En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

MICROPAKINE LP

Mis à jour : Jeudi 18 Octobre 2018
Famille du médicament :

Antiépileptique

Médicament sous surveillance renforcée Ce médicament fait l’objet d’une surveillance supplémentaire afin de pouvoir identifier rapidement de nouvelles informations sur sa sécurité d’emploi.

Dans quel cas le médicament MICROPAKINE LP est-il prescrit ?

Ce médicament appartient à la famille des anticonvulsivants non barbituriques.

Il est utilisé dans :

Cette présentation est particulièrement adaptée à l'enfant et à l'adulte ayant des difficultés à avaler.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament MICROPAKINE LP

MICROPAKINE LP 100 mg : granulés à libération prolongée ; boîte de 30 sachets-dose
Sur ordonnance (Liste II), médicament à prescription restreinte - Remboursable à 65 % - Prix : 3,12 €.
MICROPAKINE LP 250 mg : granulés à libération prolongée ; boîte de 30 sachets-dose
Sur ordonnance (Liste II), médicament à prescription restreinte - Remboursable à 65 % - Prix : 7,78 €.
MICROPAKINE LP 500 mg : granulés à libération prolongée ; boîte de 30 sachets-dose
Sur ordonnance (Liste II), médicament à prescription restreinte - Remboursable à 65 % - Prix : 15,77 €.
MICROPAKINE LP 750 mg : granulés à libération prolongée ; boîte de 30 sachets-dose
Sur ordonnance (Liste II), médicament à prescription restreinte - Remboursable à 65 % - Prix : 23,77 €.
MICROPAKINE LP 1000 mg : granulés à libération prolongée ; boîte de 30 sachets-dose
Sur ordonnance (Liste II), médicament à prescription restreinte - Remboursable à 65 % - Prix : 31,56 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament MICROPAKINE LP

p sachetp sachetp sachet
Valproate de sodium100 mg250 mg500 mg
dont Acide valproïque29 mg72 mg145 mg
p sachetp sachet
Valproate de sodium750 mg1000 mg
dont Acide valproïque217 mg290 mg
Excipients : Glycérol dibéhénate, Paraffine solide, Silice colloïdale hydratée, Sodium

Contre-indications du médicament MICROPAKINE LP

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • hépatite,

  • antécédent personnel ou familial d'hépatite grave (due notamment à un médicament),

  • porphyrie hépatique,

  • femme en âge de procréer qui ne peut pas suivre les mesures pour éviter une grossesse,

  • grossesse (sauf en cas d'absolue nécessité),

  • en association avec le millepertuis.

Attention

Plusieurs études ont montré que les enfants nés de mère traitée par l'acide valproïque (valproate de sodium ou valpromide) pendant la grossesse présentent un risque accru de malformations et de troubles du développement (intellectuel, comportemental...). L'utilisation de ce médicament chez l'adolescente et la femme en âge de procréer ne doit donc être envisagée qu'en cas d'absolue nécessité et une contraception efficace doit être suivie pendant tout le traitement. Sa prescription chez la femme ne peut se faire sans que celle-ci ait reçu la brochure d'information qui explique les risques pour les enfants à naître et signé un formulaire d'accord de soins.

Une hépatite peut exceptionnellement survenir pendant le traitement, le plus souvent dans les 6 premiers mois. Le nourrisson et les enfants de moins de 3 ans sont particulièrement. Certains signes évocateurs doivent vous amener à consulter votre médecin : une perte de l'appétit, une fatigue anormale avec nausées et parfois vomissements et douleurs abdominales, voire la réapparition des crises d'épilepsie.

Des prises de sang régulières sont pratiquées pour la surveillance du traitement, notamment pour contrôler le bon fonctionnement du foie et la coagulation du sang.

