MIRENA

Mis à jour : Jeudi 14 Mai 2020
Famille du médicament :

Dispositif intra-utérin hormonal

Dans quel cas le médicament MIRENA est-il prescrit ?

Ce dispositif intra-utérin (communément appelé stérilet) libère progressivement du lévonorgestrel, une substance proche de la progestérone. Inséré dans la cavité de l'utérus, il empêche la fécondation par son action locale dans l'utérus et par l'action contraceptive du lévonorgestrel. Il reste efficace pendant 5 ans. Le dispositif contient également du sulfate de baryum, opaque aux rayons X, qui permet de le voir sur les radiographies.

Il est utilisé comme contraceptif et pour traiter les femmes qui ont des règles abondantes et prolongées (ménorragies).

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament MIRENA

MIRENA : dispositif intra-utérin ; boîte unitaire
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 104,98 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament MIRENA

p dispositif
Lévonorgestrel52 mg
Baryum sulfate+
Polyéthylène+
Excipients : Baryum sulfate, Diméticone, Fer oxyde, Polyéthylène, Silice colloïdale anhydre

Contre-indications du médicament MIRENA

Certaines situations ne permettent pas la pose de ce dispositif intra-utérin :
  • infection génitale en cours ou récente,

  • maladie inflammatoire génitale ou de l'abdomen en cours ou récurrente,

  • saignements anormaux pouvant faire suspecter un cancer non diagnostiqué,

  • antécédent récent d'infection utérine grave après un avortement,

  • malformation de l'utérus,

  • cancer de l'utérus ou cancer hormonodépendant,

  • maladie grave du foie,

  • grossesse suspectée ou avérée.

Attention

La sécurité contraceptive du dispositif intra-utérin n'est pas totale : il existe un très faible risque de grossesse malgré la présence de ce stérilet (estimé à 0,7 % tous les 5 ans). Cette grossesse peut se dérouler normalement, mais il peut également s'agir d'une grossesse extra-utérine, particulièrement en cas de douleurs abdominales basses survenant après un retard de règles. Un test de grossesse doit être pratiqué si un retard de règles de plus de 15 jours survient.

Des précautions sont nécessaires en cas de migraine, d'hypertension artérielle, d'antécédent d'accident cardiovasculaire (infarctus du myocarde par exemple), de malformation cardiaque (atteinte des valves cardiaques par exemple). En cas d'aggravation des migraines, d'une augmentation importante de la tension artérielle, de survenue d'une jaunisse, d'une infection génitale ou d'un accident thromboembolique (phlébite, embolie pulmonaire, infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral), le retrait du DIU pourra être envisagé.

Un examen gynécologique, comportant un frottis cervical, un examen des seins, la recherche d'une grossesse ou d'une maladie sexuellement transmissible doit être pratiqué avant l'insertion du stérilet. Une surveillance médicale régulière est nécessaire pour vérifier que le stérilet est en bonne position dans l'utérus.

Des douleurs, des saignements persistants ou des pertes vaginales peuvent être les signes d'une infection génitale et doivent vous conduire à consulter votre médecin.

Des dépressions ont été observées chez des utilisatrices de contraceptifs hormonaux. Si vous ressentez un état psychique anormal, consultez votre médecin.

Chez les femmes souffrant de diabète, une surveillance renforcée du taux de sucre de le sang peut être nécessaire.

En raison de la présence du progestatif (lévonorgestrel), l'utilisation de ce stérilet peut entraîner une diminution de l'importance ou de la durée des règles. Néanmoins, si les règles ne surviennent pas dans les 6 semaines qui suivent les précédentes règles, un test de grossesse doit effectué.

Interactions du médicament MIRENA avec d'autres substances

Les médicaments contenant les substances suivantes sont susceptibles de diminuer l'efficacité des traitements hormonaux : carbamazépine, phénobarbital, phénytoïne, primidone, griséofulvine, rifabutine, rifampicine.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

La pose d'un dispositif intra-utérin est contre-indiquée pendant la grossesse. Si une grossesse survient malgré la présence du dispositf, consultez rapidement votre médecin.

