En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

MONOFLOCET

Mis à jour : Jeudi 19 Octobre 2017

Antibiotique urinaire

Dans quel cas le médicament MONOFLOCET est-il prescrit ?

Ce médicament est un antibiotique de la famille des quinolones. Il s'agit d'un traitement en prise unique, mais la substance active reste présente dans les voies urinaires pendant plusieurs jours.

Il est utilisé dans le traitement des cystites chez la femme non ménopausée.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament MONOFLOCET

MONOFLOCET : comprimé (blanc) ; boîte de 2
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 8,87 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament MONOFLOCET

p cp
Ofloxacine200 mg
Lactose+
Excipients : Amidon de maïs, Carmellose, Hyprolose, Hypromellose, Lactose monohydrate, Macrogol 8000, Magnésium stéarate, Talc, Titane dioxyde

Contre-indications du médicament MONOFLOCET

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

Attention

Les antibiotiques de la famille des quinolones peuvent provoquer des lésions des tendons, parfois graves : toute douleur ou gonflement évoquant une tendinite doit vous conduire à arrêter le traitement et à consulter immédiatement votre médecin. Il jugera alors des mesures à prendre. Les lésions tendineuses peuvent survenir dès les premiers jours de traitement et jusqu'à plusieurs mois après son arrêt.

Les quinolones peuvent également être responsables d'une photosensibilisation : une exposition aux rayons ultraviolets (soleil, lampe à bronzer) peut provoquer des coups de soleil intenses. Évitez toute exposition au soleil pendant le traitement et les 48 heures qui suivent son arrêt.

Certaines situations doivent conduire à ne poursuivre le traitement qu'après un avis médical :
  • éruption cutanée, plaques rouges sur la peau ou brûlure des muqueuses sans cause évidente (risque d'éruption cutanée bulleuse grave) ;

  • fourmillements, faiblesse musculaire ou troubles de la sensibilité cutanée ;

  • palpitations ou sensation de battements cardiaques irréguliers ou rapides ;

  • baisse de la vision ou apparition de tout autre trouble oculaire ;

  • perte d'appétit, jaunisse, selles décolorées et urines foncées, démangeaisons diffuses et importantes.

Toute diarrhée importante ou persistante survenant pendant ou après le traitement antibiotique doit être signalée à votre médecin.

Les antibiotiques de la famille des quinolones peuvent provoquer des lésions des tendons, parfois graves : toute douleur ou gonflement évoquant une tendinite doit vous conduire à arrêter le traitement et à consulter immédiatement votre médecin. Il jugera alors des mesures à prendre. Les lésions tendineuses peuvent survenir dès les premiers jours de traitement et jusqu'à plusieurs mois après son arrêt.

Les quinolones peuvent également être responsables d'une photosensibilisation : une exposition aux rayons ultraviolets (soleil, lampe à bronzer) peut provoquer des coups de soleil intenses. Évitez toute exposition au soleil pendant le traitement et les 48 heures qui suivent son arrêt.

L'apparition de certains symptômes nécessite un avis médical rapide :
  • éruption cutanée, plaques rouges sur la peau ou brûlure des muqueuses sans cause évidente (risque d'éruption cutanée bulleuse grave) ;

  • fourmillements, faiblesse musculaire ou troubles de la sensibilité cutanée ;

  • palpitations ou sensation de battements cardiaques irréguliers ou rapides ;

  • baisse de la vision ou apparition de tout autre trouble oculaire ;

  • diarrhée importante ou persistante ;

  • perte d'appétit, jaunisse, selles décolorées et urines foncées, démangeaisons diffuses et importantes.

Des précautions sont nécessaires en cas d'insuffisance rénale, d'insuffisance hépatique, de déficit en G6PD, de myasthénie, de troubles psychiques, même anciens, dans les situations favorisant les torsades de pointes (ralentissement important du cœur, insuffisance cardiaque, antécédent d'infarctus du myocarde, hypokaliémie, anomalie de l'électrocardiogramme) et chez les personnes âgées.

Des troubles de la glycémie ont été rapportés, généralement chez des patients diabétiques. Si vous êtes diabétique, une surveillance plus étroite de la glycémie est recommandée pendant le traitement.

Attention : conducteurConducteur : ce médicament peut provoquer des troubles nerveux susceptibles d'altérer la vigilance.

Interactions du médicament MONOFLOCET avec d'autres substances

Informez votre médecin si vous prenez un médicament favorisant les torsades de pointes (antiarythmique, antidépresseur imipraminique, neuroleptique...), un traitement prédisposant aux convulsions (théophylline, AINS...), un anticoagulant oral (un contrôle plus fréquent de l'INR peut être nécessaire) ou un médicament contenant du probénécide, de la cimétidine, du furosémide ou du méthotrexate.

Il est préférable de respecter un délai de 2 heures entre la prise de ce médicament et celle des pansements digestifs (contenant des sels d'aluminium, de calcium ou de magnésium) ou des médicaments contenant du fer, du zinc ou du sucralfate.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Ce médicament n'est pas adapté au traitement des cystites chez la femme enceinte.

Allaitement :

Ce médicament passe dans le lait maternel. Il est contre-indiqué pendant l'allaitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament MONOFLOCET

Ce médicament doit être avalé avec un verre d'eau.

Posologie usuelle :

  • Femme adulte : 2 comprimés, en une seule prise.

Conseils

Le médecin prescrit parfois un prélèvement pour identifier le germe responsable de l'infection et tester sa sensibilité aux antibiotiques. Le résultat de cet examen peut être faussé en cas d'automédication préalable : ne prenez pas d'antibiotiques sans avis médical.

Effets indésirables possibles du médicament MONOFLOCET

Nausées, vomissements, diarrhée, douleurs d'estomac.

Éruption cutanée, démangeaisons, photosensibilisation (voir Attention).

Douleurs musculaires ou articulaires, tendinite (voir Attention).

Maux de tête, vertiges, troubles de la vision, confusion des idées, convulsions, troubles du sommeil, état dépressif, troubles du goût, fourmillements des extrémités.

Bourdonnement d'oreilles, baisse de l'audition.

Réaction allergique : urticaire, œdème de Quincke, choc anaphylactique.

Anomalie de la numération formule sanguine, élévation des transaminases.

Insuffisance rénale grave, hépatite.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

Représentation anatomique en 3D de la glande thyroïde (illustration).

THYROFIX comprimé (lévothyroxine) : mise à disposition progressive à partir du 8 décembre 2017

L'inscription d'une spécialité au répertoire des génériques est une condition indispensable à la substitution lors de la délivrance à l'officine (illustration).

Répertoire des génériques : inscription de 12 nouveaux groupes

Le déremboursement de GYNOPURA Gé 1 % crème et de NUROFENPRO entrera en vigueur le 2 janvier 2018 (illustration).

GYNOPURA Gé 1 % crème et NUROFENPRO : déremboursement à partir du 2 janvier 2018