En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

MIRENA

Mis à jour : Mardi 16 Avril 2019
Famille du médicament :

Dispositif intra-utérin hormonal

Dans quel cas le médicament MIRENA est-il prescrit ?

Ce dispositif intra-utérin (communément appelé stérilet) libère progressivement du lévonorgestrel, une substance proche de la progestérone. Inséré dans la cavité de l'utérus, il empêche la fécondation par son action locale dans l'utérus et par l'action contraceptive du lévonorgestrel. Il reste efficace pendant 5 ans. Le dispositif contient également du sulfate de baryum, opaque aux rayons X, qui permet de le voir sur les radiographies.

Il est utilisé comme contraceptif et pour traiter les femmes qui ont des règles abondantes et prolongées (ménorragies).

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament MIRENA

MIRENA : dispositif intra-utérin ; boîte unitaire
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 106,62 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament MIRENA

p dispositif
Lévonorgestrel52 mg
Baryum sulfate+
Polyéthylène+
Excipients : Baryum sulfate, Diméticone, Fer oxyde, Polyéthylène, Silice colloïdale anhydre

Contre-indications du médicament MIRENA

Certaines situations ne permettent pas la pose de ce dispositif intra-utérin :
  • infection génitale en cours ou récente,

  • maladie inflammatoire génitale ou de l'abdomen en cours ou récurrente,

  • saignements anormaux pouvant faire suspecter un cancer non diagnostiqué,

  • antécédent récent d'infection utérine grave après un avortement,

  • malformation de l'utérus,

  • cancer de l'utérus ou cancer hormonodépendant,

  • maladie grave du foie,

  • grossesse suspectée ou avérée.

Attention

La sécurité contraceptive du dispositif intra-utérin n'est pas totale : il existe un très faible risque de grossesse malgré la présence de ce stérilet (estimé à 0,7 % tous les 5 ans). Cette grossesse peut se dérouler normalement, mais il peut également s'agir d'une grossesse extra-utérine, particulièrement en cas de douleurs abdominales basses survenant après un retard de règles. Un test de grossesse doit être pratiqué si un retard de règles de plus de 15 jours survient.

Des précautions sont nécessaires en cas de migraine, d'hypertension artérielle, d'antécédent d'accident cardiovasculaire (infarctus du myocarde par exemple), de malformation cardiaque (atteinte des valves cardiaques par exemple). En cas d'aggravation des migraines, d'une augmentation importante de la tension artérielle, de survenue d'une jaunisse, d'une infection génitale ou d'un accident thromboembolique (phlébite, embolie pulmonaire, infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral), le retrait du DIU pourra être envisagé.

Un examen gynécologique, comportant un frottis cervical, un examen des seins, la recherche d'une grossesse ou d'une maladie sexuellement transmissible doit être pratiqué avant l'insertion du stérilet. Une surveillance médicale régulière est nécessaire pour vérifier que le stérilet est en bonne position dans l'utérus.

Des douleurs, des saignements persistants ou des pertes vaginales peuvent être les signes d'une infection génitale et doivent vous conduire à consulter votre médecin.

Des dépressions ont été observées chez des utilisatrices de contraceptifs hormonaux. Si vous ressentez un état psychique anormal, signalez-le à votre médecin.

Chez les femmes souffrant de diabète, une surveillance renforcée du taux de sucre de le sang peut être nécessaire.

En raison de la présence du progestatif (lévonorgestrel), l'utilisation de ce stérilet peut entraîner une diminution de l'importance ou de la durée des règles. Néanmoins, si les règles ne surviennent pas dans les 6 semaines qui suivent les précédentes règles, un test de grossesse doit effectué.

Interactions du médicament MIRENA avec d'autres substances

Les médicaments contenant les substances suivantes sont susceptibles de diminuer l'efficacité des traitements hormonaux : carbamazépine, phénobarbital, phénytoïne, primidone, griséofulvine, rifabutine, rifampicine.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

La pose d'un dispositif intra-utérin est contre-indiquée pendant la grossesse. Si une grossesse survient malgré la présence du dispositf, consultez rapidement votre médecin.

Allaitement :

La quantité d'hormone qui passe dans le sang, et donc dans le lait maternel, est très faible ; la pose d'un stérilet au lévonorgestrel est possible pendant l'allaitement.