Une augmentation du risque de dépression et de comportement suicidaire a été observée chez les patients traités par antiépileptiques. Les causes de cette augmentation ne sont pas connues et le risque ne peut être exclu avec ce médicament. La survenue d'idées morbides ou de signes de dépression (changement d'humeur, détachement affectif, difficultés de concentration...) doit être rapidement signalée à votre médecin. La vigilance de l'entourage s'impose.

Ne modifiez ni n'interrompez jamais le traitement antiépileptique sans l'avis de votre médecin : risque de réapparition des convulsions même si aucune crise n'est survenue depuis une longue période.

Des précautions sont nécessaires en cas d'insuffisance rénale ou de lupus érythémateux disséminé.

Attention : conducteurLa conduite automobile et l'utilisation de machines dangereuses sont contre-indiquées chez les épileptiques lorsque les crises persistent malgré un traitement préventif. Par ailleurs, ce médicament peut être à l'origine d'une somnolence ou d'une baisse de la vigilance.

Interactions du médicament MICROPAKINE LP avec d'autres substances

Ce médicament ne doit pas être associé avec les produits de phytothérapie contenant du millepertuis : risque de crise d'épilepsie par diminution de l'effet anticonvulsivant.

Il peut interagir avec le lamotrigine (LAMICTAL...) et les antibiotiques contenant de l'imipénem : le médecin en tient compte dans sa prescription.

Informez par ailleurs votre médecin si vous prenez médicament contenant de l'acétazolamide, de la carbamazépine, du phénobarbital, de la primidone, de la phénytoïne, de la rifampicine, du rufinamide, du topiramate, de la zidovudine ou du zonisamide.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Ce médicament augmente le risque d'anomalies chez l'enfant à naître : multiplication par 3 à 4 du risque de malformations (système nerveux, cœur, rein, membres...), augmentation du risque de troubles psychomoteurs, augmentation de la fréquence des troubles envahissants du développement (syndromes apparentés à l'autisme).

En conséquence, ce médicament ne doit pas être utilisé pendant la grossesse ni chez les femmes en âge de procréer, sauf en cas de réelle nécessité (par exemple en cas d'inefficacité ou d'intolérance aux alternatives médicamenteuses).

Les femmes en âge de procréer doivent utiliser une contraception efficace pendant le traitement. Un désir de grossesse nécessite, lorsque cela est possible, le remplacement de ce médicament par un autre antiépileptique.

Si une grossesse survient alors que vous prenez ce médicament, consultez le plus rapidement possible votre médecin. L'arrêt brutal de ce médicament expose à la réapparition de crises préjudiciables à la mère et à l'enfant à naître. Le médecin appréciera le risque éventuel lié à l'utilisation de ce médicament dans votre cas. Si ce médicament devait absolument être maintenu, sa posologie devrait être adaptée pour minimiser les risques (dose minimale efficace). Des examens de surveillance seront alors effectués régulièrement. Si le traitement est poursuivi jusqu'à l'accouchement, une surveillance médicale du nouveau-né est nécessaire.

Allaitement :

Ce médicament passe faiblement dans le lait maternel.

Mode d'emploi et posologie du médicament MICROPAKINE LP

Les granulés sont saupoudrés sur un aliment mou ou une boisson, froids ou à température ambiante (yaourt, jus d'orange, compote...). Le mélange doit être avalé immédiatement, sans être mâché.

Les granulés ne doivent pas être saupoudrés dans un biberon car ils peuvent boucher la tétine. Ils ne doivent pas être pris avec des repas chauds ou des boissons chaudes.

Les sachets à 1000 mg sont réservés à l'adolescent et l'adulte.

Afin d'éviter les oublis, il est recommandé de prendre ce médicament à heure fixe.

Posologie usuelle :

20 à 30 mg par kg et par jour. Cette posologie est atteinte progressivement, puis adaptée par le médecin en fonction de l'efficacité du traitement.

La dose quotidienne est répartie en 1 ou 2 prises.

Conseils

Veillez à ne pas manquer de ce médicament ; lors de vos déplacements, munissez-vous d'une réserve ou de votre ordonnance en cours de validité.