Allaitement :

La quantité d'hormone qui passe dans le sang, et donc dans le lait maternel, est très faible ; la pose d'un stérilet au lévonorgestrel est possible pendant l'allaitement.

Après un accouchement, un délai d'au moins 6 semaines est nécessaire avant la pose d'un dispositif intra-utérin.

Mode d'emploi et posologie du médicament MIRENA

Ce dispositif intra-utérin, vendu sur ordonnance, peut être posé par un médecin ou par une sage-femme.

La période propice à la mise en place correspond au début d'un cycle (derniers jours des règles).

Après une période de 5 ans, le dispositif doit être changé (le retrait peut se faire à tout moment du cycle).

Son retrait, par le médecin, sera facilité par la présence d'un fil intégré au dispositif et qui dépasse par le col de l'utérus.

Conseils

La carte patiente, disponible dans la boîte du médicament, permet de noter le numéro de lot, la date d'insertion, la date approximative du retrait, ainsi que les dates des examens gynécologiques de contrôle ; conservez-la soigneusement.

Certains hommes se plaignent de percevoir les fils du stérilet lors des rapports sexuels ; cette sensation peut être liée à une longueur inadéquate des fils.

Vous pouvez vérifier la présence du stérilet dans l'utérus, notamment après les règles, en essayant de sentir les fils avec les doigts.

Sauf avis contraire de votre médecin, vous pouvez utiliser des tampons périodiques, en privilégiant les modèles de type « court ».

Effets indésirables possibles du médicament MIRENA

L'insertion ou le retrait du dispositif intra-utérin peut provoquer des douleurs ou des saignements. Un malaise, parfois associé à une perte de connaissance ou des convulsions (chez les épileptiques) peuvent également survenir lors de l'insertion.

Très fréquents (plus de 10 % des cas) : maux de tête, douleurs abdominales, modification des saignements, y compris diminution de l'importance ou de la durée des règles (voir Attention), vulvovaginite, pertes vaginales,

Fréquents (1 à 10 % des cas) : dépression, nervosité, baisse de la libido, migraine, nausées, acné ou autre problème de peau, douleurs dorsales, tension des seins, prise de poids, expulsion spontanée du DIU.

Peu fréquents (moins de 1 % des cas) : chute de cheveux, démangeaisons, eczéma, œdèmes, perforation de la paroi de l'utérus qui nécessite le retrait du DIU. Le risque de perforation est augmenté en cas d'insertion du dispositif chez les femmes qui allaitent, chez celles qui ont récemment accouché et chez celles qui ont un utérus rétroversé et fixé.

Fréquence indéterminée : augmentation de la tension artérielle, cancer du sein, réaction allergique.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (303)

Le 23/06/2020 à 20:55
avatar tilili87
tilili87
Bonjour,
Jai un stérilet mirena depuis 4ans avec lequel tout se passe très bien. Le 2avril 2020 jai du faire enlever mon stérilet pour subir une conisation et faire remettre le stérilet en même temps depuis jai quelques soucis mal au bas ventre, les seins très douloureux au point où je ne supporte aucun frottement dessus même mon soutien-gorge et surtout une grosse prise de poids de 15kg je ne m'alimente pas plus qu'avant.
Et t'il possible que la conisation et eu un impact sur le stérilet et que je ne le supporte plus car comme dit plus haut je n'avais aucun soucis avant.
Merci pour vos réponses

0 1
Le 25/06/2020 à 10:40
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour
C'est curieux en effet. La conisation n'y est pour rien. Un MIRENA neuf relâche plus d'hormones qu'un "vieux" de 4 ans, c'est la seule explication, car vous n'être pas non plus la même qu'il y a 4 ans.

