CONCERTA

Mis à jour : Jeudi 14 Mai 2020
Famille du médicament :

Psychostimulant

Dans quel cas le médicament CONCERTA est-il prescrit ?

Ce médicament est un psychostimulant puissant. Paradoxalement et sans que le mécanisme de son mode d'action soit connu, il permet de réguler l'hyperactivité pathologique de certains enfants.

Il est utilisé pour traiter les déficits de l'attention avec hyperactivité chez l'enfant de plus de 6 ans.

Cette affection particulière, qui ne doit pas être confondue avec une personnalité un peu trop "tonique", associe en général un manque d'attention, une incapacité à se concentrer, une instabilité émotionnelle, une impulsivité, une hyperactivité (l'enfant ne tient pas en place). Le diagnostic doit être établi par un neurologue, un psychiatre ou un pédiatre qui s'appuie sur des critères médicaux et psychologiques et qui évalue le retentissement scolaire et familial de l'affection. Cet ensemble de troubles peut également être observé chez les enfants déprimés, psychotiques, ou soumis à un environnement traumatisant. Dans ces cas, une action spécifique sur ces causes de troubles psychologiques est entreprise avant la prescription de ce médicament.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament CONCERTA

CONCERTA LP 18 mg : comprimé à libération prolongée (jaune) ; boîte de 28
Sur ordonnance (Stupéfiant), médicament à prescription restreinte - Remboursable à 65 % - Prix : 25,70 €.
CONCERTA LP 36 mg : comprimé à libération prolongée (blanc) ; boîte de 28
Sur ordonnance (Stupéfiant), médicament à prescription restreinte - Remboursable à 65 % - Prix : 34,84 €.
CONCERTA LP 54 mg : comprimé à libération prolongée (brun-rouge) ; boîte de 28
Sur ordonnance (Stupéfiant), médicament à prescription restreinte - Remboursable à 65 % - Prix : 40,70 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament CONCERTA

p cpp cpp cp
Méthylphénidate chlorhydrate18 mg36 mg54 mg
Excipients communs : Acide phosphorique concentré, Acide stéarique, Acide succinique, Butylhydroxytoluène, Cellulose acétate, Cire de carnauba, Encre noire, Fer jaune oxyde, Fer noir oxyde, Hypromellose, Lactose, Lactose monohydrate, Macrogol 400, Poloxamère 188, Polyéthylène oxyde, Povidone K 29/32, Propylèneglycol, Sodium chlorure, Titane dioxyde, Triacétine
Autres excipient (spécifique à certaines formes) : Fer rouge oxyde

Contre-indications du médicament CONCERTA

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

Attention

Ce médicament ne peut être utilisé qu'après un diagnostic formel établi par un médecin spécialiste. La première prescription doit être réalisée en milieu hospitalier. Un bilan cardiovasculaire (incluant la mesure de la tension artérielle et la fréquence cardiaque) doit être réalisé avant de débuter le traitement. Ensuite, un suivi régulier est indispensable pendant le traitement pour limiter les éventuels effets indésirables ; il comprend une surveillance de la tension artérielle, du rythme cardiaque, de la taille et du poids. Lors des visites de suivi, n'hésitez pas à signaler au médecin tout trouble inhabituel ou changement d’humeur ou de comportement.

La sécurité d'emploi et l'efficacité de l'utilisation prolongée du méthylphénidate sont mal évaluées. Le traitement est habituellement interrompu pendant ou après la puberté. Le médecin peut également prévoir des interruptions de traitement en fin de semaine et/ou pendant les périodes de vacances.

Des précautions sont nécessaires en cas d'épilepsie, d'insuffisance rénale, d'insuffisance hépatique ou de survenue d'anomalie de la numération formule sanguine.

L'abus de ce médicament peut conduire à un état de dépendance psychique. La vigilance de l'entourage est particulièrement nécessaire chez les enfants ou adolescents très instables, ou ayant souffert d'une dépendance à l'alcool, aux drogues ou aux médicaments. La prise de boissons alcoolisées est fortement déconseillée.

Compte tenu d'interactions possibles avec les anesthésiques, il est préférable d'interrompre le traitement quelques jours avant une intervention chirurgicale programmée.

Attention : sportifSportif : ce médicament contient une substance susceptible de rendre positifs certains tests antidopage.

Attention : conducteurCe médicament peut modifier le comportement : prudence lors de la conduite ou de l'utilisation de machines dangereuses.

