En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

IXPRIM

Mis à jour : Jeudi 18 Mai 2017

Antalgique contenant un opiacé

Dans quel cas le médicament IXPRIM est-il prescrit ?

Ce médicament contient deux antalgiques dont le mode d'action est complémentaire : le tramadol, un opiacé, qui agit directement sur la perception de la douleur par le cerveau, et le paracétamol, qui empêche la transmission de la douleur.

Il est utilisé dans le traitement de la douleur.

Présentations du médicament IXPRIM

IXPRIM 37,5 mg/325 mg cp pellic
IXPRIM 37,5 mg/325 mg : comprimé (jaune) ; boîte de 20
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 2,95 €.
IXPRIM 37,5 mg/325 mg : comprimé effervescent (arôme orange) ; boîte de 20
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 2,95 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament IXPRIM

p cpp cp
Paracétamol325 mg325 mg
Tramadol chlorhydrate37,5 mg37,5 mg
Sodium179,4 mg
Excipients communs : Macrogol 6000, Magnésium stéarate
Autres excipients (spécifiques à certaines formes) : Acide citrique anhydre, Amidon de maïs, Amidon modifié, Amidon prégélatinisé, Arôme artificiel, Arôme naturel, Bicarbonate de sodium, Cellulose poudre, Citrate monosodique anhydre, Fer jaune oxyde, Hypromellose, Jaune orangé S, Lactose monohydrate, Maltodextrine de maïs, Orange arôme, Potassium acésulfame, Povidone K 30, Propylèneglycol, Saccharine sodique, Silice colloïdale anhydre, Sodium, Sodium carboxyméthylamidon, Talc, Titane dioxyde

Contre-indications du médicament IXPRIM

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

Attention

Ce médicament contient un opiacé : son usage prolongé, à dose élevée, expose à un risque de dépendance. Ne dépassez pas la dose ni la durée de traitement recommandées.

Des précautions sont nécessaires en cas d'insuffisance rénale et respiratoire graves et chez les personnes à tendance suicidaire ou traitées par un antidépresseur, un tranquillisant ou un sédatif puissant.

De nombreux médicaments contiennent du paracétamol : vous devez en tenir compte en cas de prise conjointe car le surdosage en paracétamol peut être toxique pour le foie.

Évitez les boissons alcoolisées : augmentation du risque de somnolence.

Attention : conducteurConducteur : ce médicament peut être responsable de vertiges ou d'une baisse de la vigilance.

Interactions du médicament IXPRIM avec d'autres substances

Ce médicament ne doit pas être associé aux IMAO sélectifs ou non : risque d'accident grave. Un délai de 15 jours doit séparer un traitement antérieur par IMAO de la mise en route du traitement antalgique.

Il peut interagir avec les inducteurs enzymatiques et les médicaments contenant de la nalbuphine, de la buprénorphine ou de la pentazocine.

Signalez à votre médecin la prise éventuelle de sédatifs et d'autres antalgiques ou antitussifs opiacés.

Fertilité, grossesse et allaitement

L'effet de ce médicament pendant la grossesse et l'allaitement est mal connu. Par mesure de prudence, son usage est déconseillé chez la femme enceinte et chez celle qui allaite.

Mode d'emploi et posologie du médicament IXPRIM

Les comprimés doivent être avalés tels quels avec un verre d'eau, sans être croqués ni écrasés. Les comprimés effervescents doivent être dissous dans un verre d'eau.

Respecter un intervalle minimal de 6 heures entre 2 prises.

Posologie usuelle :

  • Adulte et enfant de plus de 12 ans : 2 comprimés par prise, sans dépasser 8 comprimés par jour.

Chez l'insuffisant rénal ou hépatique, le médecin peut prévoir un espacement des prises plus important.

Conseils

Comme tous les antalgiques, ce médicament est généralement plus efficace pour prévenir la douleur que pour la calmer. Dans le traitement des douleurs chroniques, il est préférable de prendre ce médicament à intervalles réguliers sans attendre que la douleur s'installe.

Cette association contenant un opiacé est destinée à être utilisée lorsque la douleur est mal soulagée par les antalgiques usuels.

Ce médicament peut retarder un diagnostic en masquant la douleur ; ne le prenez pas sans l'avis de votre médecin, ne le conseillez pas à un proche.

Effets indésirables possibles du médicament IXPRIM

Fréquemment : vertiges, somnolence, maux de tête, tremblements, confusion des idées, modification de l'humeur, troubles du sommeil, nausées, vomissements, constipation, diarrhée, toux sèche, douleurs abdominales, digestion difficile, ballonnement, sueurs, démangeaisons.

