En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

DUROGESIC

Mis à jour : Jeudi 18 Octobre 2018
Famille du médicament :

Antalgique apparenté à la morphine

Dans quel cas le médicament DUROGESIC est-il prescrit ?

Ce médicament est un antalgique puissant. Il contient un dérivé de la morphine qui combat la douleur en agissant directement sur le cerveau. Le dispositif transdermique permet une diffusion progressive et constante du médicament pendant 72 heures.

Il est utilisé dans le traitement des douleurs chroniques intenses, qui ne sont soulagées que par les antalgiques dérivés de l'opium.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament DUROGESIC

DUROGESIC 12 μg/h : dispositif transdermique de 5,25 cm2 (bordure orange) ; boîte de 5
Sur ordonnance (Stupéfiant) - Remboursable à 65 % - Prix : 11,43 €.
DUROGESIC 25 μg/h : dispositif transdermique de 10,5 cm2 (bordure rouge) ; boîte de 5
Sur ordonnance (Stupéfiant) - Remboursable à 65 % - Prix : 16,39 €.
DUROGESIC 50 μg/h : dispositif transdermique de 21 cm2 (bordure verte) ; boîte de 5
Sur ordonnance (Stupéfiant) - Remboursable à 65 % - Prix : 28,91 €.
DUROGESIC 75 μg/h : dispositif transdermique de 31 5 cm2 (bordure bleue) ; boîte de 5
Sur ordonnance (Stupéfiant) - Remboursable à 65 % - Prix : 39,13 €.
DUROGESIC 100 μg/h : dispositif transdermique de 42 cm2 (bordure grise) ; boîte de 5
Sur ordonnance (Stupéfiant) - Remboursable à 65 % - Prix : 47,40 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament DUROGESIC

p dispp dispp disp
Fentanyl2,1 mg4,2 mg8,4 mg
p dispp disp
Fentanyl12,6 mg16,8 mg
Excipients communs : Durotak 87-4287, Feuille de polyester silicone, Film polyéthylène téréphtalate/acétate d'éthylène vinyle
Autres excipients (spécifiques à certaines formes) : Encre bleue, Encre d'impression rouge, Encre grise, Encre orange, Encre verte

Contre-indications du médicament DUROGESIC

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • dépression respiratoire grave,

  • douleur aiguë ou post-opératoire.

Attention

Ce médicament n'est pas destiné au traitement des douleurs aiguës qui relèvent d'antalgiques d'action rapide, ni aux douleurs instables, fluctuantes, qui peuvent nécessiter une adaptation rapide de la posologie, impossible avec cette présentation. Il ne doit pas être administré aux enfants qui n'ont jamais pris d'antalgiques contenant de la morphine, de l'hydromorphone, de l'oxycodone ou tout autre dérivé de la morphine.

Ces patchs doivent impérativement être conservés hors de portée des enfants avant et après utilisation.

En cas d'utilisation prolongée, un arrêt brutal du traitement expose à des troubles : douleurs diffuses, anxiété, irritabilité, troubles digestifs. Une diminution progressive des doses est recommandée pour éviter ce syndrome de sevrage.

Des précautions sont nécessaires en cas de maladie pulmonaire chronique, d'arythmie cardiaque lente, d'insuffisance hépatique, d'insuffisance rénale, de myasthénie, d'hypertension intracrânienne et chez les personnes âgées.

La chaleur peut accélérer la diffusion du médicament au travers de la peau et conduire à un surdosage (malaise, somnolence, ralentissement de la respiration) : en tenir compte en cas de fièvre supérieure à 39 °C, ou d'exposition intempestive et prolongée du dispositif en place à une source de chaleur (radiateur, couverture chauffante, bouillote, bains très chauds, soleil fort).

Attention : sportifSportif : ce médicament contient une substance susceptible de rendre positifs certains tests antidopage.

Attention : conducteurCe médicament peut induire une somnolence parfois intense chez certaines personnes. Cette somnolence peut être augmentée par la prise d'alcool ou d'autres médicaments sédatifs. La conduite ou l'utilisation de machines dangereuses sont déconseillées.

Interactions du médicament DUROGESIC avec d'autres substances

Ce médicament ne doit pas être associé à un antalgique contenant de la buprénorphine (TEMGÉSIC...) ou de la nalbuphine : diminution de l'effet du fentanyl.

Il peut interagir avec les médicaments contenant de la naltrexone.

Informez votre médecin si vous prenez des médicaments sédatifs (tranquillisants, somnifères, antitussifs, antidépresseurs, antihistaminiques H1, neuroleptiques par exemple) ou du ritonavir.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

L'absence d'effets nocifs de ce médicament chez la femme enceinte n'a pas été établie ; seul votre médecin peut apprécier la nécessité du traitement et son risque pendant la grossesse.

