En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

ZORAC

Mis à jour : Mardi 19 Juin 2018
Famille du médicament :

Antipsoriasique local

Dans quel cas le médicament ZORAC est-il prescrit ?

Ce médicament appartient à la famille des rétinoïdes. Il limite le renouvellement excessif des cellules de la peau observé dans certaines maladies comme le psoriasis.

Il est utilisé dans le traitement du psoriasis en plaques chez l'adulte, à condition que la surface totale des zones à traiter ne dépasse pas 10 % de la surface totale de la peau. La sécurité d'emploi du médicament n'a pas été établie chez l'enfant ni pour le traitement de lésions plus étendues.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament ZORAC

ZORAC 0,05 % : gel ; tube 60 g
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 30 % - Prix : 28,74 €.
ZORAC 0,1 % : gel ; tube 60 g
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 30 % - Prix : 30,22 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament ZORAC

p 100 gp 100 g
Tazarotène50 mg100 mg
Butylhydroxyanisole++
Butylhydroxytoluène++
Excipients : Acide ascorbique, Acide édétique sel de Na, Alcool benzylique, Butylhydroxyanisole, Butylhydroxytoluène, Carbomère 974 P, Eau purifiée, Hexylène glycol, Macrogol 400, Poloxamère 407, Polysorbate 40, Trométamol

Contre-indications du médicament ZORAC

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • psoriasis pustuleux ou exfoliant,

  • application sur le visage, le cuir chevelu, ou dans un pli de la peau,

  • grossesse,

  • allaitement.

Attention

Respecter soigneusement les conditions d'application. En cas d'irritation locale trop importante, reprenez contact avec votre médecin.

Éviter l'exposition excessive aux ultraviolets pendant le traitement (soleil fort, lampe à bronzer) ; ce traitement n'est pas compatible avec la puvathérapie.

Le gel à 0,1% est plus rapidement efficace mais expose à un risque accru d'effets indésirables. Le gel à 0,05 % est mieux toléré et un peu moins efficace.

Interactions du médicament ZORAC avec d'autres substances

Afin d'éviter toute interaction ou interférence, il est recommandé de ne pas appliquer d'autres médicaments ou cosmétiques (y compris les shampooings au goudron) qui n'auraient pas été prescrits par le médecin, dans l'heure suivant ou précédant l'application du gel.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Ce médicament contient une substance tératogène. Bien que le passage du médicament dans le sang soit infime, la grossesse ou le désir de grossesse contre-indique formellement ce traitement. Une contraception efficace doit être mis en œuvre chez les femmes en âge de procréer.

Allaitement :

L'emploi de ce médicament est contre-indiqué pendant l'allaitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament ZORAC

Ce produit étant irritant, il est nécessaire de suivre scrupuleusement le mode d'emploi suivant :
  • appliquer le gel le soir, en couche mince, sur les plaques de psoriasis ;

  • veiller à ne pas déborder sur la peau saine ; au besoin, la protéger par une pâte que vous conseillera votre médecin ;

  • ne pas traiter les lésions placées dans les plis, ne pas recouvrir la peau traitée par un pansement étanche ;

  • se laver soigneusement les mains immédiatement après l'application. En cas de contact entre les mains non lavées et une zone de peau saine, notamment le visage, rincer abondamment.

Posologie usuelle :

  • Adulte : 1 application par jour, le soir, pendant 12 semaines (l'effet du traitement pendant une durée plus longue est mal connu).

Conseils

Ce gel ne doit pas être conservé plus de 6 mois après une première utilisation.

Effets indésirables possibles du médicament ZORAC

Démangeaisons locales, irritation, rougeur, sensation de brûlure, desquamation de la peau. La posologie sera alors à réévaluer avec votre médecin.

Plus rarement : sécheresse de la peau.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (1)

Le 07/06/2018 à 17:10
avatar nikole
nikole Profession non médicale / Autre
Bonjour,
Je m'intéresse particulièrement au Zorac que j'utilise pour combattre un cancer de la peau depuis des décennies. Aujourd'hui, il semble que les laboratoires qui le fabriquaient aient décidé de cesser de le faire. En savez vous plus?
Meeci d'avance.

0 0
Le 12/06/2018 à 09:57
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
Seul le laboratoire peut vous répondre.

0 0

Actualités

ESMYA est indiqué dans la prise en charge de fibromes utérins (illustration).

ESMYA (ulipristal) : restriction des indications et mesures de réduction du risque d'atteintes hépatiques

Représentation en 3D de Streptococcus pneumoniae (illustration).

Vaccin PNEUMOVAX : mise à disposition exceptionnelle de seringues préremplies à péremption courte

L’amyotrophie spinale (ASA ou SMA) est une maladie neuromusculaire progressive d’origine génétique, caractérisée par une dégénérescence des motoneurones (illustration).

SPINRAZA (nusinersen) : risque d'hydrocéphalie communicante, non reliée à une méningite ou à une hémorragie