Interactions du médicament CONCERTA avec d'autres substances

Ce médicament ne doit pas être associé à :
  • un vasoconstricteur décongestionnant par voie orale (phényléphrine, pseudoéphédrine) ou un vasoconstricteur par voie nasale (naphazoline, oxymétazoline, éphédrine, sulfate de tuaminoheptane) : risque de crise hypertensive ;

  • un IMAO non sélectif (MARSILID) : un délai d'au moins 15 jours doit être respecté entre la prise de ces 2 médicaments.

Il peut interagir avec les dérivés de l'ergot de seigle utilisés dans la maladie de Parkinson (bromocriptine, pergolide, lisuride, cabergoline) ou dans la migraine ou avec IMAO sélectifs A (moclobémide).

Informez votre médecin ou votre pharmacien de la prise d'un anticoagulant oral, d'un antiépileptique, d'un antidépresseur, d'un neuroleptique, d'un médicament dopaminergique, d'un antihypertenseur, ou au contraire, d'un médicament susceptible d'augmenter la tension artérielle.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

L'effet de ce médicament sur l'enfant à naître est mal connu. Son usage est déconseillé pendant la grossesse. Si une grossesse survient en cours de traitement, consultez votre médecin. Il est nécessaire de surveiller plus étroitement le développement du fœtus.

Allaitement :

Ce médicament passe dans le lait maternel ; un choix est donc nécessaire entre l'allaitement et la prise du médicament. Cette décision devra être prise en accord avec votre médecin.

Mode d'emploi et posologie du médicament CONCERTA

Les comprimés doivent être avalés avec une boisson, sans être croqués ni écrasés, indifféremment pendant ou en dehors des repas.

Posologie usuelle :

  • Enfant de plus de 6 ans : 18 mg à 54 mg par jour, en 1 prise le matin.

Conseils

Ce médicament n'est qu'un élément du traitement des déficits de l'attention avec hyperactivité ; il doit rester associé à une prise en charge psychologique de l'enfant hyperactif.

Conditions particulières de prescription :

Ce médicament est à la fois un stupéfiant (ordonnance sécurisée du médecin pour une durée de 28 jours au maximum) et un médicament à prescription restreinte (la première ordonnance et ses renouvellements annuels doivent être établis par un médecin hospitalier). L'ordonnance initiale, valable un an, doit être présentée au pharmacien avec chacune des ordonnances de renouvellement (tous les 28 jours), qui peuvent être rédigées par un médecin de ville.

Effets indésirables possibles du médicament CONCERTA

La survenue de certains effets indésirables doit être signalée rapidement au médecin :
  • mouvements anormaux, tics, agressivité, comportement hostile, agitation, anxiété, manque d'appétit ou refus de manger; hallucinations, dépression (grande tristesse, impression d'inutilité, culpabilité), aggravation de l'hyperactivité, modification de l’humeur ;

  • accélération du cœur, palpitations, troubles du rythme cardiaque, augmentation de la tension artérielle ;

  • maux de tête importants, engourdissement, faiblesse ou paralysie d'un membre, troubles de la coordination, de la vision, de la parole ou de la mémoire pouvant être le signe d'un trouble cérébral.

Ralentissement de la croissance lors de traitements prolongés chez l'enfant.

Très fréquents : maux de tête.

Fréquents : somnolence, vertiges, mauvaise coordination des mouvements, douleur abdominale, diarrhée, nausées, vomissements (qui peuvent être soulagés par la prise du médicament au cours d'un repas), sécheresse de la bouche, chute de cheveux, démangeaisons, éruption cutanée, urticaire, douleurs des articulations, fièvre, toux, rhume.

Peu fréquents : constipation, essoufflement, tremblements, vision floue ou double, augmentation des transaminases, réaction allergique

Très rares : douleurs musculaires, crampes, gynécomastie, convulsions, anomalies de la numération formule sanguine, hépatite.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (9)

Le 05/03/2020 à 18:36
avatar AntoineBus
AntoineBus
Bonjour
J’ai 18 ans et j’aimerais savoir quelque chose, j’ai un TDAH diagnostiqué depuis l’âge de 3 ans et depuis maintenant 2-3 ans je prends 4*18mg par jour soit 72mg et plus les années passent et plus j’en prends, j’en suis actuellement à 6*18mg par jour soit 102mg.
J’ai vu que la dose prescrite normalement est de 54mg.
Je pèse 60kg et mesure 1m77.
J’aimerais savoir si cette dose est normal ou pas et si elle as des risques graves sur ma santé ?
J’en ai parlé avec mon médecin traitant et me dis que oui ça peut être normal de prendre jusqu’à 102mg de Concerta LP 18 et 54.

