En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

CITALOPRAM RPG

Mis à jour : Jeudi 20 Septembre 2012
Famille du médicament :

Antidépresseur inhibiteur de la recapture de la sérotonine

20/09/2012 : ce médicament est en arrêt de commercialisation. Il n’est plus disponible en pharmacie ou ne le sera bientôt plus.

Si vous devez prendre ce médicament, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien qui pourront vous conseiller un autre traitement.

Le document ci-dessous représente la dernière fiche publiée par Vidal concernant ce médicament et ne préjuge en rien des évolutions ayant pu survenir postérieurement à cette publication.

Ce médicament est un générique de SEROPRAM

Dans quel cas le médicament CITALOPRAM RPG est-il prescrit ?

Ce médicament est un antidépresseur de la famille des inhibiteurs de la recapture de la sérotonine (IRS).

Il est utilisé dans le traitement des états dépressifs et dans le traitement préventif des attaques de panique.

Présentations du médicament CITALOPRAM RPG

CITALOPRAM RPG 20 mg : comprimé sécable ; boîte de 28
Sur ordonnance (Liste I)

Composition du médicament CITALOPRAM RPG

p cp
Citalopram20 mg

Contre-indications du médicament CITALOPRAM RPG

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

Attention

L'utilisation des antidépresseurs est déconseillée avant l'âge de 18 ans. Des études ont en effet montré que l'utilisation d'un antidépresseur peut augmenter le risque de suicide chez les adolescents souffrant de dépression. Chez les enfants et adolescents de moins de 18 ans, ce traitement est par conséquent réservé à certains cas graves et nécessite une surveillance médicale particulière et la vigilance de l'entourage.

Tous les traitements antidépresseurs sont susceptibles d'induire un épisode maniaque chez les personnes prédisposées : en cas d'euphorie, d'excitation inhabituelle ou de comportement anormal survenant sous traitement, une consultation médicale rapide est nécessaire.

Ce médicament doit être utilisé avec prudence en cas d'insuffisance hépatique, d'épilepsie (même ancienne), de prédisposition aux hémorragies, de maladie cardiaque (infarctus du myocarde récent, insuffisance cardiaque) et chez la personne âgée.

Bien qu'aucune interaction nette n'ait été constatée avec l'alcool, évitez la prise de boissons alcoolisées, comme avec tout médicament psychotrope.

Attention : conducteurSi vous devez conduire ou utiliser une machine dangereuse, assurez-vous préalablement que ce médicament n'altère pas votre vigilance.

Interactions du médicament CITALOPRAM RPG avec d'autres substances

Ce médicament ne doit pas être associé :
  • aux IMAO non sélectifs (MARSILID) : des délais précis doivent être respectés entre la fin d'un traitement par IMAO et le début de ce traitement, et inversement ;

  • les médicaments susceptibles de provoquer des torsades de pointes ou les médicaments contenant du pimozide (ORAP) : risque de troubles du rythme cardiaque.

Il peut également interagir avec les IMAO sélectifs A, les IMAO sélectif B ou les médicaments contenant du linézolide.

Informez par ailleurs votre médecin si vous prenez un médicament de la famille des triptans, un anticoagulant oral, un antidépresseur imipraminique, ou un médicament contenant du lithium, de la cyproheptadine, du tramadol ou un produit de phytothérapie contenant du millepertuis.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Si une grossesse survient pendant le traitement, consultez votre médecin. Il appréciera le risque éventuel lié à l'utilisation de ce médicament dans votre cas.

Allaitement :

Ce médicament passe faiblement dans le lait maternel : néanmoins, l'allaitement est déconseillé.

Mode d'emploi et posologie du médicament CITALOPRAM RPG

Ce médicament est pris une fois par jour, à n'importe quel moment de la journée, pendant ou entre les repas.

Posologie usuelle :

  • Adulte de plus de 18 ans :

    • État dépressif : 20 à 40 mg par jour. La dose initiale recommandée est de 1 comprimé par jour. La posologie pourra être augmentée par le médecin en fonction de la réponse au traitement, sans dépasser 40 mg par jour. Chez les sujets âgés de plus de 65 ans ou en cas d'insuffisance hépatique, la dose est plus faible.

    • Prévention des attaques de panique : 20 à 30 mg (1 à 1 comprimé et demi) par jour.

Conseils

L'efficacité des antidépresseurs n'est généralement pas immédiate. Un délai pouvant atteindre plusieurs semaines est parfois nécessaire pour que les effets bénéfiques se fassent sentir. Les effets indésirables éventuels apparaissant en début de traitement ne doivent pas vous conduire à l'arrêter prématurément.

Chez la personne souffrant de dépression, un état anxieux peut apparaître ou s'aggraver en début de traitement ; un anxiolytique est parfois prescrit de manière temporaire par le médecin pour prévenir ou traiter ces manifestations.

Lorsque les symptômes de la dépression ont disparu, le traitement doit absolument être poursuivi pendant la durée prescrite afin de consolider la guérison. Un arrêt prématuré exposerait à une rechute. La durée d'un traitement antidépresseur est rarement inférieure à 6 mois.

Des troubles, parfois d'intensité sévère, peuvent apparaître à l'arrêt du traitement antidépresseur : anxiété, culpabilité, cauchemars, vertiges, tremblements. Il est préférable d'arrêter le traitement progressivement en diminuant la posologie ou en espaçant les prises pour éviter ces effets indésirables observés en particulier en cas d'interruption brutale.

Effets indésirables possibles du médicament CITALOPRAM RPG

Les effets indésirables surviennent surtout au cours des premières semaines de traitement et s'estompent le plus souvent ensuite.

Très fréquents (plus de 10 % des patients) : somnolence ou au contraire insomnie, nausées, sécheresse de la bouche, transpiration excessive.

Fréquents : perte ou prise de poids, fatigue, agitation, baisse de la libido, impuissance, anxiété, nervosité, confusion, rêves anormaux, tremblements, fourmillements, étoudissements, bourdonnements d'oreille, bâillements, diarrhées, vomissements, constipation, démangeaisons, douleurs musculaires ou articulaires.

Accélération ou ralentissement du cœur, hypotension orthostatique.

Rarement : saignements de nez, baisse du taux de sodium dans le sang, confusion des idées, convulsions, mouvements anormaux, pertubation du goût, malaise, troubles visuels, réaction allergique, éruption cutanée, difficulté à uriner, troubles des règles, hépatite.

Des troubles du rythme cardiaque (torsades de pointes) ont également été signalés depuis la commercialisation.

Une augmentation du risque de fracture osseuse a été observés chez les patients âgés de plus de 50 ans traités par un antidépresseur de la famille des inhibiteurs de la recapture de la sérotonine.

Laboratoire Ranbaxy Pharmacie Generiques

Actualités

Une personne sur 5 a souffert ou souffrira d'une dépression au cours de sa vie (illustration).

Dépression : étude française du risque d’hypertension artérielle sous inhibiteur de la recapture de la sérotonine

L'injection sous-cutanée de l'énoxaparine doit être réalisée dans le tissu cellulaire sous-cutané de la ceinture abdominale alternativement du côté droit et du côté gauche (illustration).

LOVENOX (énoxaparine) : tensions d'approvisionnement des dosages à 4 000 UI/0,4 ml, 6 000/0,6 ml, 8 000 UI/0,8 ml

La fièvre jaune est une maladie hémorragique virale aiguë transmise par des moustiques infectés (illustration).

Fièvre jaune : tensions d'approvisionnement et distribution contingentée de STAMARIL jusqu'à fin janvier 2019