En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

SAVARINE

Mis à jour : Jeudi 19 Octobre 2017

Antipaludique

Dans quel cas le médicament SAVARINE est-il prescrit ?

Ce médicament est un antipaludique : il inhibe la reproduction du parasite responsable du paludisme. Il associe deux substances qui ont un mode d'action complémentaire.

Il est utilisé dans le traitement préventif du paludisme.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament SAVARINE

SAVARINE : comprimé (blanc) ; boîte de 28
Sur ordonnance (Liste II) - Non remboursé - Prix libre 

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament SAVARINE

p cp
Proguanil chlorhydrate200 mg
Chloroquine100 mg
Excipients : Amidon de maïs modifié, Cellulose microcristalline, Croscarmellose sel de Na, Glycérol, Hypromellose, Magnésium stéarate, Opadry, Titane dioxyde

Contre-indications du médicament SAVARINE

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

Attention

Des précautions sont nécessaires en cas d'épilepsie, de déficit en G6PD, de porphyrie et d'insuffisance hépatique.

L'usage de ce médicament dans la prévention du paludisme est réservé à certaines régions du monde. La liste de ces pays est revue chaque année par l'OMS (Organisation mondiale de la santé). Même si vous avez déjà pris ce médicament pour un précédent voyage dans la même région ou une autre partie du monde, il est nécessaire de consulter votre médecin pour connaître la prévention la mieux adaptée à votre voyage. L'automédication en prévention du paludisme est fortement déconseillée.

En cas de séjour de plus de 3 mois, il peut être nécessaire d'utiliser d'autres méthodes de prévention du paludisme. Dans le cas d'un traitement prolongé par un médicament contenant de la chloroquine, un bilan ophtalmologique initial et une surveillance peuvent être nécessaires pour détecter une atteinte éventuelle de la vision.

Attention : conducteurConducteur : ce médicament peut être responsable de troubles visuels.

Interactions du médicament SAVARINE avec d'autres substances

Informez votre médecin si vous prenez un anticoagulant oral ou un médicament contenant de la ciclosporine ou de la cimétidine.

Il est préférable de respecter un délai de 2 heures entre la prise de ce médicament et celle de pansements digestifs (contenant des sels d'aluminium, de calcium ou de magnésium).

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Le risque pendant la grossesse est lié au paludisme et non pas au médicament, qui peut être pris par la femme enceinte aux doses préconisées.

Allaitement :

Ce médicament passe dans le lait maternel, mais en quantité insuffisante pour protéger le nourrisson.

Mode d'emploi et posologie du médicament SAVARINE

Les comprimés doivent être avalés à la même heure chaque jour, de préférence après le petit déjeuner ou le déjeuner pour éviter la survenue de troubles du sommeil.

Posologie usuelle :

  • Adulte de plus de 50 kg : 1 comprimé par jour. Le traitement commence la veille du départ ; il est poursuivi pendant tout le séjour et 4 semaines après le retour de la zone à risque.

Conseils

La chimioprophylaxie ne dispense pas des mesures destinées à empêcher les piqûres de moustiques : port de vêtements longs après le coucher du soleil, répulsifs sur les zones découvertes, insecticides, moustiquaire...

L'utilisation de moyens de prévention n'exclut pas totalement le risque de paludisme. Toute fièvre importante au cours d'un séjour en zone impaludée ou dans les 4 semaines qui suivent le retour peut traduire un accès palustre et nécessite une consultation médicale d'urgence pour rechercher le parasite dans le sang.

Effets indésirables possibles du médicament SAVARINE

Fréquemment : troubles digestifs, aphte, inflammation de la muqueuse buccale, maux de tête, étourdissement, troubles de l'accommodation, vision floue, démangeaisons, réaction allergique (urticaire, œdème de Quincke).

Rarement : aggravation d'un psoriasis existant, coloration ardoisée, en particulier des ongles et des muqueuses, perte de cheveux, agitation, anxiété, agressivité, confusion, troubles du sommeil, atteinte des nerfs et des muscles, convulsions.

Exceptionnellement : bourdonnement d'oreilles, surdité, psychose, fièvre, anomalie de la numération formule sanguine, augmentation des transaminases.

À dose élevée, lors d'un traitement prolongé : opacité de la cornée, régressant à l'arrêt du traitement (exceptionnellement irréversibles) ; rarement, atteinte de la rétine.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (2)

Le 08/11/2011 à 21:37
avatar Magnésium 2017
Magnésium 2017
pour ma part avec la Savarine tout va bien sauf du côté des intestins. quand on dit que cela s'arrange avec la continuité de la prise, il faudra qu'ils m'expliquent car je pars souvent à Madagascar. toujours aussi malade depuis plus de 15 ans, cela s'arrête oui quand on arrête d'en prendre. bon courage à vous tous, si on prend rien c'est risqué, si on prend du préventif c'est risqué.

1 2
Le 20/09/2011 à 18:58
avatar Magnésium 2017
Magnésium 2017
Je tiens à témoigner d'un des effets secondaires dont je suis atteint depuis l'année 2000 où j'ai pris un traitement de prévention du paludisme à Yaoundé au Cameroun par la prise du médicament Savarine pendant une période (sûrement trop longue) de quatre mois. Ma vue a été altérée très rapidement et aujourd'hui on a constaté une cataracte de type "nucléaire" pour mes deux yeux.

1 1

Actualités

La transmission de l'hépatite A est le plus souvent oro-fécale par des aliments ou de l'eau contaminés (illustration).

Hépatite A : mise à disposition d'unités du vaccin HAVRIX 1440 destinées à l'export

COLOFOAM est un corticoïde à usage local sous forme de mousse rectale (illustration).

COLOFOAM mousse rectale : rupture de stock pour une durée indéterminée

PERCUTALGINE est indiqué dans le traitement local d'appoint des tendinites et des entorses bénignes (illustration).

PERCUTALGINE : fin de commercialisation de toutes les présentations