ARKOGÉLULES ORTIE

Mis à jour : Mardi 16 Mai 2017
Famille du médicament :

Phytothérapie

16/05/2017 : ce médicament est en arrêt de commercialisation. Il n’est plus disponible en pharmacie ou ne le sera bientôt plus.

Si vous devez prendre ce médicament, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien qui pourront vous conseiller un autre traitement.

Le document ci-dessous représente la dernière fiche publiée par Vidal concernant ce médicament et ne préjuge en rien des évolutions ayant pu survenir postérieurement à cette publication.

Dans quel cas le médicament ARKOGÉLULES ORTIE est-il prescrit ?

Ce médicament contient un extrait de plante.

ll est traditionnellement utilisé dans certaines inflammations de la peau (états séborrhéiques).

Présentations du médicament ARKOGÉLULES ORTIE

ARKOGÉLULES ORTIE : gélule ; boîte de 45

Composition du médicament ARKOGÉLULES ORTIE

p gél
Ortie dioïque partie aérienne275 mg

Fertilité, grossesse et allaitement

Ce médicament contient une plante présumée sans danger pendant la grossesse ou l'allaitement. Néanmoins, par mesure de prudence, ne l'utilisez pas sans prendre l'avis de votre pharmacien ou de votre médecin.

Mode d'emploi et posologie du médicament ARKOGÉLULES ORTIE

Les gélules doivent être avalées avec un grand verre d'eau, avant les repas.

Posologie usuelle :

  • Adulte : 1 gélule, 3 fois par jour.

Laboratoire Arkopharma

Actualités

Les ruptures de stock déclarées à l’ANSM par les laboratoires pharmaceutiques ont pour origine des difficultés liées à la production de ces médicaments (illustration).

Disponibilité des médicaments distribués en ville et à l'hôpital : 2 ruptures de stock et 1 remise à disposition

Représentation anatomique de la prostate (illustration).

XTANDI : extension du remboursement dans le cancer de la prostate résistant à la castration non métastatique

Les produits de contraste utilisés pour la réalisation de certains examens d'imagerie peuvent déclencher des réactions d'hypersensibilité immédiate, de sévérité variable (illustration).

Produits de contraste : des précautions à respecter pour encadrer le risque d'hypersensibilité immédiate