Une surveillance particulière est nécessaire pour l'enfant né d'une mère sous traitement afin de parer à l'éventualité d'un syndrome de sevrage.

Allaitement :

Ce médicament passe dans le lait maternel ; un choix est donc nécessaire entre l'allaitement et la prise du médicament. Cette décision devra être prise en accord avec votre médecin.

Mode d'emploi et posologie du médicament DUROGESIC

Le dispositif doit être appliqué sur une zone de peau sèche, exempte de lésions et de préférence sans poils (bras, torse...). Éventuellement, couper les poils présents, mais ne pas raser. Éviter les zones situées dans le champ d'une radiothérapie. Pour limiter le risque de décollement, privilégier des sites d'application recouverts par un vêtement. De plus, en cas d'application chez un enfant, favoriser la partie supérieure du dos pour empêcher le retrait du patch par l'enfant.

Avant l'application, laver soigneusement la peau à l'eau (sans produits nettoyants) et la sécher parfaitement. Immédiatement après ouverture du sachet scellé, ôter le feuillet de protection et appliquer fermement le dispositif avec la paume de la main pendant 30 secondes, en insistant d'abord sur le centre, puis sur la périphérie pour assurer une bonne adhérence.

Changer de site d'application à chaque renouvellement du dispositif, qui doit normalement être pratiqué tous les 3 jours. Après le retrait du patch, s'il reste des traces du dispositif transdermique sur la peau, les éliminer en utilisant beaucoup de savon et d'eau. En cas de décollement prématuré, attendre au moins 48 heures avant de poser à nouveau un patch.

Le patch ne doit pas être coupé.

Posologie usuelle :

  • Adulte : la posologie est strictement individuelle et adaptée par votre médecin en fonction de l'intensité de la douleur et de l'état médical du patient. Ce médicament remplace généralement la morphine par voie orale lorsque la douleur est stabilisée. Des tables de conversion permettent de calculer la posologie en fonction de la dose de morphine journalière qui était utilisée. À titre indicatif : un dispositif à 25 μg pour une dose de morphine orale quotidienne de 60 à 90 mg, un dispositif à 50 μg pour une dose de morphine orale comprise entre 90 et 150 mg.

    Lorsque la douleur augmente ponctuellement, la prise d'autres antalgiques d'action rapide est possible. Lorsque la douleur augmente durablement, la posologie doit être modifiée.

    Lors de l'arrêt du traitement, un relais par d'autres dérivés de la morphine est mis en place progressivement par le médecin pour éviter un syndrome de sevrage.

  • Enfant de 2 à 16 ans : la posologie est fonction de la dose de morphine quotidienne qui était utilisée avant. L'effet du premier patch sur la douleur n'est pas optimal pendant les 24 premières heures. Il est donc recommandé de poursuivre les antalgiques antérieurement utilisés pendant les 12 premières heures suivant la pose du premier patch.

Conseils

Les patchs contenant du fentanyl exposent à un risque d'intoxication en cas d'exposition accidentelle d'une autre personne, par ingestion ou par mésusage. Pour prévenir ce risque, il est recommandé de :
  • replier le patch sur lui-même après son retrait et le placer ensuite dans le système de récupération fourni avec le sachet ; les conserver hors de portée des enfants avant de les rapporter à la pharmacie ;

  • faire attention lors du sommeil ou de contacts physiques rapprochés.

Respectez la posologie et la durée de traitement prescrites par votre médecin. Si le traitement paraît insuffisant, n'augmentez pas les doses de vous-même, mais reprenez contact avec votre médecin.

Conditions particulières de délivrance :

La prescription de morphine et de substances apparentées est rédigée par le médecin sur une ordonnance « sécurisée ». La durée de validité de l'ordonnance est limitée à 28 jours. La délivrance de ce médicament par le pharmacien s'effectue en 2 fois (tous les 14 jours).

Effets indésirables possibles du médicament DUROGESIC

Très fréquents (plus de 10 % des cas) : nausées, vomissements, constipation (votre médecin vous prescrira des médicaments pour la limiter), somnolence, vertiges, maux de tête.

Fréquents (1 à 10 % des cas) : diarrhée, bouche sèche, douleur abdominale, digestion difficile, perte d'appétit, tremblements, fourmillements, palpitations, tachycardie, pression artérielle élevée, difficultés à uriner, essoufflement, insomnie, dépression, confusion des idées, anxiété, hallucinations, nervosité, sueurs, démangeaisons, éruption cutanée, réaction allergique, contractions musculaires.

Peu fréquents (moins de 1 % des cas) : agitation, désorientation, sensation intense de bien-être, diminution de la sensibilité de la peau, trou de mémoire, vision floue, ralentissement de la fréquence cardiaque, eczéma de contact, troubles sexuels.