1 0
Le 20/06/2020 à 04:57
avatar Cand1ce
Cand1ce
Bonjour je me suis fais poser le stérilet Mirena le 05/05/20 et depuis j’ai des grosses douleurs dans le bas ventre et j’ai mes règles toutes les 2 semaines. Elles sont très très abondantes, rouge vif. Est ce normal ou dois-je consulter ? De plus au tout début de mes règles j’ai l’impression que le stérilet appuie sur mon rectum.
Merci

8 3
Le 22/06/2020 à 07:17
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour
Voir les réponses précédentes.

3 5
Le 17/06/2020 à 08:28
avatar Marion35400
Marion35400
Mon médecin traitant m’a posé le stérilet Mirena le 30 avril, j’ai de grosses douleurs dans le ventre depuis et mes règles non stop. Échographie et examen réalisés, rien à signaler... je ne sais pas si je dois le retirer ou tenir bon en espérant qu’un jour mes règles s’arrêtent... un conseil?

4 0
Le 18/06/2020 à 08:40
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour
C'est un choix personnel, à vous de décider. Il n'y a pas de règle si je puis dire.

0 5
Le 16/06/2020 à 10:03
avatar S0li
S0li
Bonjour,

J'ai mis un stérilet Minera le 29 mai et depuis j'ai constamment des saignements. Parfois ils s'arrêtent 1 jour ou 2 et puis ils recommencent.
C'est comme si j'avais mes règles, elle diminuent, s'arrêtent et puis après 1 ou 2 elles recommencent...

Est-ce normal? Si cela dure encore après combien de temps devrais-je m'inquiéter?

Merci pour vos réponses

0 0
Le 16/06/2020 à 11:24
avatar Modérateur
Modérateur
Ce n'est pas normal si cela persiste au delà d'un mois.

1 3
Le 07/06/2020 à 21:39
avatar Aliane
Aliane
Bonjour à tous. J'aimerai avoir votre avis si y en a qui ont vécu la même chose car je suis inquiète.
Je me suis fait retirer le sterilet Minera le 03 juin et 04 juin j'ai commencé à saigner un peu et vendredi 05 c'était beaucoup plus abondant. J'ai appelé mon gyneco dans la journée qui m'a demandé de passer. Une fois dans son cabinet elle a fait un toucher vaginal mais sans échographie et elle m'a prescrit EXACYL ampoules pour 5 jours. Ca fait 2 jours que je prends ce médicament matin midi soir, les saignements sont aussi abondants, meme des caillots dès fois. Est ce que quelqu'une aurait vécu ça et au bout de combien de temps ses saignements avaient disparu ?
Merci pour vos reponses

11 7
Le 07/06/2020 à 09:37
avatar xalyzeex
xalyzeex
Bonjour j’ai mis un stérilet mirena il y a maintenant 9mois je n’ai jamais eu d’enfant j’ai voulu mettre un stérilet pour ne plus avoir a penser à la pilule mais depuis que je l’ai les premiers mois mon médecin m’avais dis que c’était normal si c’était un peu déréglé et que sa saignée encore plus pendant les règles mais c’est toujours le cas j’ai encore plus de douleurs menstruels qu’avant et j’ai des pertes de sang en dehors des règles, mon humeur est changeante je suis très nerveuse je peux être triste pour un rien j’aimerais savoir si c’est normal je commence à m’inquiéter car sa commence à empiéter sur ma libido ce qui me fais peur.

0 3
Le 09/06/2020 à 08:35
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour
Cela peut être lié à l'effet hormonal du stérilet. Reconsultez votre médecin.

