CLOMIPRAMINE TEVA

Mis à jour : Jeudi 30 Juillet 2015
Famille du médicament :

Antidépresseur imipraminique

30/07/2015 : ce médicament est en arrêt de commercialisation. Il n’est plus disponible en pharmacie ou ne le sera bientôt plus.

Si vous devez prendre ce médicament, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien qui pourront vous conseiller un autre traitement.

Le document ci-dessous représente la dernière fiche publiée par Vidal concernant ce médicament et ne préjuge en rien des évolutions ayant pu survenir postérieurement à cette publication.

Ce médicament est un générique de ANAFRANIL

Dans quel cas le médicament CLOMIPRAMINE TEVA est-il prescrit ?

Ce médicament appartient à la famille des antidépresseurs imipraminiques. Il possède des effets atropiniques, qui ne participent pas à son activité, mais qui expliquent certaines contre-indications et certains effets indésirables.

Il est utilisé dans le traitement :
  • des états dépressifs,

  • des attaques de panique (traitement préventif),

  • des troubles obsessionnels compulsifs,

  • de l'énurésie nocturne de l'enfant, en l'absence de lésions des voies urinaires (comprimés à 10 mg).

Présentations du médicament CLOMIPRAMINE TEVA

CLOMIPRAMINE TEVA 10 mg : gélule ; boîte de 60
Sur ordonnance (Liste I)
CLOMIPRAMINE TEVA 25 mg : gélule ; boîte de 60
Sur ordonnance (Liste I)

Composition du médicament CLOMIPRAMINE TEVA

p gélp gél
Clomipramine chlorhydrate10 mg25 mg
Lactose++

Contre-indications du médicament CLOMIPRAMINE TEVA

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

Attention

Tous les traitements antidépresseurs sont susceptibles d'induire un épisode maniaque chez les personnes prédisposées : en cas d'euphorie, d'excitation inhabituelle ou de comportement anormal survenant sous traitement, une consultation médicale rapide est nécessaire.

Ce médicament présente des effets atropiniques. Il peut provoquer un glaucome aigu chez les personnes prédisposées : œil rouge, dur et douloureux, avec vision floue. Une consultation d'extrême urgence auprès d'un ophtalmologiste est nécessaire.

Des précautions sont requises en cas d'épilepsie, de maladie cardiaque, d'insuffisance hépatique, d'insuffisance rénale et chez la personne âgée, notamment en cas de constipation chronique, de tendance aux vertiges ou aux baisses de tension.

Avant une anesthésie locale, notamment chez le dentiste, signalez la prise de ce médicament.

Évitez les boissons alcoolisées : augmentation du risque de somnolence.

Attention : conducteurSi vous devez conduire ou utiliser une machine dangereuse, assurez-vous préalablement que ce médicament n'altère pas votre vigilance.

Interactions du médicament CLOMIPRAMINE TEVA avec d'autres substances

Ce médicament ne doit pas être associé aux médicaments suivants :
  • IMAO non sélectifs (MARSILID) : des délais précis doivent être respectés entre l'arrêt de l'IMAO et le début du traitement par ce médicament, et inversement.

  • sultopride (disponible uniquement à l'hôpital) : risque de troubles du rythme cardiaque graves.

Il peut également interagir avec les IMAO sélectifs A et avec les médicaments contenant l'une des substances suivantes : adrénaline, noradrénaline, clonidine, guanfacine.

Informez par ailleurs votre médecin ou votre pharmacien si vous prenez un antidépresseur inhibiteur de la recapture de la sérotonine, un médicament anticonvulsivant, antihypertenseur, atropinique, sédatif, ou contenant de la carbamazépine, du bupropion, de la thioridazine ou du baclofène.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Si une grossesse survient pendant le traitement, consultez votre médecin. Il appréciera le risque éventuel lié à l'utilisation de ce médicament dans votre cas.

Si le traitement est poursuivi jusqu'à l'accouchement, une surveillance médicale du nouveau-né est nécessaire.

Allaitement :

Ce médicament est susceptible de passer faiblement dans le lait maternel : l'allaitement est déconseillé sans avis médical.

Mode d'emploi et posologie du médicament CLOMIPRAMINE TEVA

La dose quotidienne est généralement absorbée en une prise, le plus souvent le soir au cours ou en dehors des repas.

Avaler les gélules avec un verre d'eau.

Posologie usuelle :

  • État dépressif, troubles obsessionnels compulsifs : 75 mg à 150 mg par jour.

  • Prévention des attaques de panique : 20 mg à 150 mg par jour.

  • Énurésie :

    • Enfant de plus de 6 ans : 1 à 3 gélules à 10 mg, selon l'âge, le soir au coucher.

Conseils

L'efficacité des antidépresseurs n'est généralement pas immédiate. Un délai pouvant atteindre plusieurs semaines est parfois nécessaire pour que les effets bénéfiques se fassent sentir. Les effets indésirables éventuels apparaissant en début de traitement ne doivent pas vous conduire à l'arrêter prématurément.

Chez la personne souffrant de dépression, un état anxieux peut apparaître ou s'aggraver en début de traitement ; un anxiolytique est parfois prescrit de manière temporaire par le médecin pour prévenir ou traiter ces manifestations.

Lorsque les symptômes de la dépression ont disparu, le traitement doit absolument être poursuivi pendant la durée prescrite afin de consolider la guérison. Un arrêt prématuré exposerait à une rechute. La durée d'un traitement antidépresseur est rarement inférieure à 6 mois.

Des troubles, parfois d'intensité sévère, peuvent apparaître à l'arrêt du traitement antidépresseur : anxiété, culpabilité, cauchemars, vertiges, tremblements. Il est préférable d'arrêter le traitement progressivement en diminuant la posologie ou en espaçant les prises pour éviter ces effets indésirables observés en particulier en cas d'interruption brutale.

L'utilisation de ce médicament dans les cas d'énurésie ne se conçoit que dans le cadre d'un traitement plus global : rééducation, prise en charge psychologique éventuelle.

Une prise de poids peut être observée au cours du traitement. Une alimentation équilibrée, et si nécessaire les conseils d'un nutritionniste, peuvent prévenir et limiter ce phénomène.

Effets indésirables possibles du médicament CLOMIPRAMINE TEVA

Comme tous les antidépresseurs imipraminiques :
Laboratoire Téva Santé

Actualités

Les ruptures de stock déclarées à l’ANSM par les laboratoires pharmaceutiques ont pour origine des difficultés liées à la production de ces médicaments (illustration).

Disponibilité des médicaments distribués en ville et à l'hôpital : 2 ruptures de stock et 1 remise à disposition

Représentation anatomique de la prostate (illustration).

XTANDI : extension du remboursement dans le cancer de la prostate résistant à la castration non métastatique

Les produits de contraste utilisés pour la réalisation de certains examens d'imagerie peuvent déclencher des réactions d'hypersensibilité immédiate, de sévérité variable (illustration).

Produits de contraste : des précautions à respecter pour encadrer le risque d'hypersensibilité immédiate