Rares : somnolence inhabituelle et respiration irrégulière, lente et peu profonde peuvent être le signe d'un surdosage et nécessitent un avis médical rapide.

Démangeaisons, irritation cutanée au site d'application ; ils disparaisent généralement en 24 heures après le retrait du patch.

Ce médicament contient un dérivé morphinique et expose à un risque de dépendance. Ce risque est très faible par voie cutanée, dans les conditions d'utilisation médicale.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (31)

Le 04/10/2018 à 16:47
avatar corday
corday Profession non médicale / Autre
Bonjour,
j'ai 72 ans, on vient de me découvrir une tumeur à la queue du pancréas et des métastases au péritoine. J'ai eu une première chimio de folfirinox il y a une semaine et aurai la prochaine dans 8 jours. Mon oncologue m'a prescrit un patch 12 en cas de douleur à renouveler tous les 3 jours. J'en ai mis un hier et ne souffre pratiquement plus. Par contre j'ai somnolé toute la journée et suis très fatiguée. Si je ne souffre toujours pas demain -3ème jour- est ce que je peux me dispenser de mettre un nouveau patch, car j'appréhende d'arriver complètement HS à ma prochaine chimio. Merci

1 0
Le 08/10/2018 à 09:27
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
Il y a du pour et du contre. Les antidouleurs sont plus efficaces si on les prend AVANT que la douleur ne s'installe, mais la somnolence pose problème également. Cela dit, elle devrait s'estomper avec le temps, les effets secondaires sont souvent plus importants lors de la première utilisation.

0 0
Le 25/01/2018 à 00:43
avatar cecseb33
cecseb33 Profession non médicale / Autre
Bonjour,
Je suis atteinte d'une maladie rare depuis plusieurs années mais suis calmée par les patch depuis mai 2016.
J'ai commencé par du 25 durant 1 ans et demi et ensuite je suis passé à 37 pour aujourd'hui être à 50.
Depuis que je suis passé à 37 puis maintenant à 50, j'ai une énorme fatigue, une erruption cutane 1h apres avoir appliqué le patch, des démangeaisons sous le patch, la constipation n'en parlons même pas, un sensation de douleur dans la tete, des fourmillements et la douleur n'est toujours pas calmée.
Au bout de 30heures, je sens déjà le manque de morphine .
Est ce normal ? y a t- il une solution ?

3 1
Le 25/01/2018 à 10:52
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
Je ne peux malheureusement pas vous répondre avec précision car nous ne pouvons donner de conseils personnalisés.
- La morphine a un effet sédatif et peut donc vous rendre somnolente.
- La constipation augmente avec la dose
- Une allergie aux constituant du patch est possible
- La dose nécessaire pour soulager la douleur est parfois supérieure à celle qui provoque des effets indésirables insupportables, et il faut alors chercher d'autres solutions avec votre médecin et/ou un centre antidouleur.

2 0
Le 10/01/2018 à 12:22
avatar mamymanou
mamymanou Profession non médicale / Autre
Bonjour,

Je suis sous DUROGESIC depuis le mois de septembre pour un ulcère maléolaire très douloureux. Je suis passée depuis septembre de 50 μg/h, 30 μg/h à 12 μg/h . 12 μg/h sur un mois et demi. Du jour au lendemain mon médecin me dit que je peux arrêter de mettre un patch, c'est à dire depuis lundi 8 janvier je n'ai pas de nouveau patch. Or je ressens de très fortes bouffées de chaleur et des spasmes dans les jambes et les bras. N'y a-t-il pas une autre solution car cet arrêt est très pénible.

3 1
Le 11/01/2018 à 12:30
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour
Ce sont des symptômes de manque. Soyez patient, cela va passer rapidement.

1 6
Le 11/02/2017 à 13:07
avatar Claude
Claude Profession non médicale / Autre
Bonjour,
En tombant je me suis fait une fracture-tassement antérieure droite de vertèbre la L1, probablement responsable des douleurs intolérables que j'ai. De plus j'ai une lombarthrose basse avec discopathie L4 - L5 et arthrose postérieure associée. Cet accident s'étant produit il y a huit jours j'ai d'abord pris 3 grammes d'aspirine par jour et 3 gr de dafalgan codéine par jour ce qui me faisait un comprimé toutes les 4 heures avec une petite atténuation de la douleur dans les deux heures suivant la prise.
Depuis hier le médecin m'a prescrit du Durogesic 12 et 3g de paracétamol mais je souffre beaucoup puis je ajouter une prise de paracétamol ou, et une prise d'aspirine. Merci de m'éclairer.
Bien cordialement
Claude

1 0
Le 06/03/2017 à 19:03
avatar Modérateur
Modérateur
Bonsoir,

Désolé de cette réponse tardive... La dose maximale de paracétamol étant de 4 g par jour, oui, a priori, vous pouvez en prendre un de +, mais cela ne changera probablement pas grand chose. Si cette douleur est toujours aussi intense il faut en rediscuter avec votre médecin pour une adaptation des doses ou des molécules, ou un avis spécialisé.

