En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

CALTRATE VITAMINE D3

Mis à jour : Mardi 19 Juin 2018
Famille du médicament :

Vitamine D avec calcium

Dans quel cas le médicament CALTRATE VITAMINE D3 est-il prescrit ?

Ce médicament contient du calcium et de la vitamine D, qui facilite l'absorption du calcium par l'intestin et sa fixation sur les os.

Il est utilisé :

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament CALTRATE VITAMINE D3

CALTRATE VITAMINE D3 600 mg/400 UI : comprimé (beige) ; boîte de 60
- Remboursable à 65 % - Prix : 5,98 €.
CALTRATE VITAMINE D3 600 mg/400 UI : comprimé (beige) ; boîte de 180
- Remboursable à 65 % - Prix : 16,92 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament CALTRATE VITAMINE D3

p cp
Calcium600 mg
Colécalciférol (vitamine D3)400 UI
Huile de soja+
Excipients : Cellulose microcristalline, Croscarmellose sel de Na, Crospovidone, Magnésium stéarate, Opadry, Paraffine liquide légère, Povidone, Sodium laurylsulfate, Talc

Contre-indications du médicament CALTRATE VITAMINE D3

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • allergie au soja ou à l'arachide,

  • excès de calcium dans le sang ou dans les urines,

  • calculs des voies urinaires contenant du calcium,

  • insuffisance rénale.

Attention

Ce médicament contient de la vitamine D : son surdosage expose à des effets indésirables graves. Elle est présente dans de nombreux médicaments dont certains sont disponibles en automédication : évitez de les associer sans avis médical.

Ne prolongez pas le traitement au-delà de la durée prescrite : des prises de sang peuvent être nécessaires pour vérifier l'absence d'accumulation anormale de calcium dans l'organisme.

Lorsque ce médicament est destiné à traiter la décalcification due à un alitement prolongé, le traitement ne doit pas être commencé avant la reprise de la marche.

Interactions du médicament CALTRATE VITAMINE D3 avec d'autres substances

Respectez un intervalle d'au moins 2 heures entre la prise de ce médicament et celle des cyclines, des hormones thyroïdiennes, des biphosphonates, des quinolones ou des médicaments contenant du fer, du zinc ou du strontium.

Informez par ailleurs votre pharmacien ou votre médecin si vous prenez des digitaliques ou des diurétiques.

Il existe également des interactions alimentaires : les aliments réputés riches en acide oxalique (épinards, rhubarbe, oseille, cacao, thé) ou en acide phytique (chocolat, céréales complètes, légumes secs) peuvent diminuer l'absorption du calcium. Il est donc recommandé de prendre ce médicament à distance de repas contenant ces aliments.

Fertilité, grossesse et allaitement

Ce médicament peut être utilisé chez la femme enceinte ou chez celle qui allaite, mais la posologie prescrite par le médecin ne doit pas être dépassée.

Une hypercalcémie pendant la grossesse pourrait être néfaste pour l'enfant à naître. Veillez à ne pas absorber plusieurs médicaments contenant de la vitamine D pendant la grossesse.

Mode d'emploi et posologie du médicament CALTRATE VITAMINE D3

Ce médicament doit être pris à distance de certains aliments (voir Interactions).

Les comprimés doivent être avalés avec un grand verre d'eau (200 ml). Pour faciliter la prise et éviter une fausse-route, notamment chez les personnes âgées, le comprimé peut être coupé en deux parties avant d'être avalé avec un grand verre d'eau.

Posologie usuelle :

  • Adulte et personne âgée : 1 comprimé, 2 fois par jour.

  • Femme enceinte : 1 comprimé par jour.

Conseils

La prise de ce médicament ne dispense pas de la consommation régulière de laitages, naturellement riches en calcium.

Effets indésirables possibles du médicament CALTRATE VITAMINE D3

Peu fréquents : hypercalcémie, hypercalciurie (excès de calcium dans les urines pouvant favoriser les calculs rénaux).

Rarement : constipation, nausées, ballonnements, diarrhée, douleur d'estomac, éruption cutanée, démangeaisons.

Exceptionnellement : gonflement de la gorge, œdème de Quincke.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (1)

Le 02/05/2013 à 10:04
avatar Anonyme1
Anonyme1
peut-on le faire dissoudre car ce sont des gros cachets difficiles à avaler ? merci

70 16

Actualités

ESMYA est indiqué dans la prise en charge de fibromes utérins (illustration).

ESMYA (ulipristal) : restriction des indications et mesures de réduction du risque d'atteintes hépatiques

Représentation en 3D de Streptococcus pneumoniae (illustration).

Vaccin PNEUMOVAX : mise à disposition exceptionnelle de seringues préremplies à péremption courte

L’amyotrophie spinale (ASA ou SMA) est une maladie neuromusculaire progressive d’origine génétique, caractérisée par une dégénérescence des motoneurones (illustration).

SPINRAZA (nusinersen) : risque d'hydrocéphalie communicante, non reliée à une méningite ou à une hémorragie