ne dispense pas de mesures pouvant faire baisser la tension artérielle : activité physique régulière, modération de la consommation de boissons alcoolisées et de sel, lutte contre l'excès de poids, arrêt du tabac.

Effets indésirables possibles du médicament PHYSIOTENS

Les plus fréquents : sécheresse de la bouche, fatigue, vertiges, somnolence.

Fréquents : diarrhées, nausées, vomissements, digestion difficile, éruption, démangeaisons, maux de tête, insomnie, mal de dos.

Peu fréquents : ralentissement du rythme cardiaque, bourdonnement d'oreilles, nervosité, malaise, hypotension, œdème, douleur du cou, réaction allergique.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

LEXIQUE

AINS

Abréviation d'anti-inflammatoire non stéroïdien. Famille de médicaments anti-inflammatoires qui ne sont pas dérivés de la cortisone (stéroïdes), et dont le plus connu est l'aspirine.

alphabloquant

Les récepteurs alpha, présents notamment sur les vaisseaux sanguins et l'appareil urinaire, sont responsables de leur contraction. Un alphabloquant est une substance qui bloque ces récepteurs et provoque ainsi une vasodilatation (par relâchement des fibres musculaires présentes dans la paroi des vaisseaux) ou l'ouverture du sphincter de l'urètre.

angine de poitrine

Douleur oppressante due à une obstruction partielle des artères coronaires qui irriguent le muscle cardiaque. Elle peut se manifester dans la poitrine, les bras ou la mâchoire.

Synonyme : angor.

antidépresseur imipraminique

Antidépresseur apparenté à l'imipramine (Tofranil). Bien que parmi les premiers découverts, ces antidépresseurs restent souvent les plus efficaces dans le traitement de la dépression. Leurs effets indésirables (sécheresse de la bouche, baisse de tension, constipation, sueurs, etc.) limitent malheureusement leur emploi.

antihypertenseur

Médicament qui lutte contre l'excès de tension artérielle. Les principaux sont les bêtabloquants, les diurétiques, les inhibiteurs calciques, les inhibiteurs de l'enzyme de conversion, les inhibiteurs de l'angiotensine II et les vasodilatateurs.

bêtabloquant

Famille de médicaments utilisés essentiellement en cardiologie. Ils bloquent l'action de l'adrénaline (et d'autres hormones apparentées) sur le cœur, les vaisseaux et les bronches.

bloc auriculoventriculaire

Ralentissement ou blocage de la transmission de l'influx nerveux entre les oreillettes et les ventricules du cœur. Un bloc complet peut provoquer un ralentissement excessif du cœur et une perte de connaissance.

Les blocs auriculoventriculaires graves nécessitent la mise en place d'un pacemaker.

corticoïde

Substance proche de la cortisone. Les corticoïdes naturels, nécessaires au fonctionnement de l'organisme, sont fabriqués par les glandes surrénales. Les corticoïdes de synthèse, dérivés chimiques de la cortisone, sont utilisés comme anti-inflammatoires puissants.

dépression

Maladie associant le plus souvent un sentiment de fatigue, d'inutilité, de culpabilité, d'incapacité à accomplir les tâches quotidiennes. Une perte d'appétit et des troubles du sommeil sont fréquents. Les pulsions suicidaires sont l'un des signes de gravité de la dépression.

hypertension artérielle

Excès de pression (tension) du sang dans les artères. Cette pression est assurée par le cœur et est exprimée par deux chiffres. Elle est maximale lors de la contraction du cœur, ou systole (premier chiffre), et minimale lors du repos cardiaque, ou diastole (deuxième chiffre). Une hypertension artérielle se caractérise par une pression maximale (systolique) supérieure ou égale à 16, ou une pression minimale (diastolique) supérieure ou égale à 9,5. Un traitement est instauré lorsque ces chiffres sont dépassés ou pour des tensions plus faibles chez certaines personnes présentant des facteurs de risque cardiovasculaire : hérédité, tabagisme, diabète, excès de cholestérol. Un traitement antihypertenseur permanent permet de limiter les dommages du cœur et des vaisseaux sanguins dus à l'hypertension artérielle.

insuffisance cardiaque

Incapacité du cœur à remplir sa fonction de pompe. Les principaux symptômes de l'insuffisance cardiaque sont une fatigue et un essoufflement lors d'un effort.

insuffisance rénale

Incapacité des reins à éliminer les déchets ou les substances médicamenteuses. Une insuffisance rénale avancée ne se traduit pas forcément par une diminution de la quantité d'urine éliminée. Seuls une prise de sang et le dosage de la créatinine peuvent révéler cette maladie.

neuroleptique

Famille de médicaments utilisés dans le traitement de certains troubles nerveux ou de symptômes divers : troubles digestifs, troubles de la ménopause, etc.

réaction allergique

Réaction due à l'hypersensibilité de l'organisme à un médicament. Les réactions allergiques peuvent prendre des aspects très variés : urticaire, œdème de Quincke, eczéma, éruption de boutons rappelant la rougeole, etc. Le choc anaphylactique est une réaction allergique généralisée qui provoque un malaise par chute brutale de la tension artérielle.

sédatif
  • Qui apaise, qui calme.

  • Médicament appartenant à différentes familles : anxiolytiques, hypnotiques, antalgiques, antitussifs, antiépileptiques, neuroleptiques, etc. mais aussi antidépresseurs, antihistaminiques H1, antihypertenseurs. Un sédatif peut être responsable de somnolence et augmenter les effets de l'alcool.

sel

Substance chimique dont la plus connue est le chlorure de sodium, ou sel de table. Le sel de régime ne contient pas de sodium ; celui-ci est remplacé généralement par du potassium.

vertige

Symptôme qui peut désigner une impression de perte d'équilibre (sens commun) ou, plus strictement, une sensation de rotation sur soi-même ou de l'environnement (sens médical).