2 1
Le 10/03/2020 à 12:03
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
De telles doses ne sont pas considérées comme excessives chez l'adulte.

1 1
Le 21/11/2019 à 16:25
avatar hub33
hub33
Bonjour,

Je suis traité par Concerta lp 54mg / jours, depuis un peu plus d'une dizaine d'années, après avoir commencé le Méthylphénidate à l' âge de 12 ans environs, sous forme de Ritaline. La partie "effets secondaires" de cette fiche, mentionnent notamment "des troubles visuels". Or, depuis quelques temps ( un mois ), les textes lus via un écran d'ordinateur ou télé, se colorent, les lettres sont vertes, rouges ou encore jaunes. Aussi, une vision floue qui maintenant doit être corrigée. J'ai rapporté cela à l'ophtalmologiste qui n'a pas semblé en tenir compte. D' où mon interrogation: le Concerta est-il en cause ? Dois-je informer mon prescripteur ?

2 0
Le 26/11/2019 à 07:29
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
Ce type de trouble des couleurs n'a pas, à ma connaissance, été décrit avec le méthylphénidate. En revanche, pour la vision floue, c'est possible.

3 0
Le 20/11/2019 à 23:29
avatar Alex1984
Alex1984
Bonjour,
je suis un homme français de 34 ans dont le TDAH a été diagnostiqué à 13 ans. J'habite au Canada depuis 25 ans où je suis suivi par un psychiatre depuis 21 ans qui me prescrit un traitement au Concerta LP 54mg.
Ce traitement me permet de vivre presque normalement, de travailler et de faire du sport sans être handicapé par ce trouble qui me causait beaucoup de problèmes dans mon enfance. Je souhaite revenir m'installer en France, mais je remarque que dans ce pays il est réservé aux enfants ou aux adultes narcoleptiques.
Je voudrais savoir si un médecin (quelconque) a le droit de me prescrire ce traitement sur la base de mon "histoire" au Canada, donc hors-AMM, ou dois-je tout recommencer et aller consulter un spécialiste en hôpital ?
J'en prends depuix maintenant plus de 21 ans et je me vois mal devoir m'en passer.
Pourquoi tant de résistance des autorités médicales à ce traitement alors qu'il est admis qu'une majorité des enfant avec TDAH le resteront

1 0
Le 21/11/2019 à 11:19
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour
Un psychiatre hospitalier français est tout à fait en droit de vous prescrire ce médicament. S'il veut suivre les obligations françaises, il doit néanmoins indiquer "non remboursable" sur son ordonnance car l'AMM le réserve en effet aux enfants.

1 0
Le 17/09/2019 à 20:33
avatar Liam30400
Liam30400
Bonjour,
Je suis Concerta lp 18mg, j'ai 34 ans, je le prends le matin à 7h30 mais depuis plusieurs jours j'ai des tremblements, des palpitations, et un essoufflement. Ce qui me pose une interrogation c'est que je le prends depuis 7 mois maintenant et que j'ai ces symptômes depuis seulement 15 jours. Est il possible que cela apparaisse du jour au lendemain après autant de temps de prise ? Merci pour votre réponse.

0 0
Le 19/09/2019 à 09:54
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour
C'est improbable. Un autre mécanisme est dans doute en cause, consultez votre médecin et ne prenez pas de café ou de thé en attendant.

1 0
Le 06/11/2018 à 21:52
avatar astera970
astera970
bonjour, j aurai voulu savoir si cette molécule pouvait causer de l hemoptysie??

0 0
Le 08/11/2018 à 10:07
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour, l'hémoptysie (crachats sanglants) ne fait pas partie des effets indésirables attribuables au Concerta (méthylphénidate). Ce saignement nécessite un avis médical pour en trouver la cause.

1 1
Le 05/02/2018 à 22:11
avatar linette54
linette54
Bonjour,

Concernant le By-Pass, outre l'absorption diminuée éventuelle du traitement, le Concerta, ou tout simplement le méthylphénidate est-il à risque vis à vis du système digestif modifié par le By-Pass ?

Merci

0 2
Le 06/02/2018 à 11:01
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour
Non, le seul risque digestif associé au CONCERTA concerne le manque d'appétit ou la nausée.

