En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

CRIXIVAN

Mis à jour : Jeudi 20 Juillet 2017

Antirétroviral

Dans quel cas le médicament CRIXIVAN est-il prescrit ?

Ce médicament est un antirétroviral actif sur le virus de l'immunodéficience humaine (VIH). Il appartient à la famille des inhibiteurs de la protéase du VIH (antiprotéase). En bloquant cette enzyme, il empêche la reproduction du virus dans les cellules infectées, sans toutefois permettre son élimination.

Il est utilisé, en association avec d'autres antirétroviraux, dans le traitement des adultes infectés par le VIH.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament CRIXIVAN

CRIXIVAN 200 mg : gélule (blanc) ; boîte de 360
Sur ordonnance (Liste I), médicament à prescription restreinte - Remboursable à 100 % - Prix : 328,25 €.
CRIXIVAN 400 mg : gélule (blanc) ; boîte de 90
Sur ordonnance (Liste I), médicament à prescription restreinte - Remboursable à 100 % - Prix : 167,52 €.
CRIXIVAN 400 mg : gélule (blanc) ; boîte de 180
Sur ordonnance (Liste I), médicament à prescription restreinte - Remboursable à 100 % - Prix : 328,25 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament CRIXIVAN

p gélp gél
Indinavir200 mg400 mg
Lactose++
Excipients communs : Gélatine, Indigotine, Lactose anhydre, Magnésium stéarate, Titane dioxyde
Autres excipients (spécifiques à certaines formes) : Encre pour impression, Encre verte, Fer oxyde

Contre-indications du médicament CRIXIVAN

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • insuffisance hépatique grave (en cas d'association avec le ritonavir) ;

  • en association avec les dérivés de l'ergot de seigle et les médicaments contenant de l'amiodarone, du pimozide, de la simvastatine ou de la rifampicine ;

  • en association avec les produits de phytothérapie contenant du millepertuis.

Attention

Ce médicament augmente le risque de survenue de coliques néphrétiques. Afin de prévenir ce risque, il est recommandé de boire au moins 1 litre et demi d'eau plate par jour pendant toute la durée du traitement. Les boissons gazeuses doivent être évitées (voir Conseils). En cas de saignements urinaires ou de douleurs aiguës du ventre ou du dos, contactez immédiatement votre médecin qui pourra décider d'une interruption temporaire du traitement. Pensez à mentionner votre traitement si vous êtes admis dans un service d'urgence.

Les patients souffrant d'hémophilie doivent signaler à leur médecin l'apparition d'hématomes (bleus) sans cause apparente.

Des atteintes osseuses sont possibles avec les antirétroviraux, en particulier en cas de traitement corticoïde, d'obésité, de consommation excessive d'alcool ou de dépression du système immunitaire. Prenez un avis médical en cas de douleur de la hanche, du genou ou de l'épaule, de raideur articulaire ou des difficultés à vous déplacer.

Le traitement antiviral n'élimine pas le risque de transmission du VIH à d'autres personnes lors de rapports sexuels : vous devez continuer à prendre les mesures de protections appropriées (préservatifs).

Attention : conducteurConducteur : ce médicament peut provoquer parfois des étourdissements et des troubles de la vue.

Interactions du médicament CRIXIVAN avec d'autres substances

Ce médicament ne doit pas être associé avec :
  • les médicaments contenant du pimozide (ORAP) : risque de troubles du rythme cardiaque ;

  • les médicaments contenant de la rifampicine (RIFADINE, RIFATER, RIFINAH, RIMACTAN...) et les produits de phytothérapie contenant du millepertuis : risque de diminution des concentrations de l'indinavir ;

  • les médicaments contenant de la simvastatine (ZOCOR, INEGY, VYTORIN...) : risque accru d'atteinte musculaire ;

  • les dérivés de l'ergot de seigle ;

  • les médicament contenant de l'alfuzosine, du piroxicam, du bépridil, de la flécaïnide, de la propafénone, de la quinidine, de l'acide fusidique, de la clozapine, du clorazépate, du diazépam, de l'estazolam ou du flurazépam (lorsqu'il est coadministré avec du ritonavir)

Il peut interagir avec de nombreux autres médicaments, notamment la rifabutine, l'atazanavir, certains antifongiques (kétoconazole, itraconazole), les hypocholestérolémiants de la famille des statines, certaines benzodiazépines, certains barbituriques, les médicaments utilisés pour les troubles de l'érection (sildénafil, tadalafil, vardénafil).

L'effet des contraceptifs oraux (pilule) peut être diminué par la prise de ce médicament associé au ritonavir. Un autre mode de contraception doit alors être envisagé.

