BACLOFÈNE ZENTIVA

Mis à jour : Mardi 18 Février 2020
Famille du médicament :

Myorelaxant

Ce médicament est un générique de LIORÉSAL

Dans quel cas le médicament BACLOFÈNE ZENTIVA est-il prescrit ?

Ce médicament est un myorelaxant qui exerce une action décontractante sur les muscles.

Il est utilisé dans le traitement des contractures douloureuses qui accompagnent la sclérose en plaques et certaines paralysies.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament BACLOFÈNE ZENTIVA

BACLOFENE ZENTIVA 10 mg cp séc
BACLOFÈNE ZENTIVA 10 mg : comprimé ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 30 % - Prix : 2,48 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament BACLOFÈNE ZENTIVA

p cp
Baclofène10 mg
Lactose+
Excipients : Cellulose microcristalline, Lactose monohydrate, Magnésium stéarate, Phosphate dicalcique anhydre, Silice colloïdale anhydre, Sodium carboxyméthylamidon

Attention

Le traitement ne doit jamais être interrompu brutalement : risque de troubles neurologiques ou psychiques graves.

Des précautions sont nécessaires en cas d'insuffisance rénale, d'insuffisance hépatique, d'insuffisance respiratoire, d'antécédents d'ulcère de l'estomac ou du duodénum, d'épilepsie, de troubles psychiques, de dépression ou de troubles vasculaires cérébraux.

Des contrôles plus réguliers de la glycémie sont recommandés en cas de diabète.

Attention : conducteurConducteur : ce médicament peut être responsable d'une baisse de la vigilance, particulièrement en début de traitement.

Interactions du médicament BACLOFÈNE ZENTIVA avec d'autres substances

Informez votre médecin si vous prenez un antihypertenseur, un antidépresseur imipraminique ou un médicament sédatif.

Fertilité, grossesse et allaitement

L'effet de ce médicament pendant la grossesse ou l'allaitement est mal connu : seul votre médecin peut évaluer le risque éventuel de son utilisation dans votre cas.

Mode d'emploi et posologie du médicament BACLOFÈNE ZENTIVA

Les comprimés doivent être avalés au cours des repas avec un verre d'eau. La dose quotidienne est généralement répartie en 3 prises.

Posologie usuelle :

  • Adulte : Elle est strictement individuelle et adaptée progressivement par votre médecin.

Effets indésirables possibles du médicament BACLOFÈNE ZENTIVA

Très fréquemment : somnolence, surtout en début de traitement, fatigue.

Parfois : nausées, confusion des idées, vertiges, maux de tête, troubles digestifs, bouche sèche, modification du goût, baisse de la tension artérielle, éruption cutanée, ralentissement du rythme cardiaque, troubles urinaires, augmentation des transaminases.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

LEXIQUE

antécédent

Affection guérie ou toujours en évolution. L'antécédent peut être personnel ou familial. Les antécédents constituent l'histoire de la santé d'une personne.

antidépresseur imipraminique

Antidépresseur apparenté à l'imipramine (Tofranil). Bien que parmi les premiers découverts, ces antidépresseurs restent souvent les plus efficaces dans le traitement de la dépression. Leurs effets indésirables (sécheresse de la bouche, baisse de tension, constipation, sueurs, etc.) limitent malheureusement leur emploi.

antihypertenseur

Médicament qui lutte contre l'excès de tension artérielle. Les principaux sont les bêtabloquants, les diurétiques, les inhibiteurs calciques, les inhibiteurs de l'enzyme de conversion, les inhibiteurs de l'angiotensine II et les vasodilatateurs.

dépression

Maladie associant le plus souvent un sentiment de fatigue, d'inutilité, de culpabilité, d'incapacité à accomplir les tâches quotidiennes. Une perte d'appétit et des troubles du sommeil sont fréquents. Les pulsions suicidaires sont l'un des signes de gravité de la dépression.

diabète

Terme général désignant les maladies se traduisant par l'émission d'urines abondantes et par une soif intense. Employé seul, le mot diabète concerne généralement le diabète sucré, qui correspond à une perturbation de la régulation des sucres de l'organisme par l'insuline. Il se traduit par l'augmentation du sucre (glucose) dans le sang et par sa présence éventuelle dans les urines. Il existe deux sortes de diabète sucré : le diabète de type 1, ou insulinodépendant, qui nécessite un traitement par l'insuline en injection, et le diabète de type 2, ou non insulinodépendant, qui peut, dans un premier temps, être traité par les antidiabétiques oraux.

duodénum

Partie de l'intestin dans laquelle pénètrent les aliments issus de l'estomac.

