En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

TYAVAX

Mis à jour : Jeudi 18 Mai 2017

Vaccin contre la fièvre typhoïde et l'hépatite A

Dans quel cas le médicament TYAVAX est-il prescrit ?

Ce vaccin est composé de fragments de salmonelles typhoïdiques et de virus inactivés de l'hépatite A. Il ne contient aucun germe vivant. L'immunité apparaît 15 jours à 1 mois après l'injection.

Il est utilisé dans la prévention de la fièvre typhoïde et de l'hépatite A.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament TYAVAX

TYAVAX : suspension injectable IM ; seringue préremplie de 1 ml
Sur ordonnance (Liste I) - Non remboursé - Prix libre 

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament TYAVAX

p dose
Polyoside capsulaire Vi de Salmonella typhi25 μg
Virus de l'hépatite A inactivé160 unités antigènes
Excipients : 2-phénoxyéthanol, Acide chlorhydrique, Acides aminés, Algeldrate, Aluminium, Eau ppi, Formaldéhyde, Glucose, Milieu 199 hanks, Néomycine, Phénylalanine, Phosphate disodique dihydrate, Phosphate monosodique dihydrate, Polysorbate 80, Sels minéraux, Sodium chlorure, Sodium hydroxyde, Tampon phosphate, Vitamines

Contre-indications du médicament TYAVAX

Ce médicament ne doit pas être utilisé en cas d'allergie connue à l'un des constituants du vaccin.

Attention

Cette vaccination ne protège pas contre les hépatites à virus B, C ou E ni contre d'autres virus susceptibles de provoquer des hépatites.

En cas de fièvre élevée, de maladie aiguë, il est préférable de différer la vaccination.

De la néomycine est utilisée pour fabriquer ce vaccin. Cette substance persiste en infime quantité dans la solution injectable. Des précautions sont nécessaires chez les personnes qui y sont allergiques.

Comme pour tous les vaccins, des cas exceptionnels de réactions allergiques graves ont été constatés ; ce risque justifie la nécessité de réaliser la vaccination en milieu médical où un traitement d'urgence pourra être entrepris sans délai.

Un malaise (évanouissement) peut survenir après toute vaccination, voire même avant, en particulier chez les adolescents, en réaction au stress de la piqûre. Signalez à votre médecin tout antécédent de sensation de malaise à l'occasion d'une vaccination.

Attention : conducteurConducteur : ce médicament peut être responsable de vertiges.

Interactions du médicament TYAVAX avec d'autres substances

Ce vaccin peut être injecté le même jour que d'autres vaccins, mais en utilisant des sites d'injection différents.

Fertilité, grossesse et allaitement

L'effet de ce médicament pendant la grossesse ou l'allaitement est mal connu : seul votre médecin peut évaluer le risque éventuel de son utilisation dans votre cas.

Mode d'emploi et posologie du médicament TYAVAX

Bien agiter la seringue avant l'emploi, la réchauffer à température ambiante si nécessaire. L'injection doit être réalisée par voie intramusculaire dans le muscle de l'épaule.

Dans certains cas (hémophilie, faible taux de plaquettes sanguines) l'injection peut être réalisée par voie sous-cutanée.

Posologie usuelle :

  • Adulte et adolescent de plus de 16 ans : 1 injection. Une injection de rappel avec un vaccin contre l'hépatite A, de préférence dans un délai de 6 à 12 mois (et jusqu'à 3 ans), confère une immunité durable. Pour les personnes qui séjournent régulièrement dans des pays où sévit la fièvre typhoïde, l'injection de rappel peut être pratiquée avec ce vaccin dans un délai de 3 ans.

Conseils

Les réactions douloureuses ou fébriles dues aux vaccins peuvent être combattues avec du paracétamol.

Pour garder son efficacité, ce médicament doit être conservé entre + 2 °C et + 8 °C (partie la plus froide du réfrigérateur). Toutefois, une rupture de la chaîne du froid pendant une durée limitée (quelques heures à température ambiante inférieure à 25 °C) ne devrait pas prêter à conséquence. En pratique, en cas de nécessité, un délai de quelques heures peut séparer l'achat du vaccin en pharmacie de son stockage au réfrigérateur ou de la vaccination.

Ce vaccin ne doit pas être congelé.

Effets indésirables possibles du médicament TYAVAX

Très fréquents : douleur, gonflement, nodule au point d'injection, maux de tête, fatigue.

Fréquents : nausées, diarrhée, douleurs des muscles ou des articulations, fièvre.

Peu fréquents : sensations vertigineuses, démangeaisons, éruption cutanée.

Rarement : malaise, fourmillements, vomissements, douleurs abdominales, réaction allergique.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en téléchargeant le formulaire.

Commentaires (0)

Actualités

Les anomalies typiques du syndrome de Brugada à l’ECG sont un sus-décalage de ST dans les dérivations droites (V1, V2) avec aspect en dôme, suivi d’ondes T négatives (illustration).

SERECOR (hydroquinidine) : tensions d'approvisionnement et restrictions d'utilisation

La codéine utilisée comme agent antitussif en pédiatrie est contre-indiquée depuis 2015 (illustration).

TUSSIPAX, NEO-CODION ENFANTS, EUCALYPTINE LE BRUN formes buvables : rappel de lots

Quatre gouttes d'HALDOL 2 mg/mL solution buvable correspondent à 0,4 mg d'halopéridol (illustration).

HALDOL buvable : risque d'erreurs médicamenteuses entre la seringue graduée en mg/mL et le flacon compte-gouttes