La liste des médicaments susceptibles d'interagir n'est pas exhaustive et les recommandations vis-à-vis de l'association à certains médicaments doivent être modulées selon les situations et l'importance de ce traitement associé. Hormis certaines contre-indications formelles, une adaptation des doses est envisageable dans certains cas.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

L'effet de ce médicament pendant la grossesse est mal connu. Si une grossesse survient au cours du traitement, prévenez votre médecin.

Allaitement :

L'infection par le VIH contre-indique l'allaitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament CRIXIVAN

Ce médicament doit être pris de préférence à jeun, une heure avant ou deux heures après les repas. En cas de repas associé, celui-ci doit être léger et pauvre en graisses (fruits, céréales, tartine non beurrée, café avec du lait écrémé ou demi-écrémé).

L'association au ritonavir permet de prendre ce médicament avec les repas.

Les gélules doivent être avalées telles quelles avec un verre d'eau.

Posologie usuelle :

  • Adulte : 800 mg, 3 fois par jour, toutes les 8 heures.

    En pratique, l'association au ritonavir peut être proposée afin de diminuer le nombre des prises et de pouvoir prendre l'indinavir avec les repas. Dans ce cas, la posologie est de 400 mg d'indinavir associé à 100 mg de ritonavir, 2 fois par jour, toutes les 12 heures.

Conseils

Ce traitement doit être pris tous les jours : veiller à toujours disposer d'une réserve de médicament.

Ce médicament (avec ou sans ritonavir) impose de boire au minimum 1,5 litre d'eau par jour (jusqu'à 3 litres en cas de fortes chaleurs). Les boissons gazeuses, telles que les eaux minérales gazeuses et les sodas, doivent être évitées. Privilégiez les eaux minérales plates portant la mention "Convient pour la préparation des aliments des nourrissons". L'eau du robinet ou d'un puits n'est pas conseillée chez les personnes immunodéprimées, sauf si elle est bouillie (risque d'infections bactériennes ou parasitaires).

L'activité d'un traitement antirétroviral est maximale si vous respectez strictement les doses et les modalités de prise. Dans le cas contraire, il existe un risque d'apparition de résistances virales qui peut compromettre l'efficacité des traitements ultérieurs.

Le traitement nécessite un suivi régulier pour s'assurer du bon contrôle de l'infection et prévenir la survenue de complications évolutives (notamment des infections opportunistes). Il est important de garder un contact régulier avec votre médecin traitant.

Ce médicament doit être conservé dans son emballage d'origine, qui contient un produit le protégeant de l'humidité.

Conditions particulières de délivrance :

Ce médicament est un médicament à prescription restreinte : il doit être obligatoirement prescrit pour la première fois à l'hôpital (prescription initiale hospitalière annuelle). La prescription peut être renouvelée par le médecin traitant (pour une durée maximale d'un an, si les examens sont satisfaisants) mais toute modification nécessite une nouvelle prescription hospitalière. Elle doit être renouvelée après 12 mois obligatoirement à l'hôpital.

La délivrance des antirétroviraux se fait sur la présentation des 2 ordonnances : la prescription initiale hospitalière datant de moins de 1 an et l'ordonnance de renouvellement du médecin de ville identique à cette dernière.

Effets indésirables possibles du médicament CRIXIVAN

Colique néphrétique, imposant une interruption temporaire du traitement en cas de crise (voir Attention).

Très fréquents : maux de tête, étourdissements, nausées, vomissements, diarrhées, éruption cutanée, sécheresse de la peau, fatigue, altération du goût.

Fréquents : insomnie, troubles de la sensibilité, fourmillements, ballonnements, bouche sèche, brûlure d'estomac, démangeaisons, douleurs musculaires.

Exceptionnellement : réaction allergique, hépatite, pancréatite, augmentation des saignements chez les hémophiles.

Une augmentation du poids corporel ainsi que des taux de graisses et de glucose sanguins peuvent survenir au cours d'un traitement antirétroviral

Les analyses de sang peuvent révéler une anémie, une baisse du nombre des plaquettes, des perturbations dans le fonctionnement des reins (augmentation de la créatinine), une augmentation de la bilirubine et des transaminases.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

Agnès Buzyn sur France Inter le 15 septembre 2017

Levothyroxine : retour temporaire de l’ancienne formule du LEVOTHYROX, nouvelles spécialités annoncées

BOOSTRIXTETRA et REPEVAX sont indiqués en vaccination de rappel contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche et la poliomyélite, à partir de 4 ans et de 3 ans respectivement.

Vaccins BOOSTRIXTETRA, REPEVAX (dTcaPolio) : reprise d'une distribution normale en ville

Représentation en 3D de virus de l'hépatite B (illustration).

Hépatite B : la distribution du vaccin HBVAXPRO 10 reprend normalement à l'hôpital