En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

PUREGON

Mis à jour : Jeudi 18 Mai 2017

Traitement hormonal de la stérilité

Dans quel cas le médicament PUREGON est-il prescrit ?

Ce médicament contient une hormone qui stimule les organes de la reproduction. Chez la femme, il facilite l'ovulation et favorise le développement des follicules contenant les ovules. Chez l'homme, il améliore la qualité du sperme en cas de stimulation hormonale insuffisante des testicules.

Il est utilisé :
  • chez la femme, dans le traitement de la stérilité, seul ou en complément des techniques de procréation assistée ;

  • chez l'homme, pour améliorer la production de spermatozoïdes en cas d'insuffisance de stimulation testiculaire.

Présentations du médicament PUREGON

PUREGON 50 UI/0,5 ml : solution injectable IM ou SC ; boîte de 5 flacons
Sur ordonnance (Liste I), médicament à prescription restreinte - Remboursable à 100 % - Prix : 96,52 €.
PUREGON 75 UI/0,5 ml : solution injectable IM ou SC ; boîte de 5 flacons
Sur ordonnance (Liste I), médicament à prescription restreinte - Remboursable à 100 % - Prix : 143,07 €.
PUREGON 300 UI/0,36 ml : solution injectable SC ; boîte de 1 cartouche + 6 aiguilles
Sur ordonnance (Liste I), médicament à prescription restreinte - Remboursable à 100 % - Prix : 115,15 €.
PUREGON 600 UI/0,72 ml : solution injectable SC ; boîte de 1 cartouche + 6 aiguilles
Sur ordonnance (Liste I), médicament à prescription restreinte - Remboursable à 100 % - Prix : 225,79 €.
PUREGON 900 UI/1,08 ml : solution injectable SC ; boîte de 1 cartouche + 9 aiguilles
Sur ordonnance (Liste I), médicament à prescription restreinte - Remboursable à 100 % - Prix : 335,04 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament PUREGON

p flaconp flacon
Follitropine bêta (FSH)50 UI75 UI
p cartouchep cartouchep cartouche
Follitropine bêta (FSH)300 UI600 UI900 UI
Excipients communs : Acide chlorhydrique, Eau ppi, Méthionine, Néomycine, Polysorbate 20, Protéines de hamster, Saccharose, Sodium citrate, Sodium hydroxyde, Streptomycine
Autres excipient (spécifique à certaines formes) : Alcool benzylique

Contre-indications du médicament PUREGON

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • tumeur de l'hypophyse, de l'hypothalamus, de l'ovaire, du sein, de l'utérus, du testicule ;

  • saignement génital intermittent (l'origine de ce saignement doit être déterminé par des examens appropriés avant la mise en route du traitement ) ;

  • maladie des ovaires ou des testicules ne leur permettant pas de réagir à une stimulation ;

  • hypertrophie ou kystes des ovaires (sauf la dystrophie ovarienne polykystique qui est une indication à ce médicament).

Attention

Des douleurs abdominales associées à des nausées peuvent traduire une stimulation excessive des ovaires. Prenez l'avis de votre médecin avant de faire pratiquer l'injection suivante.

Une surveillance médicale régulière, comportant des échographies et des analyses sanguines, est nécessaire pendant le traitement.

Le médecin pourra éventuellement vous proposer de pratiquer vous-même les injections de la solution en cartouches. Dans ce cas, des explications précises et une première auto-injection, réalisée en présence du médecin ou de l'infirmière, sont nécessaires.

Interactions du médicament PUREGON avec d'autres substances

Ce médicament peut interagir avec d'autres stimulants de l'ovulation, ou certains traitements qui diminuent la sécrétion des hormones hypophysaires. Votre médecin en tient compte dans le calcul de la posologie.

Ce médicament ne doit pas être mélangé avec d'autres substances médicamenteuses dans la même seringue ou dans la même cartouche.

Fertilité, grossesse et allaitement

Ce médicament n'a pas lieu d'être utilisé pendant la grossesse ou l'allaitement. La grossesse éventuelle qui survient après le traitement n'est pas affectée par celui-ci. Mais, chez les patientes non réglées, il est recommandé de s'assurer de l'absence de grossesse avant de démarrer la cure suivante.

Mode d'emploi et posologie du médicament PUREGON

La solution doit être limpide ; dans le cas contraire, ne pas l'injecter.

Lorsque l'injection a lieu par voie sous-cutanée, veiller à changer de site à chaque injection.

Solution en flacon : la solution peut être administrée par voie sous-cutanée ou intramusculaire, immédiatement après avoir percé le bouchon en caoutchouc. Après l'injection, l'aiguille et le reste de solution non utilisée doivent être jetés.

Solution en cartouche : les cartouches sont à utiliser avec le stylo injecteur Puregon Pen. La solution est injectée par voie sous-cutanée et peut être conservée 28 jours après la première injection. Avant l'injection, purger l'air éventuellement contenu dans la cartouche. L'aiguille doit être changée à chaque injection.

Posologie usuelle :

Chez la femme, la posologie est fixée par le médecin en fonction des échographies qui permettent de suivre la stimulation des ovaires.

Chez l'homme, la posologie est de 450 UI par semaine, généralement répartie en 3 injections régulièrement espacées. Le traitement est poursuivi pendant au moins 3 mois.

Un traitement hormonal complémentaire est nécessaire pour obtenir la maturation du follicule qui libérera l'ovule chez la femme et pour améliorer la production de spermatozoïdes chez l'homme.

Conseils

Ce médicament est un médicament à prescription restreinte : il doit obligatoirement être prescrit par un médecin spécialiste en gynécologie, en endocrinologie ou en urologie.

Les flacons et les cartouches doivent être conservés entre + 2 °C et + 8 °C (au réfrigérateur), dans leur emballage. Néanmoins, en cas de besoin, la solution peut être conservée à température ambiante ne dépassant pas 25 °C pendant une durée continue ne dépassant pas 3 mois.

Effets indésirables possibles du médicament PUREGON

Réactions au point d'injection : douleur, rougeur, démangeaisons, gonflement.

Stimulation ovarienne excessive : nausées, vomissements, douleurs abdominales (voir Attention).

Comme tous les traitements qui stimulent l'ovulation, ce médicament augmente la fréquence des grossesses multiples (il s'agit alors de jumeaux dans la majorité des cas).

Exceptionnellement : phlébite, embolie pulmonaire.

Gynécomastie et acné chez l'homme : ce sont des effets connus et normaux du traitement.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en téléchargeant le formulaire.

Commentaires (0)

Actualités

Des tests de grossesse en initiation de traitement en augmentation mais en nombre encore insuffisant (illustration).

SORIATANE (acitrétine) : les résultats en demi-teinte d'une étude d'impact sur les mesures de prévention du risque tératogène

Les unités importées du vaccin ENGERIX B20 se présentent en flacon accompagné, dans un conditionnement séparé, d'une seringue et d'aiguilles.

Vaccin ENGERIX B20 : mise à disposition d'unités présentées en flacon

Commercialisé en France depuis 1988, PREVISCAN est le médicament anticoagulant le plus utilisé en France (illustration).

PREVISCAN (fluindione) : surrisque immuno-allergique et recommandations de l'ANSM