Une prise de poids peut être observée au cours du traitement. Une alimentation équilibrée, et si nécessaire les conseils d'un nutritionniste, peuvent prévenir ou limiter ce phénomène.

Conditions particulières de délivrance :

Ce médicament est un médicament à prescription restreinte chez l'adolescente et la femme en âge d'avoir des enfants : la prescription initiale ne peut être réalisée que par un médecin spécialiste (neurologue, psychiatre ou pédiatre). Cette ordonnance initiale doit être présentée avec celles destinées aux renouvellements qui peuvent être rédigées par un autre médecin. De plus, un accord de soins signé doit être présenté en même temps au pharmacien. Le traitement doit être réévalué chaque année par un médecin spécialiste.

Effets indésirables possibles du médicament MICROPAKINE LP

Très fréquents (plus de 10 % des personnes) : nausées, tremblements.

Fréquents (1 à 10 % des personnes) : vomissements, diarrhées, maux d'estomac, le plus souvent en début de traitement ; gonflement des gencives, inflammation de la bouche, prise de poids, somnolence, maux de tête, sensation de vertiges, troubles de la mémoire, confusion des idées, agressivité, hallucinations, agitation, troubles de l'attention, baisse d'audition, syndrome extrapyramidal, mouvements involontaires et saccadés des yeux, règles irrégulières, saignements, anémie, baisse des plaquettes sanguines, hépatite (voir Attention).

Peu fréquents (0,1 à 1 % des personnes) : chute de cheveux souvent passagère, texture anormale des cheveux, absence de règles, ostéoporose, trouble de la fertilité réversible à l'arrêt du traitement, insuffisance rénale, pancréatite, réaction allergique.

Rares : incontinence urinaire, éruption cutanée potentiellement grave, faiblesse musculaire, lupus érythémateux, anomalie de la numération formule sanguine.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Plan de Gestion des Risques du médicament MICROPAKINE LP

Depuis 2005, certains médicaments font l'objet d'une surveillance spéciale destinée à évaluer, tout au long de leur commercialisation, les risques qu'ils pourraient entraîner. Ce système de surveillance est appelé Plan de gestion des risques (PGR).
Retrouvez les documents de réduction des risques mis en place dans le cadre du Plan de gestion des risques.

image avertissement
image avertissement
image avertissement
image avertissement
image avertissement

Commentaires (13)

Le 16/10/2016 à 21:21
avatar a2line
a2line Profession non médicale / Autre
Bonjour,
Ma fille prend de la micropakine depuis l'age de 4 ans, elle en a 17 maintenant ; le mois dernier, la pédiatre a estimé que l'on pouvait arrêter progressivement, en passant de 1.5 g à 750 mg, puis 500 mg puis 250 mg et ensuite arrêter complètement.
Depuis hier elle n'a donc plus rien eu, mais ce soir a fait une crise, et tire au cœur comme avant de faire les crises quand elle était petite.
Devrions nous reprendre le traitement ou patienter un peu ?
Merci par avance de vos réponses

4 1
Le 20/10/2016 à 09:19
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,

Il faut appeler le pédiatre qui suit votre fille. C'est lui qui est la plus à même de vous dire ce que vous devez faire.

0 0
Le 07/05/2015 à 20:37
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour Safiya,

C'est effectivement le neurologue qui peut faire la part des choses entre d'éventuels effets secondaires de Micropakine et une évolution de la maladie... Nous espérons que vous avez pu obtenir un rendez-vous rapidement et, surtout, un espoir d'amélioration...