3 0
Le 30/01/2018 à 08:22
avatar Carmina
Carmina
Un neuropédiatre a prescrit Concerta LP à mon fils âgé de 12 ans, après 15 jours de prise de Quysam 20.
Le traitement par Quysam a été changé car mon fils se sentait très fatigué d'une part et aussi parceque les symptômes du TDAH réapparaissent en début d'après-midi entre 14 et 15h. Soit 8 heures après la prise du Quysam. Sur la notice du Quysam 20, j'ai pu lire que la durée de vie de ce médicament est de 8 heures.
Le neuropédiatre m'a dit que Concerta LP 18 avait une durée de vie plus longue dans l'organisme.
Il n'y a aucun renseignement à ce sujet sur la notice du Concerta LP.
Pouvez-vous me renseigner à ce sujet s'il vous plaît? Merci.

2 2
Le 30/01/2018 à 11:54
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour, voici des informations plus détaillées. La Cmax est la concentration maximale, et l'ASC est une donnée qui traduit l'absorption globale du médicament.

"Le méthylphénidate est rapidement absorbé. Chez l’adulte, après administration orale de CONCERTA LP, l’enveloppe externe du médicament se dissout, et la concentration initiale maximale est atteinte en environ 1 à 2 heures. Le méthylphénidate contenu dans les 2 couches internes du médicament est progressivement libéré au cours des heures suivantes. Le pic des concentrations plasmatiques est atteint en 6 à 8 heures, les concentrations plasmatiques de méthylphénidate diminuent ensuite progressivement. L’administration de CONCERTA LP une fois par jour minimise les fluctuations entre les concentrations au pic et à la vallée associées à l’administration 3 fois par jour de méthylphénidate à libération immédiate. L’importance de l’absorption de CONCERTA LP administré en une prise par jour est généralement comparable à celle des formulations conventionnelles à libération immédiate.

Après administration de CONCERTA LP 18 mg une fois par jour chez 36 adultes, les paramètres pharmacocinétiques moyens ont été : Cmax 3,7 ± 1,0 (ng/ml), Tmax 6,8 ± 1,8 (h), ASCinf 41,8 ± 13,9 (ng.h/ml), et t½ 3,5 ± 0,4 (h).

Aucune différence n’a été observée dans la pharmacocinétique de CONCERTA LP après administration unique ou après administration réitérée une fois par jour ; ceci montre qu’il n’y a pas d’accumulation significative du produit. Après administrations réitérées une fois par jour, l’ASC et la t½ sont similaires à celles observées après la première dose de CONCERTA LP 18 mg.

Après administration d’une dose unique de CONCERTA LP (18, 36, 54 mg/jour) chez l’adulte, la Cmax et l’ASC(0-inf) du méthylphénidate sont proportionnelles à la dose."

6 0
Le 06/06/2017 à 15:20
avatar Zigzag06
Zigzag06
Bonjour
J'aurai voulu savoir comment se passait l’absorption du Concerta LP pour les personnes avec un bypass gastrique ?

0 0
Le 08/06/2017 à 11:00
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
Le bypass diminue l'absorption intestinale de beaucoup de médicaments. Des cas ont été décrits de diminution d'efficacité http://www.soard.org/...(17)30117-X/fulltext

Il peut donc être nécessaire d'augmenter la posologie du médicament après bypass pour retrouver un effet identique.

3 1
Le 03/02/2016 à 13:50
avatar Afef
Afef
bonjour, je voudrais passer commande pour le médicament concerta lp.

9 36
Le 10/02/2016 à 14:52
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,

Nous ne sommes pas un site commerçant, mais un site d'information santé Grand Public.

36 3

Actualités

Les ruptures de stock déclarées à l’ANSM par les laboratoires pharmaceutiques ont pour origine des difficultés liées à la production de ces médicaments (illustration).

Néovascularisation oculaire : rupture de stock de VISUDYNE à compter du 15 juillet et distribution de lots à péremption courte

Vue microscopique de bacilles de Calmette et Guérin (illustration @Y tambe sur Wikimedia).

BCG-MEDAC (BCG thérapie intravésicale) : une carte d'alerte pour informer les patients sur le risque de BCGite

Des réactions allergiques aiguës sévères peuvent être provoquées par divers allergènes dont les piqûres ou les morsures d’insectes (illustration).

Stylos d'adrénaline injectable : à conserver jusqu'à la date de péremption avant de les renouveler