En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

ARTOTEC

Mis à jour : Lundi 01 Octobre 2018
Famille du médicament :

Anti-inflammatoire non stéroïdien et protecteur gastrique

01/10/2018 : ce médicament est en arrêt de commercialisation. Il n’est plus disponible en pharmacie ou ne le sera bientôt plus.

Si vous devez prendre ce médicament, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien qui pourront vous conseiller un autre traitement.

Le document ci-dessous représente la dernière fiche publiée par Vidal concernant ce médicament et ne préjuge en rien des évolutions ayant pu survenir postérieurement à cette publication.

Dans quel cas le médicament ARTOTEC est-il prescrit ?

Ce médicament contient :
  • un anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS) qui lutte contre l'inflammation et la douleur, fait baisser la fièvre et fluidifie le sang ;

  • un antiulcéreux de la famille des prostaglandines, qui agit en diminuant la sécrétion acide de l'estomac, et en protégeant la muqueuse de l'estomac et du duodénum vis-à-vis de certains médicaments ou substances qui peuvent l'altérer (aspirine, AINS, alcool).

Il est utilisé dans le traitement symptomatique des affections rhumatismales chez les adultes qui présentent un risque d'ulcère gastrique ou duodénal.

Présentations du médicament ARTOTEC

ARTOTEC 50 : comprimé gastrorésistant (blanc) ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste I)
ARTOTEC 75 : comprimé gastrorésistant ; boîte de 20
Sur ordonnance (Liste I)

Composition du médicament ARTOTEC

p cpp cp
Diclofénac, sel de sodium50 mg75 mg
Misoprostol0,2 mg0,2 mg
Lactose++
Huile de ricin++

Contre-indications du médicament ARTOTEC

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

Attention

Tout traitement prolongé ou surdosage d'AINS expose à des effets indésirables graves.

Certaines situations doivent conduire à ne poursuivre le traitement qu'après un avis médical :
  • brûlures d'estomac importantes ou selles noires et nauséabondes pouvant traduire une irritation ou un saignement du tube digestif ;

  • éruption cutanée sans cause évidente ;

  • crise d'asthme ;

  • fatigue inhabituelle et intense, ou baisse brutale et importante du volume des urines chez une personne souffrant d'insuffisance cardiaque, déshydratée ou traitée par diurétique.

Des précautions sont nécessaires chez la personne présentant un risque hémorragique (notamment en cas de traitement anticoagulant).

Les AINS ont un effet inhibiteur sur l'ovulation et sont susceptibles de diminuer la fertilité chez la femme. Cet effet est réversible à l'arrêt du traitement.

Certains médecins considèrent que les anti-inflammatoires peuvent diminuer l'efficacité des dispositifs intra-utérins (stérilets) et exposer à un risque de grossesse non désirée. Ce risque est très controversé.

Attention : conducteurConducteur : ce médicament peut provoquer parfois des étourdissements et des troubles de la vue.

Interactions du médicament ARTOTEC avec d'autres substances

Ce médicament peut interagir avec d'autres médicaments, notamment :
  • l'aspirine et les autres anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) : risque d'augmentation des effets indésirables ;

  • les anticoagulants et les antiagrégants plaquettaires (PLAVIX...) : augmentation du risque hémorragique ;

  • le lithium (TÉRALITHE) : augmentation du taux de lithium dans le sang ;

  • le méthotrexate.

Informez par ailleurs votre médecin ou votre pharmacien en cas de traitement par un diurétique, un inhibiteur de l'enzyme de conversion, un inhibiteur de l'angiotensine II, un bêtabloquant ou un médicament contenant de la ciclosporine.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Ce médicament est contre-indiqué pendant la grossesse. Une contraception efficace est nécessaire chez la femme non ménopausée.

Allaitement :

Ce médicament passe dans le lait maternel ; un choix est donc nécessaire entre l'allaitement et la prise du médicament. Cette décision devra être prise en accord avec votre médecin.

Mode d'emploi et posologie du médicament ARTOTEC

Les comprimés sont pris de préférence au milieu des repas afin de limiter les effets digestifs indésirables. Ils doivent être avalés avec un verre d'eau sans être croqués ni écrasés.

Posologie usuelle :

  • Adulte : 1 comprimé à 50 mg, 2 à 3 fois par jour ou 1 comprimé à 75 mg, 2 fois par jour.

Conseils

Ne dépassez pas la posologie ni la durée de traitement prescrites par votre médecin.

Ce médicament vous a été prescrit dans une situation précise : ne le conseillez pas à un proche, ne le réutilisez pas sans avis médical.

Effets indésirables possibles du médicament ARTOTEC

Troubles digestifs, gastrite, voire ulcère de l'estomac ou du duodénum, le plus souvent lors d'un traitement de longue durée ou à forte dose. Exceptionnellement : hémorragie du tube digestif (vomissements sanglants, selles noires, ou plus souvent pertes de sang imperceptibles responsables de l'apparition progressive d'une anémie).

Réaction allergique, photosensibilisation, chute de cheveux, asthme.

Fatigue, insomnie, irritabilité, sensation de vertiges, bourdonnements d'oreille, troubles de la vision, maux de tête, convulsions.

Œdèmes, insuffisance rénale aiguë.

Augmentation des transaminases, hépatite, modification de la numération formule sanguine.

Laboratoire 

Actualités

Les substituts nicotiniques diffusent de la nicotine de manière lente et régulière, permettant ainsi au fumeur de se libérer petit à petit de sa dépendance physique (illustration).

NICOTINELL comprimé à sucer (boîte de 204) et NICOTINELL TTS patch (boîte de 28) : désormais remboursables à 65 %

La prise de lévothyroxine permet de substituer une carence en hormones thyroïdiennes (illustration).

LEVOTHYROX : l’ancienne formule (EUTHYROX) restera commercialisée en 2019

Les patients traités par hydrochlorothiazide doivent vérifier régulièrement l\'état de leur peau et faire examiner toute lésion cutanée suspecte par leur médecin (illustration).

Hydrochlorothiazide : risque accru de "cancer de la peau non mélanome" à doses cumulatives croissantes