1 0
Le 06/04/2015 à 23:18
avatar Rachid13
Rachid13
Bonjour, Ma fille de 8 ans est sous micropakine depuis 5mois ( epilepsie a pointes rolandiques) suite a la repetition de crises partielles au debut du sommeil): - elle a pris 5kg - ses cheveux paraissent casses et abimes,elle en perd un peu -elle saigne des gencives au moment du brossage... -de nature tres "dynamique" elle est devenue "tres agitee" meme a l'ecole -son ecriture qui etait soignee en quelques mois est devenue penchee...pleine de ratures... -les crises partielles qui avaient disparu les 2 premiers mois sont reapparues...malgre une augmentation recente de la dose... Je me pose la question de l'efficacite de ce medicament et de ses effets indesirables chez les enfants....existe t-il un autre medicament? Je pense prendre rv chez sa neurologue rapidement

7 1
Le 08/09/2014 à 13:49
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour Nur,
Le dossier d'enregistrement de Micropakine de mentionne pas de douleur des dents et des gencives en effets indésirables. Le Valproate de sodium (le principe actif présent dans Micropakine) semble parfois responsable d'affections de la muqueuse buccale appelées lichen, pouvant être douloureuses. Si ces douleurs persistent, parlez en avec votre médecin.

0 3
Le 26/08/2014 à 23:31
avatar Rachid13
Rachid13
Est ce que il peux existir relación entre le micropakine lp et le doleur de dents et gencives??

1 0
Le 27/07/2014 à 06:27
avatar Rachid13
Rachid13
Bonjour je prends la microdepakine depuis maintenant. Plus de 7 ans a 1750 milligrammes et donc j'ai les idée s confuses, prise de pois excessive , chute de cheveux et tremblements nervosités !! J'ai eu une trombone cérébrale , les dose devait être diminués mais la neurologue ne la toujours pas fait!!

3 0
Le 03/01/2014 à 14:50
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour Nicole,

Micropakine n'est pas indiqué dans la maladie de Parkinson. Il vous a été prescrit pour prévenir le risque de crise d'épilepsie post-traumatique (risque qui est augmenté à cause de l'hématome sous-dural que vous avez eu).

Peut-être faut-il par contre réévaluer la nécessité de ce traitement préventif, 6 ans après l'hématome.. Et donc revoir un neurologue ?

1 0
Le 29/12/2013 à 09:41
avatar Rachid13
Rachid13
ayant eu un hématome sous dural, j'ai pris ce médicament,qui a provoqué des tremblements de la main gauche ! le neurologue en a déduit que j'avais la maladie de Parkinson !c'était une erreur ,jusqu'à ce jour je n'ai rien ,cela fait 6 ans !

1 0
Le 23/08/2013 à 15:39
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour Bettyboop,

Effectivement des prises de poids ont été observées avec la prise régulière de ce médicament. Ses parents devraient en informer le médecin qui le lui a prescrit, peut-être que dans ce cas des adaptations, nutritionnelles ou non, peuvent être faites...

1 1
Le 20/08/2013 à 13:05
avatar Rachid13
Rachid13
mon beau-fils de 5 ans prend ce traitement depuis 5 mois suite a une crise convulsive depuis régulièrement répétée et ce meme avec le traitement, il est à la base de nature chétive et a pris quasiment un kilo par mois sans augmentation de l'appétit depuis qu'il a commencé, faut il surveiller cette prise de poids avec une attention particulière (mauvaise graisse?)

3 1
Lire tous les commentaires

Actualités

Une personne sur 5 a souffert ou souffrira d'une dépression au cours de sa vie (illustration).

Dépression : étude française du risque d’hypertension artérielle sous inhibiteur de la recapture de la sérotonine

L'injection sous-cutanée de l'énoxaparine doit être réalisée dans le tissu cellulaire sous-cutané de la ceinture abdominale alternativement du côté droit et du côté gauche (illustration).

LOVENOX (énoxaparine) : tensions d'approvisionnement des dosages à 4 000 UI/0,4 ml, 6 000/0,6 ml, 8 000 UI/0,8 ml

La fièvre jaune est une maladie hémorragique virale aiguë transmise par des moustiques infectés (illustration).

Fièvre jaune : tensions d'approvisionnement et distribution contingentée de STAMARIL jusqu'à fin janvier 2019