En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

CLIMODIÈNE

Mis à jour : Jeudi 19 Octobre 2017

Estroprogestatif

Dans quel cas le médicament CLIMODIÈNE est-il prescrit ?

Ce médicament contient de l'estradiol, destiné à corriger une carence en estrogènes, et du dienogest, un progestatif qui a un effet protecteur sur l'utérus.

Il est utilisé pour traiter certains symptômes de la ménopause : bouffées de chaleur, sécheresse vaginale...

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament CLIMODIÈNE

CLIMODIÈNE : comprimé (rond ; rose) ; boîte de 28
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 6,68 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament CLIMODIÈNE

p cp
Estradiol valérate2 mg
Dienogest2 mg
Lactose+
Saccharose+
Excipients : Amidon de maïs, Amidon de maïs modifié, Calcium carbonate, Cire de carnauba, Fer rouge oxyde, Glucose liquide, Lactose monohydrate, Macrogol 35 000, Magnésium stéarate, Povidone K 25, Saccharose, Titane dioxyde

Contre-indications du médicament CLIMODIÈNE

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

Attention

Des études ont montré une augmentation du risque de survenue d'un cancer du sein chez les femmes ayant reçu un traitement prolongé des symptômes de la ménopause. Le traitement doit par conséquent être prescrit à la dose minimale efficace et pour une durée la plus courte possible. En l'absence de troubles, sa prescription ne doit pas être systématique.

Un bilan initial suivi d'une surveillance médicale régulière sont nécessaires, surtout dans les cas suivants : hypertension artérielle, diabète, tumeur bénigne du foie ou de l'utérus, endométriose, lithiase biliaire, migraines, épilepsie, asthme, porphyrie, otospongiose, insuffisance rénale ou cardiaque, hypertriglycéridémie, lupus érythémateux disséminé, obésité, antécédents familiaux de cancer du sein ou d'accident thromboembolique.

Arrêtez la prise de ce médicament et consultez votre médecin en cas d'apparition de l'un des symptômes suivants : maux de tête violents et inhabituels, ictère (jaunisse), élévation importante de la tension artérielle, gonflement douloureux d'une jambe, essouflemment brutal, troubles de la vision.

Si vous devez subir une intervention chirurgicale ou rester alitée, prévenez votre médecin ; il peut être nécessaire d'arrêter temporairement le traitement.

Interactions du médicament CLIMODIÈNE avec d'autres substances

L'efficacité du traitement peut être diminuée par la prise conjointe d'un médicament inducteur enzymatique.

Fertilité, grossesse et allaitement

Ce médicament n'a pas d'indication chez la femme enceinte. Si une grossesse survient sous traitement, éventualité rare mais possible en début de pré-ménopause, consultez votre médecin et arrêtez le traitement. Aucune malformation imputable à ce médicament n'a été observée à ce jour.

Lorsque la ménopause est confirmée, une grossesse est impossible, y compris en cas de réapparition des règles.

Mode d'emploi et posologie du médicament CLIMODIÈNE

Les comprimés doivent être avalés avec un peu de liquide, de préférence au même moment de la journée.

Posologie usuelle :

1 comprimé par jour, sans interruption entre 2 plaquettes.

Conseils

En cas d'oubli d'un comprimé, le prendre dès que possible ; le comprimé suivant sera pris à l'heure habituelle. Si l'oubli date de plus de 24 heures, ne pas prendre le comprimé oublié. L'oubli de plusieurs comprimés peut provoquer des saignements génitaux.

Des saignements génitaux irréguliers peuvent survenir au cours des 2 ou 3 premiers mois de traitement ; si ces saignements persitent plus longtemps, consultez votre médecin.

Effets indésirables possibles du médicament CLIMODIÈNE

Nausées, douleurs abdominales, diarrhée, constipation, maux de tête, anxiété, irritabilité, hypertension artérielle, prise de poids.

Saignement génital intermittent (à signaler à votre médecin).

Des essais cliniques portant sur la prise de traitements prolongés combinant un estrogène et un progestatif ont mis en évidence des risques accrus de tumeur bénigne ou maligne du sein ou de l'utérus et d'accident thromboembolique, de calcul de la vésicule biliaire, de tache sombre sur le visage.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

L'ancienne formule du LEVOTHYROX (EUTHYROX) représente 0,5 % des spécialités délivrées dans les pharmacies en France (source : ANSM - CNOP).

EUTHYROX : le Conseil d'Etat rejette une plainte, Merck annonce la fin prochaine de son importation

La vaccination contre l’hépatite B est recommandée chez tous les nourrissons, ainsi qu'un rattrapage vaccinal chez les enfants et les adolescents jusqu’à l’âge de 15 ans révolus (illustration).

Vaccins contre l'hépatite B : distribution normale dans les collectivités, rupture de stock persistante en ville

L'halopéridol est un médicament antipsychotique typique de la classe des neuroleptiques (illustration).

HALDOL et HALDOL DECANOAS : harmonisation européenne des indications, posologies, contre-indications, etc.