épilepsie

Maladie chronique survenant par crises, liée à une anomalie de l'activité électrique d'un groupe de cellules cérébrales. Ses manifestations, d'intensité variable, vont de la chute brutale de l'attention (absences, ou petit mal) à la perte de conscience accompagnée de mouvements musculaires anormaux (convulsions, ou grand mal). L'épilepsie partielle, comme son nom l'indique, ne concerne pas la totalité du corps : les mouvements saccadés ne touchent qu'un ou plusieurs groupes musculaires.

glycémie

Quantité de sucre présente dans un litre de sang. Elle varie habituellement entre 0,6 et 1,1 g/l (3,3 mmol/l à 6 mmol/l) chez la personne à jeun. Le diagnostic de diabète doit être envisagé lorsque la glycémie dépasse 1,2 g/l (6,6 mmol/l).

insuffisance hépatique

Incapacité du foie à remplir sa fonction, qui est essentiellement l'élimination de certains déchets, mais également la synthèse de nombreuses substances biologiques indispensables à l'organisme : albumine, cholestérol et facteurs de la coagulation (vitamine K, etc.).

insuffisance rénale

Incapacité des reins à éliminer les déchets ou les substances médicamenteuses. Une insuffisance rénale avancée ne se traduit pas forcément par une diminution de la quantité d'urine éliminée. Seuls une prise de sang et le dosage de la créatinine peuvent révéler cette maladie.

insuffisance respiratoire

Incapacité des poumons à oxygéner correctement le sang et à éliminer le gaz carbonique en excès.

myorelaxant

Médicament utilisé, en général sur de courtes périodes, dans le traitement d'appoint des contractures musculaires douloureuses, par exemple après une blessure. En détendant le muscle, il contribue à lutter contre la douleur.

Synonymes : décontracturant musculaire, relaxant musculaire.

sclérose en plaques

Maladie grave du système nerveux évoluant par poussées.

sédatif
  • Qui apaise, qui calme.

  • Médicament appartenant à différentes familles : anxiolytiques, hypnotiques, antalgiques, antitussifs, antiépileptiques, neuroleptiques, etc. mais aussi antidépresseurs, antihistaminiques H1, antihypertenseurs. Un sédatif peut être responsable de somnolence et augmenter les effets de l'alcool.

tension artérielle

Voir pression artérielle.

transaminases

Enzymes dosées dans le sang, dont le taux s'élève lors de certaines hépatites. Elles figurent dans les analyses de sang sous le nom de SGOT et SGPT ou ASAT et ALAT.

troubles digestifs

Ensemble de symptômes traduisant une irritation ou un mauvais fonctionnement du tube digestif. Un ou plusieurs troubles peuvent être présents : nausées, vomissements, aérophagie, douleurs abdominales, brûlures d'estomac, ballonnements, flatulences, diarrhée ou constipation, etc. Les antibiotiques peuvent favoriser les candidoses, souvent responsables de troubles digestifs.

ulcère

Lésion en creux de la peau, des muqueuses ou de la cornée.

  • Ulcère de jambe : plaie chronique due à une mauvaise circulation du sang.

  • Ulcère gastroduodénal : plaie localisée de la muqueuse de l'estomac ou du duodénum, due à un excès d'acidité et très souvent à la présence d'une bactérie (Helicobacter pylori). L'ulcère est favorisé par le stress, l'alcool, le tabagisme et la prise de certains médicaments (aspirine, AINS, etc.).

vertige

Symptôme qui peut désigner une impression de perte d'équilibre (sens commun) ou, plus strictement, une sensation de rotation sur soi-même ou de l'environnement (sens médical).