Après un accouchement, un délai d'au moins 6 semaines est nécessaire avant la pose d'un dispositif intra-utérin.

Mode d'emploi et posologie du médicament MIRENA

Ce dispositif intra-utérin, vendu sur ordonnance, peut être posé par un médecin ou par une sage-femme.

La période propice à la mise en place correspond au début d'un cycle (derniers jours des règles).

Après une période de 5 ans, le dispositif doit être changé (le retrait peut se faire à tout moment du cycle).

Son retrait, par le médecin, sera facilité par la présence d'un fil intégré au dispositif et qui dépasse par le col de l'utérus.

Conseils

La carte patiente, disponible dans la boîte du médicament, permet de noter le numéro de lot, la date d'insertion, la date approximative du retrait, ainsi que les dates des examens gynécologiques de contrôle ; conservez-la soigneusement.

Certains hommes se plaignent de percevoir les fils du stérilet lors des rapports sexuels ; cette sensation peut être liée à une longueur inadéquate des fils.

Vous pouvez vérifier la présence du stérilet dans l'utérus, notamment après les règles, en essayant de sentir les fils avec les doigts.

Sauf avis contraire de votre médecin, vous pouvez utiliser des tampons périodiques, en privilégiant les modèles de type « court ».

Effets indésirables possibles du médicament MIRENA

L'insertion ou le retrait du dispositif intra-utérin peut provoquer des douleurs ou des saignements. Un malaise, parfois associé à une perte de connaissance ou des convulsions (chez les épileptiques) peuvent également survenir lors de l'insertion.

Très fréquents (plus de 10 % des cas) : maux de tête, douleurs abdominales, modification des saignements, y compris diminution de l'importance ou de la durée des règles (voir Attention), vulvovaginite, pertes vaginales,

Fréquents (1 à 10 % des cas) : dépression, nervosité, baisse de la libido, migraine, nausées, acné ou autre problème de peau, douleurs dorsales, tension des seins, prise de poids, expulsion spontanée du DIU.

Peu fréquents (moins de 1 % des cas) : chute de cheveux, démangeaisons, eczéma, œdèmes, perforation de la paroi de l'utérus qui nécessite le retrait du DIU. Le risque de perforation est augmenté en cas d'insertion du dispositif chez les femmes qui allaitent, chez celles qui ont récemment accouché et chez celles qui ont un utérus rétroversé et fixé.

Fréquence indéterminée : augmentation de la tension artérielle, cancer du sein, réaction allergique.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Plan de Gestion des Risques du médicament MIRENA

Depuis 2005, certains médicaments font l'objet d'une surveillance spéciale destinée à évaluer, tout au long de leur commercialisation, les risques qu'ils pourraient entraîner. Ce système de surveillance est appelé Plan de gestion des risques (PGR).
Retrouvez les documents de réduction des risques mis en place dans le cadre du Plan de gestion des risques.

Commentaires (243)

Le 22/05/2019 à 10:15
avatar Nino 34
Nino 34 Profession non médicale / Autre
Bonjour
Je souhaite savoir est-ce que le stérilet mirena peut causer des migraines et c'est mon deuxième sterilet auparavant j'ai jamais eu de migraine mais là je souffre beaucoup j'ai fait un scanner IRM ils m'ont rien trouvé et pourtant la douleur elle est là j'ai la migraine une à deux fois par mois

0 0
Le 23/05/2019 à 07:13
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour
Oui, c'est possible. Les effets indésirables des médicaments doivent être déclarés : https://signalement.social-sante.gouv.fr/...

0 0
Le 05/05/2019 à 20:52
avatar ALP72
ALP72 Profession non médicale / Autre
Bonjour,
Je suis porteuse du Stérilet Mirena, depuis bientôt 3 ans.
Depuis 4 jours, j'ai de gros saignements, avec par moment de grosse douleurs (surtout la nuit). Cela me fatigue énormément, à chaque écoulement, j'ai l'impression de me vider de mon sang.
Mon mari commence sérieusement à s'inquiéter, moi, je me montre patiente mais j'avoue que je commence à flipper.

Qui peut me conseiller ? Me rassurer ?

Merci d'avance
ALP72

0 0
Le 05/05/2019 à 21:32
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour
La seule personne qui pourra vous rassurer, c'est le médecin qui vous examinera.

