En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

REBIF

Mis à jour : Mardi 18 Septembre 2018
Famille du médicament :

Immunomodulateur

Dans quel cas le médicament REBIF est-il prescrit ?

Ce médicament contient une substance obtenue par biotechnologie, proche de l'interféron bêta naturel humain. L'interféron bêta est une protéine qui intervient dans la réponse immunitaire et la lutte contre les virus. Il a montré une activité dans le traitement de certaines formes de sclérose en plaques (SEP), mais son mécanisme d'action dans la maladie est encore mal connu. Chez les patients capables de se déplacer et chez qui la maladie évolue par poussées, des études ont montré une diminution de 30 % de la fréquence des poussées. Un ralentissement de la progression du handicap a également été observé chez les patients ayant présenté des rechutes dans les deux ans précédent l'étude.

Il est utilisé dans le traitement de la sclérose en plaques chez des malades capables de se déplacer et chez qui la maladie évolue par poussées.

Il est utilisé dans le traitement de la sclérose en plaques :
  • chez les malades qui ont présenté au moins deux poussées avec déficit neurologique au cours des deux années précédentes (sclérose en plaque récurrente),

  • chez les patients ayant eu une seule poussée et considéré comme ayant un risque élevé de développer la maladie.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament REBIF

REBIF 8 μg et 22 μg : solution injectable SC ; boîte de 6 seringues de 0,2 ml (8 μg) et de 6 seringues de 0,5 ml (22 μg)
Sur ordonnance (Liste I), médicament d'exception, médicament à prescription restreinte - Remboursable à 65 % - Prix : 691,95 €.
REBIF 8 μg et 22 μg : solution injectable SC ; coffret de 6 stylos injecteurs à 8 μg et de 6 stylos injecteurs à 22 μg
Sur ordonnance (Liste I), médicament d'exception, médicament à prescription restreinte - Remboursable à 65 % - Prix : 691,95 €.
REBIF 22 μg/0,5 ml : solution injectable SC ; boîte de 4 cartouches multidose
Sur ordonnance (Liste I), médicament d'exception, médicament à prescription restreinte - Remboursable à 65 % - Prix : 743,52 €.
REBIF 22 μg : solution injectable SC ; boîte de 12 seringues préremplies de 0,5 ml avec aiguilles
Sur ordonnance (Liste I), médicament d'exception, médicament à prescription restreinte - Remboursable à 65 % - Prix : 743,52 €.
REBIF 22 μg : solution injectable SC ; boîte de 12 stylos injecteurs
Sur ordonnance (Liste I), médicament d'exception, médicament à prescription restreinte - Remboursable à 65 % - Prix : 743,52 €.
REBIF 44 μg/0,5 ml : solution injectable SC ; boîte de 4 cartouches multidose
Sur ordonnance (Liste I), médicament d'exception, médicament à prescription restreinte - Remboursable à 65 % - Prix : 795,13 €.
REBIF 44 μg : solution injectable SC ; boîte de 12 seringues préremplies de 0,5 ml avec aiguilles
Sur ordonnance (Liste I), médicament d'exception, médicament à prescription restreinte - Remboursable à 65 % - Prix : 795,13 €.
REBIF 44 μg : solution injectable SC ; boîte de 12 stylos injecteurs
Sur ordonnance (Liste I), médicament d'exception, médicament à prescription restreinte - Remboursable à 65 % - Prix : 795,13 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament REBIF

p seringue p seringue
Interféron bêta-1a2,4 M UI ou 8 μg 6 M UI ou 22 μg
Alcool benzylique++
p cartp seringuep stylo
Interféron bêta-1a6 M UI ou 22 μg 6 M UI ou 22 μg6 M UI ou 22 μg
Alcool benzylique+++
p cartp seringuep stylo
Interféron bêta-1a12 M UI ou 44 μg 12 M UI ou 44 μg12 M UI ou 44 μg
Alcool benzylique+++
Excipients communs : Acide acétique, Alcool benzylique, Eau ppi, Mannitol, Méthionine, Poloxamère 188, Protéines de hamster, Sodium acétate, Sodium hydroxyde
Autres excipient (spécifique à certaines formes) : Caoutchouc

Contre-indications du médicament REBIF

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • réaction allergique survenue sous traitement par interféron bêta ;

  • dépression grave et/ou idées suicidaires ;

  • initiation du traitement pendant la grossesse.

Attention

Des précautions sont nécessaires en cas d'épilepsie, de troubles cardiaques, de troubles thyroïdiens, d'insuffisance hépatique ou d'insuffisance rénale grave, d'antécédent de dépression.

Des symptômes simulant la grippe sont fréquents en début de traitement : fièvre, maux de tête, sueurs, courbatures, articulations douloureuses ; ces troubles peuvent être atténués par la prise de paracétamol et ne justifient pas l'interruption du traitement. En revanche, d'autres effets indésirables (voir cette rubrique) peuvent justifier une interruption momentanée ou un arrêt définitif du traitement. Signalez à votre médecin la survenue éventuelle de un ou de plusieurs des symptômes suivants :

Des analyses de sang (numération formule sanguine, dosage des transaminases) doivent être réalisées régulièrement pendant le traitement.

