En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

ARKOGÉLULES RACINE D'ORTIE

Mis à jour : Mardi 16 Mai 2017

Phytothérapie

16/05/2017 : ce médicament est en arrêt de commercialisation. Il n’est plus disponible en pharmacie ou ne le sera bientôt plus.

Si vous devez prendre ce médicament, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien qui pourront vous conseiller un autre traitement.

Le document ci-dessous représente la dernière fiche publiée par Vidal concernant ce médicament et ne préjuge en rien des évolutions ayant pu survenir postérieurement à cette publication.

Dans quel cas le médicament ARKOGÉLULES RACINE D'ORTIE est-il prescrit ?

Ce médicament contient un extrait de plante.

Il est traditionnellement utilisé pour favoriser l'élimination d'eau par le rein et dans le traitement d'appoint des troubles urinaires liés à un adénome de la prostate.

Présentations du médicament ARKOGÉLULES RACINE D'ORTIE

ARKOGÉLULES RACINE D'ORTIE : gélule ; boîte de 45

Composition du médicament ARKOGÉLULES RACINE D'ORTIE

p gél
Ortie, racine290 mg

Attention

Ce médicament ne doit être utilisé en cas de troubles urinaires que lorsque votre médecin a vérifié que les symptômes sont liés à une hypertrophie bénigne de la prostate (adénome de la prostate).

Si la gène urinaire persiste, recontactez votre médecin.

Fertilité, grossesse et allaitement

Ce médicament contient une plante présumée sans danger pendant la grossesse ou l'allaitement. Néanmoins, par mesure de prudence, ne l'utilisez pas sans prendre l'avis de votre pharmacien ou de votre médecin.

Mode d'emploi et posologie du médicament ARKOGÉLULES RACINE D'ORTIE

Les gélules doivent être avalées avec un verre d'eau, au moment des repas.

Posologie usuelle :

  • Adulte : 1 gélule, le matin et à midi.

Laboratoire Arkopharma

Actualités

La prescription d'un THS semble plus utile les premières années suivant le début de la ménopause (illustration).

Ménopause : un suivi de 18 ans de 27 000 femmes sous THS ou placebo écarte les risques annoncés en 2002

Les IEC et les ARA II sont formellement contre-indiqués aux 2e et 3e trimestres de la grossesse (illustration).

IEC et ARA II : un mésusage persistant pendant la grossesse

A partir du 17 octobre, l'un ou l'autre des pictogramme ci-dessus sera présent sur les boîtes des médicaments à risque pendant la grossesse.

Grossesse : les boîtes de médicaments à risque arborent le pictogramme "femmes enceintes"