En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

HARPAGOPHYTUM BOIRON

Mis à jour : Lundi 07 Décembre 2009
Famille du médicament :

Phytothérapie

07/12/2009 : ce médicament est en arrêt de commercialisation. Il n’est plus disponible en pharmacie ou ne le sera bientôt plus.

Si vous devez prendre ce médicament, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien qui pourront vous conseiller un autre traitement.

Le document ci-dessous représente la dernière fiche publiée par Vidal concernant ce médicament et ne préjuge en rien des évolutions ayant pu survenir postérieurement à cette publication.

Dans quel cas le médicament HARPAGOPHYTUM BOIRON est-il prescrit ?

Ce médicament contient un extrait de plante.

Il est traditionnellement utilisé dans les douleurs articulaires.

Présentations du médicament HARPAGOPHYTUM BOIRON

HARPAGOPHYTUM BOIRON : gélule ; boîte de 50

Composition du médicament HARPAGOPHYTUM BOIRON

p gél
Harpagophytum, extrait de racine189 mg

Fertilité, grossesse et allaitement

Ce médicament contient une plante présumée sans danger pendant la grossesse ou l'allaitement. Néanmoins, par mesure de prudence, ne l'utilisez pas sans prendre l'avis de votre pharmacien ou de votre médecin.

Mode d'emploi et posologie du médicament HARPAGOPHYTUM BOIRON

Les gélules doivent être avalées avec un grand verre d'eau.

Posologie usuelle :

1 ou 2 gélules, 2 ou 3 fois par jour.

Laboratoire Boiron

Actualités

Le virus de l’hépatite A se transmet entre personnes ou au contact d’objets et aliments contaminés, comme les coquillages consommés crus par exemple (illustration).

Vaccins contre l'hépatite A : tensions et ruptures de VAQTA 50 U/1 mL et AVAXIM 160 U

Ligne de production pharmaceutique (illustration).

Remise à disposition normale : VACCIN ACT-HIB 10, OZURDEX, JUNIMIN, DERINOX

Le tocilizumab est un anticorps monoclonal dirigé contre les récepteurs de l’interleukine 6 qui jouent un rôle dans l’apparition de l’inflammation et est présente à des taux élevés chez les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde (illustration).

ROACTEMRA (tocilizumab) : mise en garde contre le risque de toxicité hépatique grave