En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

ÉRYLIK

Mis à jour : Mardi 20 Novembre 2018
Famille du médicament :

Antiacnéique local

Dans quel cas le médicament ÉRYLIK est-il prescrit ?

Ce médicament est un antiacnéique local qui contient un dérivé de la famille des rétinoïdes (trétinoïne) et un antibiotique de la famille des macrolides. Le rétinoïde diminue l'épaisseur de la couche cornée en facilitant la desquamation superficielle de l'épiderme ; l'antibiotique agit en détruisant les germes responsables de l'inflammation du comédon et de la formation de pustules.

Il est utilisé dans le traitement de l'acné.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament ÉRYLIK

ÉRYLIK : gel pour application cutanée ; tube de 30 g
Sur ordonnance (Liste I) - Non remboursé - Prix libre 

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament ÉRYLIK

p 100 g
Trétinoïne25 mg
Érythromycine4 g
Alcool+
Butylhydroxytoluène+
Excipients : Butylhydroxytoluène, Éthanol à 96 %, Hyprolose

Contre-indications du médicament ÉRYLIK

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • allergie aux antibiotiques de la famille des macrolides,

  • grossesse.

Attention

Évitez d'utiliser tout autre médicament ou cosmétique (eau de Cologne, lotion après-rasage, crème...) sans l'accord de votre médecin.

Une exposition aux rayons ultraviolets (soleil, lampe à bronzer) peut augmenter l'irritation cutanée provoquée par le médicament. N'omettez pas de signaler à votre médecin vos projets de vacances au soleil pendant la durée du traitement.

Si vous vous exposez ponctuellement au soleil (une journée à la mer par exemple), n'appliquez pas ce médicament la veille, le jour même ni le lendemain et protégez-vous avec un écran total. En cas de coup de soleil, attendez un complet rétablissement avant la reprise du traitement.

En cas de survenue, en début de traitement, d'une rougeur cutanée diffuse rapidement recouverte de pustules blanchâtres, contactez en urgence votre médecin : risque d'éruption cutanée très rare, mais potentiellement grave.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Les rétinoïdes pris par voie orale peuvent provoquer des malformations chez le fœtus ; leur utilisation est strictement contre-indiquée chez la femme enceinte. Lorsque les rétinoïdes sont utilisés en application cutanée, leur passage dans le sang est négligeable, mais il ne peut être exclu. En conséquence, ce médicament ne doit pas être utilisé chez la femme enceinte ou envisageant de l'être.

Allaitement :

Ce médicament ne doit pas être appliqué pendant l'allaitement sans avis médical.

Mode d'emploi et posologie du médicament ÉRYLIK

Laver la peau avec un savon doux, puis rincer et sécher soigneusement avant d'appliquer le gel.

Posologie usuelle :

1 application par jour, avant le coucher. La fréquence des applications peut être adaptée par le médecin en fonction de la réaction de la peau.

Une amélioration est généralement constatée après 4 à 8 semaines de traitement. Le résultat devient net après 3 mois ; un traitement d'entretien est souvent nécessaire pour éviter les rechutes.

Conseils

Une irritation de la peau et une aggravation de l'acné sont fréquentes et normales en début de traitement ; ne vous découragez pas : les boutons qui apparaissent traduisent une élimination du sébum. L'irritation peut éventuellement être atténuée par des crèmes calmantes prescrites par votre médecin. Dans le cas où cette irritation vous paraît excessive, consultez votre médecin qui décidera si la poursuite du traitement est possible.

Si vous mettez accidentellement cette substance en contact avec les yeux, les paupières, la bouche, les narines, les muqueuses ou une plaie, rincez abondamment à l'eau tiède.

Effets indésirables possibles du médicament ÉRYLIK

Rougeur sèche et parfois cuisante de la peau, surtout autour de la bouche et du cou : ce phénomène régresse ou disparaît dès que l'on espace les applications.

Eczéma, irritation de la peau ou des yeux (présence de butylhydroxytoluène).

Exceptionnellement : éruption cutanée grave (pustulose exanthématique).

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

La pipette de 300, non commercialisée en France, expose à des risques de sous-dosage, d'où le rappel du lot 013097 (source : sanofi).

DEPAKINE 200 mg/mL sol buv et son générique ZENTIVA : rappel d'un lot pouvant contenir une mauvaise pipette

Evolution du nombre de grossesses exposées à AUBAGIO au cours du temps (source : ANSM et SNIIRAM).

AUBAGIO et grossesse : la contre-indication n'est pas suffisamment respectée, s'inquiète l'ANSM

Structure moléculaire du valsartan (illustration).

Spécialités de valsartan : point sur l'état des stocks en France