En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

ALGUES (FUCUS) BOIRON

Mis à jour : Mardi 01 Février 2011
Famille du médicament :

Phytothérapie

01/02/2011 : ce médicament est en arrêt de commercialisation. Il n’est plus disponible en pharmacie ou ne le sera bientôt plus.

Si vous devez prendre ce médicament, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien qui pourront vous conseiller un autre traitement.

Le document ci-dessous représente la dernière fiche publiée par Vidal concernant ce médicament et ne préjuge en rien des évolutions ayant pu survenir postérieurement à cette publication.

Dans quel cas le médicament ALGUES (FUCUS) BOIRON est-il prescrit ?

Ce médicament contient un extrait d'algue riche en iode.

Il est traditionnellement utilisé en complément des régimes amaigrissants.

Présentations du médicament ALGUES (FUCUS) BOIRON

ALGUES (FUCUS) BOIRON : gélule ; boîte de 50

Composition du médicament ALGUES (FUCUS) BOIRON

p gél
Fucus, extrait84,5 mg

Fertilité, grossesse et allaitement

Ce médicament ne doit pas être utilisé pendant la grossesse ou l'allaitement sans avis médical.

Mode d'emploi et posologie du médicament ALGUES (FUCUS) BOIRON

Les gélules doivent être avalées avec un grand verre d'eau.

Posologie usuelle :

1 gélule, 1 à 3 fois par jour.

Conseils

La prise de ce médicament ne dispense pas des mesures diététiques que peut vous conseiller votre médecin.

Laboratoire Boiron

Actualités

Les préparations coliques  sont indiquées pour le lavage colique, en préparation des examens d'exploration (endoscopie, radiologie) ou d'une chirurgie colique chez l'adulte (illustration).

Préparations coliques orales : prescription médicale obligatoire pour 10 spécialités passées sur liste I

SRILANE est indiqué dans le traitement local d'appoint des entorses, des contusions et de la lombalgie aiguë (illustration).

SRILANE 5 % crème (idrocilamide) : arrêt de commercialisation depuis mi-octobre

Les substituts nicotiniques remboursables sur prescription médicale « classique » n'entrent plus dans le cadre du forfait annuel, à hauteur de 150 € par an et par personne (illustration).

NICORETTESKIN (boîte de 7), NIQUITIN et NIQUITINMINIS : désormais remboursables sur prescription "classique"