2 0
Le 05/06/2020 à 17:16
avatar ChiaraA
ChiaraA
Bonjour,
Cela fait presque cinq ans que je porte un Mirena, et pendant tout ce temps je n’ai pas eu de règles.
Cependant le mois dernier j’ai remarqué quelques traces de sang, et ce mois-ci des pertes de sang légères pendant un jour et demi. J’ajoute que je ne prends pas de médicaments et qu’il n’y a eu aucun changement notable dans ma vie intime.
1)Est-ce possible que cela soit dû simplement à la diminution de la charge hormonale du Mirena?
2)Je me trouve actuellement bloquée à l’étranger à cause de la crise sanitaire, puis-je attendre encore 6 mois avant de faire renouveler le dispositif sans risque pour ma santé?
Merci de votre réponse!
Chiara

4 0
Le 08/06/2020 à 09:49
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour
1) : oui
2) : le seul risque est une grossesse.

1 1
Le 28/05/2020 à 01:04
avatar CpH
CpH
Bonsoir,
J’ai mis le Mirena le 21 février 2020 suite à une IVG.
À la suite de la pose j’ai saigné durant beaucoup de semaines puis irrégulier de temps en temps.
D’après mes calculs si je compte comme mes cycles habituels je devrais actuellement avoir mes règles.
Je voulais savoir sous combien de temps les règles avec Mirena s’arrête ? Est ce qu’en 3 mois les règles peuvent totalement s’arrêter ? La semaine dernière douleurs aux seins puis plus rien.
Merci pour votre aide. Je ne sais pas si je dois consulter ou faire un test de grossesse.

1 0
Le 28/05/2020 à 08:12
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour
C'est éminemment variable d'une femme à l'autre. Parfois, les règles ne s'arrêtent jamais.

0 0
Le 25/05/2020 à 17:00
avatar Delblue
Delblue
bonjour,
je me décide à venir faire part de mon expérience avec le stérilet Mirena...
on me l'a posé le 2 mars. 3 jours après, gros maux de tête, douleurs au bas ventre, nausées. je me suis dit que c'était un temps d'adaptation. ensuite, j'ai commencé à avoir des pertes brunes et ça a continué, tous les jours. je me sentais mal, j'ai commencé à perdre mes cheveux, et j'ai eu de l'eczéma , sur le ventre, et le torse. le ventre gonflé, en permanence. je suis allée voir sur internet, si ces effets étaient ressentis par d'autres, et j'ai constaté que oui. en plus j'ai commencé à prendre du poids, 3 kg entre le 2 mars et le 15 mai ( jour où je l'ai fait retiré) si j'avais pu je l'aurais fait plus vite, mais confinement oblige, c'était pas trop recommandé d'aller à l'hôpital, puisque c'est la que ma gynéco reçoit. j'ai pris mon mal en patience.
voila où j'en suis, 10 jours après le retrait : plus aucun effet secondaire, et 3kg envolés. moralité : jama

12 4
Le 25/05/2020 à 19:08
avatar Modérateur
Modérateur
dzedzd

1 4
Le 22/05/2020 à 22:54
avatar Chacha50
Chacha50
Bonjour,
J’ai pris beaucoup de poids depuis deux .
J’ai vu la sage femme pour discuter pour voir ce qui pouvais être fait car régule et sport ne fonctionne pas .
Elle me propose un Diu moins dosé au niveau hormonal.
Est ce que cela pourrait m’aider à perdre du poids ?
Merci

6 1
Le 25/05/2020 à 09:50
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour
C'est tout-à-fait possible.

2 2
Lire tous les commentaires

Actualités

Les ruptures de stock déclarées à l’ANSM par les laboratoires pharmaceutiques ont pour origine des difficultés liées à la production de ces médicaments (illustration).

Néovascularisation oculaire : rupture de stock de VISUDYNE à compter du 15 juillet et distribution de lots à péremption courte

Vue microscopique de bacilles de Calmette et Guérin (illustration @Y tambe sur Wikimedia).

BCG-MEDAC (BCG thérapie intravésicale) : une carte d'alerte pour informer les patients sur le risque de BCGite

Des réactions allergiques aiguës sévères peuvent être provoquées par divers allergènes dont les piqûres ou les morsures d’insectes (illustration).

Stylos d'adrénaline injectable : à conserver jusqu'à la date de péremption avant de les renouveler