1 0
Le 23/03/2019 à 22:22
avatar Maude5895
Maude5895 Autre professionnel de santé
Bonjour
Voilà je me suis fait poser le stérilet mirena en décembre 2014 suite à bb2. J'ai eu aucun soucis jusque là. J'ai toujours eu mes règles tous les mois. Mes dernières règles date du 14/02/19 et depuis pas de règles. Les douleurs sont là mais pas de saignements. Lundi 18/03/19 j'ai fait un test pipi qui c'est avéré négatif. Est-il possible d'être enceinte ? Ou es ce juste une absence de règles ? Est il possible que je n'ai plus de regles au bout de plus de 4ans?
Merci pour vos réponses

2 2
Le 26/03/2019 à 09:05
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
Le test négatif est fiable et vous n'êtes pas enceinte. Il est fréquent de ne pas avoir ou de ne plus avoir de règles avec un stérilet hormonal. En fonction de votre âge, cela peut aussi être un début de ménopause.

2 0
Le 08/02/2019 à 20:11
avatar ACN
ACN Profession non médicale / Autre
Bonjour, j ai le stérilet Mirena depuis quelques années (8 ans me semble t il) et depuis 5-6 ans, je suis embêtée avec des palpitations, une tension artérielle instable, des sensations de brûlures dans la tête, des vertiges. J ai consulté plusieurs fois ! Cardiio, neuro, on ne trouve rien. On voit des extrasystoles, mais sans raison médicale. Depuis un an et demi j ai en plus des angoisses. Je me demande si l angoisse est liée à ces symptômes (car dur de ne pas comprendre pourquoi ils arrivent !) ou si l angoisse me donne ces symptômes. Mon gynécologue me dit qu il ne peut y avoir de lien avec le stérilet Mirena. J ai un gros doute ? Est ce que ça peut être des effets secondaires ?? (De ce que j ai lu oui ?) Je compte le retirer. Si c était lié à ca, combien de temps faut il pr que les symptômes disparaissent ? Merci de votre aide !

11 1
Le 12/02/2019 à 11:35
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
On ne peut jamais être sûr de rien en médecine. Si votre Mirena a 8 ans, il ne contient plus assez d'hormones pour provoquer ces troubles. S'il a été changé récemment, c'est possible.

Dans ces situations, on ne peut avoir de certitude qu'en faisant enlever le stérilet et en utilisant une autre contraception si nécessaire.

1 2
Le 17/01/2019 à 20:54
avatar Ptibouchon
Ptibouchon Profession non médicale / Autre
Bonjour, je me suis faite poser le stérilet Mirena le 6 novembre depuis j'ai mes règles à la date sans contraception donc 1 fois par mois, plus longtemps qu'avant. De plus j'ai des pertes brunes ainsi que de sang casi tt le temps en gros depuis sa pose j'ai du avoir 2 semaines sans rien. Doit-je attendre encore un peu ou aller voir mon gynecho ? Je n'est pas de douleur juste ses pertes qui m'intrigue.

5 2
Le 22/01/2019 à 12:01
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
Après trois cycles, il semble licite de pouvoir faire le point avec votre médecin.

1 2
Le 22/11/2018 à 15:10
avatar Leynabb
Leynabb Profession non médicale / Autre
Bonjour ,
J avais un stérilet au cuivre et suite à une anémie le gynécologue m’a posé le Minera. Depuis janvier 2016.
Depuis la pose de ce stérilet j ai des nausées et grosses fatigue sur une période dans le mois mais le problème est que je n ai aucune règle donc je ne sais même pas si c est sur la période de mon cycle classique ou non . J ai aussi des sècheresses vaginale ( rapports douloureux ) alors que je n avais jamais eu de soucis avant. Est ce que cela peut être lié au Mirena ? Merci

4 0
Le 27/11/2018 à 10:19
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
Il est toujours difficile de répondre à ce type de question. C'est possible car certains de ces problèmes ont été décrits par d'autres utilisatrices, mais le mieux et de faire le point avec votre médecin qui tiendra compte de votre âge et de vos antécédents.

