En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

FLECTOR TISSUGEL EP

Mis à jour : Jeudi 18 Octobre 2018
Famille du médicament :

Anti-inflammatoire d'action locale

Dans quel cas le médicament FLECTOR TISSUGEL EP est-il prescrit ?

C'est un emplâtre imprégné d'un gel qui contient un anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS). Il lutte localement contre l'inflammation et la douleur.

Il est utilisé dans le traitement de courte durée :
  • des traumatismes bénins : entorses, contusions ;

  • des douleurs des tendons et des ligaments (tendinites) ;

  • des poussées douloureuses de l'arthrose du genou (après un avis médical).

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament FLECTOR TISSUGEL EP

FLECTOR TISSUGEL EP 1 % : emplâtre médicamenteux ; boîte de 5
- Non remboursé - Prix libre 
FLECTOR TISSUGEL EP 1 % : emplâtre médicamenteux ; boîte de 10
- Non remboursé - Prix libre 

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament FLECTOR TISSUGEL EP

p emplâtre
Diclofénac épolamine exprimé en diclofénac de sodium140 mg
Parahydroxybenzoates+
Propylèneglycol+
Excipients : 2-phényléthanol, Acétate de benzyle, Acide édétique sel disodique, Acide tartrique, Alcool cinnamique, Alpha-amylcinnamaldéhyde, Aluminium glycinate, Butylène glycol, Carmellose sodique, Cinnamyle acétate, Cyclamenaldéhyde, Eau purifiée, Gélatine, Hydroxycitronellal, Kaolin lourd, Parfum Dalin PH, Phényléthyle phénylacétate, P-hydroxybenzoate de méthyle, P-hydroxybenzoate de propyle, Polysorbate 80, Povidone K 90, Propylèneglycol, Salicylate de benzyle, Sodium polyacrylate, Sorbitol liquide, Support non tissé polyester, Terpinéol, Titane dioxyde

Contre-indications du médicament FLECTOR TISSUGEL EP

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • allergie à l'aspirine ou aux AINS ;

  • ulcère de l'estomac ou du duodénum en cours ;

  • en application sur la peau lésée (brûlure, eczéma, plaie...) ;

  • grossesse (à partir du 6e mois).

Attention

Ce médicament ne doit être utilisé pour soulager une douleur liée à une poussée d’arthrose qu'en cas d'arthrose déjà diagnostiquée par un médecin. Consultez votre médecin sans tarder si la douleur dure plus de 14 jours, si elle survient plutôt durant la nuit ou si elle s’accompagne de fièvre, de rougeur ou d’un gonflement important.

En cas d'apparition d'une éruption cutanée après l'application de l'emplâtre, interrompez le traitement et prenez l'avis de votre médecin.

Le risque de passage du diclofénac dans le sang est faible. Néanmoins, des précautions sont nécessaires en cas d'antécédent d'ulcère de l'estomac ou du duodénum ou de saignement digestif, d'insuffisance hépatique ou d'insuffisance rénale.

Afin de réduire le risque de photosensibilisation, évitez d'exposer la zone traitée aux rayons UV (soleil, cabine de bronzage) pendant la journée qui suit le retrait de l'emplâtre.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Les AINS pris par voie orale peuvent être toxiques pour le fœtus ; leur utilisation est contre-indiquée pendant les 4 derniers mois de la grossesse. Les AINS destinés à une application locale peuvent traverser la peau, passer dans le sang et exposer le fœtus au même risque, lorsqu'ils sont appliqués sur une large surface de peau ou sous un pansement occlusif. N'utilisez pas ce médicament pendant la grossesse sans avis médical.

Allaitement :

Les AINS passent faiblement dans le lait maternel : n'utilisez pas ce médicament pendant l'allaitement sans avis médical.

Mode d'emploi et posologie du médicament FLECTOR TISSUGEL EP

Nettoyer la peau et appliquer la partie adhésive de l'emplâtre sur l'articulation ou la zone douloureuse. Un filet élastique vendu en pharmacie peut aider à la maintenir.

Posologie usuelle :

Sans avis médical, la durée du traitement ne doit pas dépasser 4 jours en cas de traumatisme bénin et 7 jours en cas de douleur tendino-ligamentaire ou d'arthrose. Si la douleur persiste au-delà, consultez votre médecin pour qu'il évalue le traitement.

Conseils

Ce médicament peut être irritant pour les yeux ou les muqueuses : lavez-vous les mains après avoir appliqué ou retiré l'emplâtre. En cas de contact accidentel avec les yeux, rincez abondamment avec de l'eau tiède.

Ces emplâtres se conservent 3 mois maximum après ouverture du sachet.

Effets indésirables possibles du médicament FLECTOR TISSUGEL EP

Réaction cutanée : démangeaisons, rougeur localisée, éruption de boutons, allergie cutanée.

Comme avec d'autre AINS, réaction allergique (œdème de Quincke, asthme) ; photosensibilisation.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Documents utiles Genévrier SA

Commentaires (2)

Le 01/01/2012 à 15:36
avatar Rachid13
Rachid13
Garder à l'idée cependant que toutes les douleurs de l'arthrose ou rizarthrose se soulagent mais ne guérissent pas. Il faut composer avec les divers traitements existant pour soulager la douleur.

5 4
Le 01/01/2012 à 15:33
avatar Rachid13
Rachid13
Je l'utilise pour soulager une rizathrose du pouce. Mais c'est un traitement ponctuel comme tous les médicaments pour soulager l'artrhose. J'alterne avec des applications d'un emplâtre haopi, ainsi que des séances alternatives d'électrothérapie et de laserthérapie prescriptes médicalement à faire chez un kiné pendant lesquelles je peux me passer de traitement antidouleur et antiflammatoire.

1 1

Documents utiles Genévrier SA

Actualités

Le « pou de tête » (Pediculus humanus capitis) vit sur le cuir chevelu où il se nourrit et sur les cheveux où il pond (illustration).

Poux de tête : arrêt de commercialisation de PRIODERM suite à l'inscription du malathion sur liste I

Radiographie du poignet montrant des lésions de rachitisme, principalement ici des ventouses (illustration @Frank Gaillard sur Wikimedia).

PHOSPHONEUROS : posologie et pipette modifiées pour éviter les erreurs médicamenteuses

Le collyre hypotenseur IOPIDINE 1 % n\\\'est désormais plus recommandé pendant la grossesse (illustration).

IOPIDINE 1 % m/V collyre en solution : désormais non recommandé pendant la grossesse