Attention : conducteurSi vous devez conduire ou utiliser une machine dangereuse, assurez-vous préalablement que ce médicament n'altère pas votre vigilance.

Interactions du médicament REBIF avec d'autres substances

Informez votre médecin si vous prenez des anticonvulsivants ou des antidépresseurs, ainsi que tout autre traitement en cours.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

L'effet de ce médicament pendant la grossesse est mal connu. Les données actuellement disponibles montrent une possible augmentation du risque de fausse couche. En conséquence, l'initiation du traitement est contre-indiquée pendant la grossesse. Les femmes en âge de procréer doivent utiliser une contraception efficace pendant le traitement. En cas de désir de grossesse, votre médecin appréciera le risque éventuel lié à l'utilisation de ce médicament dans votre cas.

Allaitement :

Les données disponibles ne permettent pas de savoir si l'interféron bêta passe dans le lait maternel ; un choix est donc nécessaire entre l'allaitement et l'utilisation du médicament. Cette décision devra être prise en accord avec votre médecin.

Mode d'emploi et posologie du médicament REBIF

La solution doit être injectée par voie sous-cutanée.

Les cartouches à usage multidose doivent être utilisées avec le dispositif d'injection électronique RebiSmart ou avec le stylo injecteur manuel RebiSlide.

Le médecin peut vous proposer de pratiquer vous-même les injections. Dans ce cas, des explications précises vous seront fournies par le médecin ou l'infirmière et une première auto-injection sera réalisée en leur présence.

Posologie usuelle :

  • Adulte de plus de 16 ans : 1 injection de 22 μg ou 44 μg, 3 fois par semaine. Il est recommandé de débuter le traitement à la dose de 8,8 μg et d'augmenter progressivement la dose sur une période de 4 semaines. La durée du traitement est strictement individuelle.

Conseils

Pour limiter le risque de nécrose au point d'injection, il est recommandé de désinfecter soigneusement la peau avant l'injection et d'utiliser un site différent à chaque injection.

Ce médicament doit être conservé au réfrigérateur (entre + 2 °C et + 8 °C), dans son emballage d'origine. Il ne doit pas être congelé. Si besoin, il peut également être conservé à température ambiante (n'excédant pas 25 °C) pendant une période de 14 jours maximum. En cas de non utilisation pendant cette période, il doit être remis au réfrigérateur.

Conditions particulières de délivrance :

Ce médicament est à la fois un médicament d'exception et un médicament à prescription restreinte. La première prescription ne peut être faite qu'à l'hôpital, dans un service spécialisé en neurologie. Les renouvellements peuvent être prescrits par un neurologue de ville, mais chaque ordonnance de renouvellement (d'un modèle particulier) doit être présentée au pharmacien, accompagnée de la prescription hospitalière initiale, valable 1 an.

Effets indésirables possibles du médicament REBIF

Réaction locale au point d'injection : inflammation, douleur, démangeaisons, nécrose. En cas de gonflement, de suintement ou de lésions multiples, consultez votre médecin avant de pratiquer une nouvelle injection.

Syndrome pseudogrippal : fièvre, frissons, perte d'appétit, maux de tête, sueurs, courbatures, articulations douloureuses ; ces troubles sont généralement atténués par la prise de paracétamol et tendent à disparaître progressivement.

Plus rarement : réaction allergique, palpitations, hépatite, vertiges, état dépressif, idées suicidaires, convulsions.

Production d'anticorps anti-interféron bêta-1a, pouvant entraîner une diminution de l'efficacité du traitement.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (1)

Le 16/03/2015 à 09:43
avatar Pika64
Pika64
Bonjour, je suis ophtalmologiste et j'ai identifié chez une patiente traitée par rebif44 depuis 3 ans (SEP depuis 10 ans), une rétinopathie avec nodules cotonneux (résolutive après arrêt du traitement). je ne trouve que très peu de littérature à ce propos (5 cas publiés). cordialement

7 0

Actualités

Les préparations coliques  sont indiquées pour le lavage colique, en préparation des examens d'exploration (endoscopie, radiologie) ou d'une chirurgie colique chez l'adulte (illustration).

Préparations coliques orales : prescription médicale obligatoire pour 10 spécialités passées sur liste I

SRILANE est indiqué dans le traitement local d'appoint des entorses, des contusions et de la lombalgie aiguë (illustration).

SRILANE 5 % crème (idrocilamide) : arrêt de commercialisation depuis mi-octobre

Les substituts nicotiniques remboursables sur prescription médicale « classique » n'entrent plus dans le cadre du forfait annuel, à hauteur de 150 € par an et par personne (illustration).

NICORETTESKIN (boîte de 7), NIQUITIN et NIQUITINMINIS : désormais remboursables sur prescription "classique"