Plus rarement : hypertension artérielle, palpitations, fourmillement des extrémités, bourdonnements d'oreille, dépression, hallucinations, cauchemars, difficultés respiratoires, élévation des transaminases, éruption cutanée, frissons, bouffées de chaleur.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en téléchargeant le formulaire.

Commentaires (49)

Le 09/10/2015 à 23:20
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour "douleur douleur",

Oui, il peut arriver qu'il y ait des palpitations sous Ixprim. Si c'est particulièrement intense, il faut en parler au médecin qui vous l'a prescrit...

3 2
Le 04/10/2015 à 15:46
avatar douleur douleur
douleur douleur
jai des palpitation javoue etre stresser vous penser que lixpim en est la cause merci de me repondre c pour collique nephretique et douleur dentaire extreme

0 2
Le 06/07/2015 à 20:04
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour Lilititi,

IL faut attendre que le médicament soit éliminé et rappeler votre médecin en lui expliquant ce que vous avez ressenti, afin qu'il voit si c'est lié au médicament et qu'il adapte, si besoin, votre traitement avec un antalgique moins puissant..

9 1
Le 29/05/2015 à 08:11
avatar lilititi
lilititi
Suite a des dojleur tres forte j'ai peis 1 ixprim jsui cloué au lit des vertiges tete qui tourne meme étant allonger c'est une horreur. Que dois je faire pour calmer cela.

15 2
Le 21/04/2015 à 16:46
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour louloutte,

Les effets indésirables ne sont pas systématiques et variables selon les personnes. Les effets rapportés le plus fréquemment sont des nausées, des sensations vertigineuses et une somnolence.

6 0
Le 07/04/2015 à 23:27
avatar louloutte
louloutte
je sors des urgences suite a des douleurs depuis hier après midi douleur épigastrique ils m'ont prescrit une ordonnance de ixprim 37,5mg/325mg de 1 comprimé matin, midi, soir et nuit pendant 5 jours maximum 8 comprimé par jour donc quel symptôme devrais je avoir en prenant ses comprimés là merci de vos réponses cordialement

17 7
Le 20/03/2015 à 20:44
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour THM01,

Désolé de cette réponse tardive, et en plus imprécise : oui, cela peut être lié, mais c'est tout sauf certain, seul le médecin qui lui na prescrit l'IXPRIM peut faire le lien, ou pas, avec ce médicament. Si c'est le cas, il ajustera le dosage, ou choisira une autre molécule;. Bien à vous

4 6
Le 24/02/2015 à 10:30
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour dane36,

Certaines personnes supportent mal ce médicament, mais ce n'est pas systématique. Si vous ne dépassez pas la durée du traitement prescrite par votre médecin, les risques de dépendance sont limités.

5 2
Le 16/02/2015 à 11:55
avatar THM01
THM01
Bonjour , ma mère âgée de 80 ans suit un traitement à l'IXPRIM pour des douleurs articulaires. La posologie préscrite par le médecin est de 2 cp le matin, 2 le midi et 2 le soir. Elle a subit une néphrectomie et le rein restant fonctionne à 75%. Elle souffre de vomissements aléatoire, de palpitations (accélération cardiaque) d'angoisse et de troubles du comportement (absence ....) Celà a-t-il un lien de cause à effet? Merci de la réponse.

20 20
Le 08/02/2015 à 14:09
avatar dane36
dane36
J'ai pris 1 jour la douleur dorsale est partie mais nausées grosse fatigue les effets indésirables me font peur et aussi l'accoutumance normalement c'est prévu 10 jours mais j'ai arrêté pour reprendre ibuprofene que faire car j'ai mal

20 8
Lire tous les commentaires

Actualités

Les anomalies typiques du syndrome de Brugada à l’ECG sont un sus-décalage de ST dans les dérivations droites (V1, V2) avec aspect en dôme, suivi d’ondes T négatives (illustration).

SERECOR (hydroquinidine) : tensions d'approvisionnement et restrictions d'utilisation

La codéine utilisée comme agent antitussif en pédiatrie est contre-indiquée depuis 2015 (illustration).

TUSSIPAX, NEO-CODION ENFANTS, EUCALYPTINE LE BRUN formes buvables : rappel de lots

Quatre gouttes d'HALDOL 2 mg/mL solution buvable correspondent à 0,4 mg d'halopéridol (illustration).

HALDOL buvable : risque d'erreurs médicamenteuses entre la seringue graduée en mg/mL et le flacon compte-gouttes