RILUTEK

Mis à jour : Mardi 16 Avril 2019
Famille du médicament :

Traitement de la sclérose latérale amyotrophique

Dans quel cas le médicament RILUTEK est-il prescrit ?

Ce médicament agit sur le système nerveux central. Il semble pouvoir ralentir la destruction des cellules nerveuses (motoneurones), responsable de la sclérose latérale amyotrophique (ou maladie de Charcot). Son mode d'action précis n'est pas totalement élucidé.

Il est utilisé chez les patients atteints de sclérose latérale amyotrophique pour améliorer l'espérance de vie ou pour retarder le moment où la respiration artificielle devient indispensable.

Présentations du médicament RILUTEK

RILUTEK 50 mg : comprimé (blanc) ; boîte de 56
Sur ordonnance (Liste I), médicament à prescription restreinte - Remboursable à 65 % - Prix : 139,81 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament RILUTEK

p cp
Riluzole50 mg
Excipients : Cellulose microcristalline, Croscarmellose sel de Na, Hypromellose, Macrogol 6000, Magnésium stéarate, Phosphate dicalcique anhydre, Silice colloïdale anhydre, Titane dioxyde

Contre-indications du médicament RILUTEK

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • maladie du foie ou taux de transaminases supérieur à 3 fois la normale,

  • grossesse,

  • allaitement.

Attention

Des analyses de sang sont régulièrement prescrites pendant le traitement afin de contrôler le taux des transaminases. En cas d'augmentation importante des transaminases, une interruption du traitement doit être envisagée.

En cas de fièvre, contactez rapidement votre médecin ; il peut s'agir d'une baisse du nombre de globules blancs (neutropénie).

Ce médicament peut être responsable d'une atteinte des poumons. En cas d'apparition de symptômes tels qu'une toux sèche ou un essoufflement, consultez votre médecin : une radiographie pulmonaire doit être réalisée.

Des précautions sont nécessaires en cas d'insuffisance rénale.

Attention : conducteurConducteur : ce médicament peut parfois provoquer des étourdissements.

Interactions du médicament RILUTEK avec d'autres substances

Les interactions médicamenteuses de ce médicament ne sont pas connues. N'utilisez aucun autre médicament sans prendre l'avis de votre médecin.

Fertilité, grossesse et allaitement

L'effet de ce médicament pendant la grossesse ou l'allaitement est mal connu. Par mesure de prudence, son usage est contre-indiqué chez la femme enceinte ou chez celle qui allaite.

Mode d'emploi et posologie du médicament RILUTEK

Ce médicament est pris de préférence au moins une demi-heure avant les repas.

Posologie usuelle :

  • Adulte : 1 comprimé matin et soir.

Conseils

Ce médicament est un médicament à prescription restreinte : il doit obligatoirement être prescrit pour la première fois à l'hôpital par un médecin spécialisé en neurologie.

Une surveillance particulière est obligatoire pendant le traitement.

Effets indésirables possibles du médicament RILUTEK

Très fréquents : fatigue, nausées, augmentation des transaminases.

Fréquents : maux de tête, étourdissements, somnolence, fourmillements dans la bouche, diarrhée, douleurs abdominales, vomissements, accélération du cœur.

Peu fréquents : anémie, réaction allergique, atteinte pulmonaire, pancréatite.

Très rares : baisse importante du nombre des globules blancs, hépatite.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

LEXIQUE

anémie

Baisse du taux d'hémoglobine dans le sang, qui se traduit le plus souvent par une baisse du nombre des globules rouges. Le fer est indispensable à la synthèse de l'hémoglobine. Une carence en fer lors d'une grossesse, d'un régime végétarien, d'hémorragies abondantes ou répétées (règles) est une cause fréquente d'anémie. D'autres causes, plus rares, sont liées à des carences en vitamines du groupe B.

globule blanc

Cellule présente dans le sang. Il en existe différents types : les polynucléaires neutrophiles, qui augmentent lors des infections ; les polynucléaires éosinophiles, dont le nombre est élevé chez les personnes allergiques ou en cas de parasitose ; les polynucléaires basophiles ; les lymphocytes et monocytes, dont le nombre s'élève en cas d'infection virale ou d'atteinte de la moelle osseuse.

hépatite

Inflammation du foie. Elle peut être due à un médicament, à un virus, à l'alcool ou à une autre cause.

Les hépatites virales guérissent généralement sans traitement. Contrairement aux hépatites A et E presque toujours bénignes, les hépatites B et C peuvent devenir chroniques : le virus persiste dans l'organisme du malade qui reste contagieux mais ne souffre pas obligatoirement de troubles hépatiques. L'hépatite chronique est dite active lorsque le virus continue à détruire les cellules du foie, destruction traduite par l'augmentation des transaminases dans le sang.

insuffisance rénale

Incapacité des reins à éliminer les déchets ou les substances médicamenteuses. Une insuffisance rénale avancée ne se traduit pas forcément par une diminution de la quantité d'urine éliminée. Seuls une prise de sang et le dosage de la créatinine peuvent révéler cette maladie.

médicament à prescription restreinte
Terme regroupant certains médicaments susceptibles de poser des problèmes en matière de santé publique et dont la prescription obéit à des règles précises :
  • Médicament réservé à l'usage hospitalier : il ne peut être ni prescrit ni délivré en dehors de l'hôpital.

  • Médicament à prescription initiale hospitalière : il doit être obligatoirement prescrit initialement à l'hôpital, mais la délivrance du médicament et les ordonnances de renouvellement peuvent être réalisées en dehors de l'hôpital.

  • Médicament à surveillance particulière : pendant toute la durée du traitement, les malades traités par un médicament appartenant à cette catégorie doivent faire l'objet de soins particuliers (prises de sang, examens complémentaires, consultations plus fréquentes). Le renouvellement de l'ordonnance est subordonné au respect des règles de surveillance.

D'autres médicaments obéissent à des règles de délivrance particulière : les médicaments d'exception et les stupéfiants (voir ces termes).

pancréatite

Inflammation ou infection du pancréas. Cette glande située derrière l'estomac sécrète des enzymes digestives ainsi que l'insuline, indispensable au métabolisme des sucres.

Une pancréatite aiguë se traduit par des douleurs abdominales ou dorsales extrêmement violentes. Elle est confirmée par une prise de sang spécifique.

réaction allergique

Réaction due à l'hypersensibilité de l'organisme à un médicament. Les réactions allergiques peuvent prendre des aspects très variés : urticaire, œdème de Quincke, eczéma, éruption de boutons rappelant la rougeole, etc. Le choc anaphylactique est une réaction allergique généralisée qui provoque un malaise par chute brutale de la tension artérielle.

système nerveux central

Ensemble formé par le cerveau et la moelle épinière.

transaminases

Enzymes dosées dans le sang, dont le taux s'élève lors de certaines hépatites. Elles figurent dans les analyses de sang sous le nom de SGOT et SGPT ou ASAT et ALAT.