RANITIDINE ARROW

Mis à jour : Mardi 25 Août 2020
Famille du médicament :

Antiulcéreux

Ce médicament est un générique de AZANTAC et RANIPLEX (qui n'est plus commercialisé).

Dans quel cas le médicament RANITIDINE ARROW est-il prescrit ?

Ce médicament est un antiulcéreux qui appartient à la famille des antihistaminiques de type H2 : ceux-ci agissent en bloquant l'action de l'histamine, qui stimule la sécrétion acide de l'estomac.

Il est utilisé chez l'adulte dans le traitement :

Il est également utilisé chez l'enfant de 3 à 18 ans dans le traitement de courte durée des ulcères de l'estomac ou du duodénum et dans le traitement du reflux gastro-œsophagien.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament RANITIDINE ARROW

RANITIDINE ARROW 150 mg : comprimé effervescent (arôme orange) ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste II) - Remboursable à 15 % - Prix : 7,15 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament RANITIDINE ARROW

p cp
Ranitidine150 mg
Sodium402 mg
Aspartam+
Lactose+
Sorbitol+
Excipients : Acide citrique anhydre, Aspartam, Bicarbonate de sodium, Curcumine, Gluconolactone, Lactose monohydrate, Mandarine essence, Mannitol, Orange arôme, Orange essence, Saccharine sodique, Silice colloïdale anhydre, Siméticone, Sodium, Sodium carbonate anhydre, Sodium citrate, Sodium cyclamate, Sorbitol

Contre-indications du médicament RANITIDINE ARROW

Ce médicament ne doit pas être utilisé en cas de phénylcétonurie (en raison de la présence d'aspartam).

Attention

La disparition des douleurs ne signifie pas que l'ulcère est cicatrisé : la durée du traitement doit être respectée.

Des précautions sont nécessaires en cas d'insuffisance rénale, d'insuffisance hépatique ou d'antécédent de porphyrie.

Ce médicament contient du sel (sodium) en quantité notable.

Interactions du médicament RANITIDINE ARROW avec d'autres substances

Si vous prenez des pansements digestifs, respectez un délai d'au moins 2 heures entre leur prise et la prise de ce médicament.

Informez par ailleurs votre médecin ou votre pharmacien si vous prenez un médicament contenant l'une des substances suivantes : atazanavir, itraconazole, kétoconazole, posoconazole, vitamine B12.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Les données scientifiques actuellement disponibles n'ont pas mis en évidence de problème particulier lors de l'utilisation de ce médicament pendant la grossesse à la dose préconisée. Néanmoins, ne l'utilisez pas sans avis médical.

Allaitement :

Ce médicament passe dans le lait maternel : il est déconseillé pendant l'allaitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament RANITIDINE ARROW

Ce médicament peut être pris indifféremment au cours ou en dehors des repas.

Posologie usuelle :

Ulcère de l'estomac ou du duodénum :

  • Adulte et enfant de plus de 12 ans : 2 comprimés le soir ou 1 comprimé, matin et soir, pendant 4 à 6 semaines selon les cas.

  • Enfant de 3 à 11 ans (pesant plus de 30 kg) : 4 à 8 mg par kg de poids et par jour, répartis en 2 prises par jour, sans dépasser la dose maximale de 300 mg par jour.

Prévention des récidives d'ulcère de l'estomac :

  • Adulte : 1 comprimé par jour, le soir.

Inflammation de l'œsophage :

  • Adulte et enfant de plus de 12 ans : 2 comprimés le soir, pendant 4 ou 8 semaines.

Syndrome de Zollinger-Ellison :

  • Adulte : la posologie est individuelle et comprise entre 600 et 1200 mg par jour.

Conseils

Si vous êtes fumeur, la poursuite du tabagisme est un frein important au traitement ; la nicotine augmente l'acidité gastrique et réduit l'efficacité du muscle qui ferme la jonction entre l'œsophage et l'estomac.

La prise de ce médicament ne dispense pas des mesures diététiques que peut vous conseiller votre médecin.

L'aspirine et les anti-inflammatoires peuvent être agressifs pour l'estomac : n'en prenez pas sans l'avis de votre médecin.

Effets indésirables possibles du médicament RANITIDINE ARROW

Fatigue, nausées, constipation.

Rarement :

Très rarement : maux de tête parfois intenses, vertiges, mouvements involontaires, état dépressif, confusion mentale, hallucinations, surtout chez la personne âgée et l'insuffisant rénal, vision floue, douleurs musculaires ou articulaires, tension des seins, impuissance, écoulement de lait par le mamelon, chute des cheveux, diarrhée, pancréatite, hépatite avec ou sans jaunisse, inflammation de la paroi des vaisseaux, inflammation du rein, ralentissement cardiaque, anomalie de la numération formule sanguine.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

Un anti-inflammatoire extrait de la colchique d'automne, déjà utilisé dans l'antiquité (illustration).

Prévention des événements cardiovasculaires chez le coronarien : la piste de la colchicine se précise

Les ruptures de stock déclarées à l’ANSM par les laboratoires pharmaceutiques ont pour origine des difficultés liées à la production de ces médicaments (illustration).

Disponibilité de spécialités de ville et hospitalières : tensions et remises à disposition

Fin août 2020, les laboratoires Gilead ont décidé de retirer leur demande d'inscription du remdésivir au remboursement en France (illustration).

COVID-19 : retrait de la demande d'inscription au remboursement du remdésivir en France