2 2
Le 08/11/2018 à 20:05
avatar Anoukcha
Anoukcha Profession non médicale / Autre
Bonsoir,
En décembre 2012 on m'a posé un stérilet MIRENA, ma gynéco me l'a laissé un an de plus. Je la vois dans un mois, je suppose qu'elle va me l'enlever,. Pendant ces 6 ans je n'ai plus eu de règles du tout. J'ai 49 ans et avec la ménopause approchante va t'elle m'en poser un autre tout de suite ou vais je devoir attendre d'avoir à nouveau mes règles ? Merci

3 0
Le 12/11/2018 à 11:46
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour
Il est probable au contraire qu'elle va vous le laisser.

3 0
Le 27/10/2018 à 11:44
avatar Loretta79
Loretta79 Profession non médicale / Autre
Bonjour,
J’ai eu mon 2eme enfant en juin 2016 et la pose de mon stérilet début 2017.
Les grossesses étant parfois liés à des soucis divers (cheveux, dents...) je pensais que mon extrême fatigue et mes trous de mémoire étaient liés tout simplement à la grossesse puis au fait d’avoir un jeune enfant. Les réveils nocturnes entraient la fatigue qui elle même entraîne les trous de mémoire.
Mais plus les enfants grandisses et plus mon mari se moque de mes trous de mémoire (on a même pensé à un Alzheimer précoce!!) plus je me dis que ça ne peut pas être que ça ! J’ai même peur depuis de faire des trajets en voiture ne serait ce que pour 1 heure tellement je suis fatiguée! Et c’est affreux d’avoir la sensation de perdre la tête à 28 ans!!

Y a t il d’autres femmes qui ont ressentis ces effets?

18 4
Le 07/10/2018 à 21:45
avatar llAlinell
llAlinell Profession non médicale / Autre
Bonjour!
Le 23 septembre j’ai eu mes regles et sa se termine le 29 apres j’ai fais poser un stérilet hormonal le 3 octobre et puis j’ai eu un peu de saignement apres la pose et que mon gynécologue a dit que c’est normal mais le 5 octobre je commence avoir les regles et ça duré jusqu’a aujourd’huit ça fait 3 jours. Es ce que c’est normal d’avoir les regles de nouveau juste 1 semaine??

4 4
Le 08/10/2018 à 09:19
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
Ce n'est pas forcément inquiétant, mais cela justifie d'en parler à votre gynécologue.

0 0
Le 08/09/2018 à 11:25
avatar Mia06
Mia06 Profession non médicale / Autre
Bonjour

J ai le sterilet lire la depuis 2016.Je n avis jamais mit de stérilet avant
Jusqu a ce jour je n ai jamais chercher à faire le lien entre mon importante prise de poids progressif alors que je fait du sports et que j essaie de maigrir le mirena.depuis la naissance de mon dernier qui a 3ans aujourd'hui je fait 1.70m et à l accouchement je pesait 84 kg j ai perdu 3kg les 3mois qui suivait mais après la pose du mirena la je n ai plus perdu 1 seul kilo je n ai fait que prendre progressivement .autre effet ma fatigué excessif rend mes journées impossible (j ai 4enfants )3 eme effet les saignement et 4eme la longueur excessif de mes regle jusqua 14j parfois et mes seins qui devient 1 semaine avant et 1 semaine pendant mes règles aussi dure qu une brique et très douloureux.et ma perte important de cheveux??
Dois je le retirer ?et qu elle contraception utilisée ???

2 4
Le 11/09/2018 à 11:06
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
Il m'est impossible de faire un diagnostic sur un forum, mais il est clair qu'un certain nombre de troubles que vous ressentez sont décrits chez les porteuses de ce stérilet. Je vous invite à faire le point avec votre médecin pour déterminer la bonne attitude à avoir.

4 1
Lire tous les commentaires

Actualités

Les médecins disposent désormais des recommandations sanitaires aux voyageurs 2019 (illustration).

Voyage et santé : l'édition 2019 des recommandations est disponible

EPCLUSA et MAVIRET peuvent désormais être prescrits par tous médecins dans le traitement curatif de l'hépatite C (illustration).

Prise en charge simplifiée de l'hépatite C chronique : EPCLUSA et MAVIRET prescriptibles par tout médecin

Les pastilles à sucer de flurbiprofène ne peuvent plus être délivrées sans ordonnance en pharmacie (illustration).

Mal de gorge aigu : STREFEN et génériques (flurbiprofène) désormais sur prescription médicale obligatoire