BETAFERON

Mis à jour : Mardi 21 Avril 2020
Famille du médicament :

Interféron

Dans quel cas le médicament BETAFERON est-il prescrit ?

Ce médicament contient de l'interféron bêta qui appartient à la famille des cytokines, des substances normalement présentes dans l'organisme intervenant dans la réponse inflammatoire. Le mécanisme d'action de l'interféron bêta dans la sclérose en plaques (SEP) est mal connu. Des études ont montré qu'il diminue d'environ 30 % la fréquence des poussées de sclérose en plaques, réduit le nombre de lésions à l'IRM et retarde la progression du handicap.

Il est utilisé dans le traitement :
  • de la sclérose en plaques de forme rémittente (caractérisée par au moins deux poussées au cours des deux années précédentes sans progression régulière entre les poussées),

  • des patients ayant eu une seule poussée de sclérose en plaques et considérés comme ayant un risque élevé de développer la maladie,

  • des patients présentant une forme secondairement progressive de sclérose en plaques.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament BETAFERON

BETAFERON : préparation pour solution injectable SC ; boîte de 15 flacons de poudre et 15 seringues de solvant de 1,2 ml
Sur ordonnance (Liste I), médicament d'exception, médicament à prescription restreinte - Remboursable à 65 % - Prix : 739,42 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament BETAFERON

p ml
Interféron bêta-1 b recombinant250 μg ou 8 M UI
Albumine humaine+
Excipients : Albumine humaine, Eau ppi, Mannitol, Sodium chlorure

Contre-indications du médicament BETAFERON

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

Attention

Certains effets indésirables peuvent justifier une interruption momentanée ou un arrêt définitif du traitement. Contactez rapidement votre médecin en cas de :
  • difficulté à respirer, urticaire, œdème de Quincke après l'injection ;

  • sentiment inhabituel d'angoisse, d'inutilité ou de tristesse, idées suicidaires ;

  • signes évocateurs d'une hépatite : jaunisse, nausées, perte d'appétit, fatigue inhabituelle ;

  • signes évocateurs d'une pancératite : douleur importante dans le ventre irradiant vers le dos

  • bleus ou saignement inhabituels, fièvre, confusion ;

  • irrégularité du rythme cardiaque, gonflement dans les jambes, essoufflement.

Des précautions sont nécessaires en cas d'épilepsie, de troubles cardiaques, d'insuffisance rénale grave, d'antécédent de dépression.

Des analyses de sang sont prescrites avant le début du traitement, puis renouvelées régulièrementpendant le traitement. Elles permettent de surveiller la numération formule sanguine et le bon fonctionnement du foie et des reins.

Attention : conducteurCompte-tenu de ses effets indésirables potentiels, ce médicament peut, chez certaines personnes, ne pas être compatible avec la conduite automobile ou le maniement de machines dangereuses. Assurez-vous à l'occasion des premières prises que vous supportez bien ce médicament avant de conduire ou d'utiliser une machine.

Interactions du médicament BETAFERON avec d'autres substances

Informez votre médecin si vous prenez un anticonvulsivant ou un antidépresseur, ainsi que tout autre traitement en cours.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Les données actuellement disponibles n'ont pas montré d'augmentation du risque de fausse couche ou de malformations chez l'enfant à naître en cas d'utilisation de l'interféron bêta chez la femme enceinte. Ce médicament peut être utilisé pendant la grossesse si besoin.

Allaitement :

La possibilité d'un effet chez le nourrisson est très improbable. L'allaitement est possible pendant le traitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament BETAFERON

Ce médicament est injecté par voie sous-cutanée.

La solution injectable doit être reconstituée en dissolvant la poudre dans le solvant : injecter le solvant de la seringue dans le flacon de lyophilisat et attendre la dissolution sans agiter le flacon. Prélever ensuite la solution avec la seringue. Une préparation présentant une coloration anormale ou des particules en suspension ne doit pas être injectée.

Le médecin peut vous proposer de pratiquer vous-même les injections. Dans ce cas, des explications précises vous seront fournies par le médecin ou l'infirmière et une première auto-injection sera réalisée en leur présence.

Posologie usuelle :

  • Adulte et enfant de plus de 12 ans : 1 injection tous les 2 jours.

Conseils

Pour limiter le risque de nécrose au point d'injection, il est recommandé d'utiliser un site différent à chaque injection et de désinfecter soigneusement la peau avant l'injection. En cas de lésion cutanée, de gonflement ou de suintement au site d'injection, consultez votre médecin.

Les flacons doivent être conservés à une température comprise entre + 2 °C et + 8 °C (au réfrigérateur). Ils ne doivent pas être congelés. Ils peuvent également être conservés à température ambiante pendant une durée maximale de 3 mois (en tenant compte de la date de péremption).

La solution doit être utilisée immédiatement après reconstitution. Néanmoins, elle peut être conservée si besoin 3 heures au réfrigérateur.

Conditions particulières de délivrance :

Ce médicament est à la fois un médicament d'exception et un médicament à prescription restreinte : les ordonnances (d'un modèle particulier) doivent être rédigées par un médecin spécialiste en neurologie.

Effets indésirables possibles du médicament BETAFERON

Les plus fréquents : réaction au point d'injection (rougeur, douleur, gonflement, démangeaisons), syndrome pseudogrippal (fièvre, frissons, perte d'appétit, maux de tête, sueurs, courbatures, articulations douloureuses). Les symptômes pseudogrippaux sont généralement atténués par la prise de paracétamol.

Très fréquents : infections, ganglions, diarrhées, constipation, nausées, vomissements, douleurs abdominales, dépression, anxiété, maux de tête, migraine, vertiges, fourmillements, conjonctivite, palpitations, bouffées de chaleur, douleur musculaire ou articulaire, troubles des règles, diminution du nombre des globules blancs,

Fréquents (1 à 10 % des cas) : prise ou perte de poids, confusion, tachycardie, urticaire, chute de cheveux, démangeaisons, anémie, augmentation de la bilirubine, hypothyroïdie.

Peu fréquents (moins de 1 % des personnes) : convulsions, idées suicidaires, hépatite, baisse du nombre des plaquettes, augmentation des transaminases.

Très rares : pancréatite, réaction allergique, nécrose au point d'injection.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (2)

Le 07/09/2011 à 17:38
avatar Modérateur
Modérateur
@Nabil : Malheureusement, il n'existe pas de version générique de ce médicament.

0 0
Le 07/09/2011 à 15:00
avatar fmzaza
fmzaza
Bonjour, habitant le Maroc je viens de me voir refuser le remboursement du Betaféron. Existe-t-il un médicament générique à ce produit ? Je vous remercie d'avance. N. Soufiani

1 1

Actualités

Les troubles du sommeil constituent un important problème de santé, tant par leur fréquence que par leurs répercussions humaines, sociales et économiques (illustration).

Insomnie : arrêt de commercialisation de NOCTAMIDE (lormétazépam)

Les ruptures de stock déclarées à l’ANSM par les laboratoires pharmaceutiques ont pour origine des difficultés liées à la production de ces médicaments (illustration).

Disponibilité des médicaments distribués en ville et à l'hôpital : deux spécialités sous contingentement

Représentation en 3D de neurones contenant des corps de Lewy (petites sphères rouges), caractéristiques de la maladie de Parkinson (illustration).

Maladie de Parkinson : arrêt de commercialisation de la forme injectable d'ARTANE