2 0
Le 28/07/2016 à 14:03
avatar Ciflorette
Ciflorette Profession non médicale / Autre
Bonjour.

Ma maman en EHPAD prend depuis peu DUROGESIC 12 , suite à des escarres des talons.Il est envisagé de compléter le traitement par ACTISKENAN 5mg..
Elle a toujours été très "douillette", aimant attirer exclusivement l'attention sur elle, et je crains que le traitement soit trop offensif, si les douleurs ne sont pas aussi vives qu'elle ne le dit.
A 90 ans, elle a déjà perdu l'appétit depuis plusieurs mois, et beaucoup maigri.Ce nouveau traitement m'inquiète .

4 7
Le 29/07/2016 à 18:45
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,

Tout dépend des doses administrées, l'Actiskenan peut être donné à faible dose, donc avec peu d'effets secondaires. Ensuite il faudra voir comment elle le supporte, si elle somnole, si elle a des troubles digestifs, des confusions, qui peuvent indiquer un dosage trop élevé.. .

4 2
Le 22/01/2016 à 14:18
avatar alaingib
alaingib Profession non médicale / Autre
ma mère et en ehpad, elle est diabetique,insuffisance reinale,ont lui donne duDUROGESIC 12 depuis le 7 janvier, debut escare niveau des fesses,est ce dangereux pour son état de santé,surtout quelle n'a plus aussi toute sa tete Alzheimer ou parenté.le medecin ne veut pas baissé la dose. ou l'espacé. repondé moi SVP MERCI.

0 5
Le 22/01/2016 à 22:50
avatar Modérateur
Modérateur
Bonsoir,

Le Durogesic 12 est le patch de Durogesic au plus faible dosage (les patchs vont jusqu'à 100), donc le médecin ne peut pas en prescrire un moins dosé. Il a dû lui donner ce patch parce qu'elle doit malheureusement avoir très mal... Il est difficile de vous en dire plus, cela dépend de ce qu'elle a reçu comme antalgiques avant, de ses paramètres biologiques, etc.

7 3
Le 13/08/2015 à 11:24
avatar Rachid13
Rachid13
J'ai commencé sous durogesic 25 puis passée rapidement au 50 depuis novembre 2014. Je n'ai plus aucun appétit, je ne peux rien avaler de solide et pourtant j'ai pris 15kg. Depuis un mois le 50 ne me fait plus aucun effet. Je n'ai pas droit aux anti inflammatoires et aucun autre antidouleur ne fonctionne plus même à hautes doses, je suis désespérée!

14 4
Le 05/08/2014 à 06:16
avatar Rachid13
Rachid13
Je prend du durogesic un de 100 et un de 25 depuis plus de 6 ans, ça me calme juste un jour, le deuxième jour après la prise le premier jour ça met trop de temps pour faire de l'effet, et le troisième jour ça ne me fais plus d'effet. Aussi les effets secondaires c'est une transpiration excessive de nuit et de jour, une grande perte de poids et d'appétit. J'ai perdu plus de 20 kgr sur ces années. Je ne le conseille a personne aussi je suis devenu accros a ce médicament, plus moyen de m'en défaire même en diminuant les doses.

15 2
Le 08/06/2014 à 16:51
avatar Rachid13
Rachid13
les effets secondaires avec dafalgan codéîne5 à 6 par jour

16 1
Le 07/06/2014 à 05:45
avatar Rachid13
Rachid13
j'ai pris durogesic 25 car j'ai plus de disque au niveau lombaire ce qui me déclenche des lombalgies chroniques abominables les anti-inflamatoire je n'y ai plus droit et les anti douleurs fonctionnent plus mais avec cela j'ai plus de problème. quand j'ai plus mal j'arrete et pas besoin de sevrage pour 4 patch tout les deux mois pas d'autre problème

6 3
Lire tous les commentaires

Actualités

Les substituts nicotiniques diffusent de la nicotine de manière lente et régulière, permettant ainsi au fumeur de se libérer petit à petit de sa dépendance physique (illustration).

NICOTINELL comprimé à sucer (boîte de 204) et patch (boîte de 28) : désormais remboursables à 65 %

La prise de lévothyroxine permet de substituer une carence en hormones thyroïdiennes (illustration).

LEVOTHYROX : l’ancienne formule (EUTHYROX) restera commercialisée en 2019

Les patients traités par hydrochlorothiazide doivent vérifier régulièrement l\'état de leur peau et faire examiner toute lésion cutanée suspecte par leur médecin (illustration).

Hydrochlorothiazide : risque accru de "cancer de la peau non mélanome" à doses cumulatives croissantes