VESICARE

Mis à jour : Mardi 17 Septembre 2019
Famille du médicament :

Antispasmodique urinaire

Dans quel cas le médicament VESICARE est-il prescrit ?

Ce médicament est un antispasmodique qui lutte contre la contraction anormale de la vessie. Il a également des propriétés atropiniques.

Il est utilisé dans le traitement des envies impérieuses ou fréquentes d'uriner ou des incontinences urinaires dues à une instabilité de la vessie.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament VESICARE

VESICARE 5 mg cp pellic
VESICARE 5 mg : comprimé (jaune clair) ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste II) - Remboursable à 30 % - Prix : 18,29 €.
VESICARE 10 mg : comprimé (rose clair) ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste II) - Remboursable à 30 % - Prix : 18,29 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament VESICARE

p cpp cp
Solifénacine succinate5 mg10 mg
Lactose++
Excipients communs : Amidon de maïs, Hypromellose, Lactose monohydrate, Macrogol 8000, Magnésium stéarate, Talc, Titane dioxyde
Autres excipients (spécifiques à certaines formes) : Fer jaune oxyde, Fer rouge oxyde, Opadry jaune, Opadry rose

Contre-indications du médicament VESICARE

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

Attention

Une infection urinaire peut provoquer à elle seule des envies impérieuses d'uriner. Ce traitement serait alors inadapté. En cas de doute, consultez votre médecin.

Ce médicament présente des effets atropiniques. Il peut provoquer un glaucome aigu chez les personnes prédisposées : œil rouge, dur et douloureux, avec vision floue. Une consultation d'extrême urgence auprès d'un ophtalmologiste est nécessaire.

Des précautions sont nécessaires en cas de risque de blocage des urines (adénome de la prostate...), de hernie hiatale, de brûlures d'estomac, d'insuffisance rénale grave ou d'atteinte neurologique. Informez votre médecin de vos antécédents médicaux avant de débuter le traitement.

Attention : conducteurCompte-tenu de ses effets indésirables potentiels, ce médicament peut, chez certaines personnes, ne pas être compatible avec la conduite automobile ou le maniement de machines dangereuses. Assurez-vous à l'occasion des premières prises que vous supportez bien ce médicament avant de conduire ou d'utiliser une machine.

Interactions du médicament VESICARE avec d'autres substances

Ce médicament peut interagir avec ceux contenantdu kétoconazole, de l'itraconazole, du ritonavir ou du nelfinavir. Leur association est contre-indiquée en cas d'insuffisance rénale grave ou d'insuffisance hépatique.

Informez par ailleurs votre médecin ou votre pharmacien si vous prenez d'autres médicaments ayant des effets atropiniques, un traitement contre l'ostéoporose (biphosphonate) ou un médicament contenant du métoclopramide, du vérapamil, du diltiazem, de la rifampicine, de la phénytoïne ou de la carbamazépine.

Fertilité, grossesse et allaitement

L'effet de ce médicament pendant la grossesse ou l'allaitement est mal connu : seul votre médecin peut évaluer le risque éventuel de son utilisation dans votre cas.

Mode d'emploi et posologie du médicament VESICARE

Les comprimés doivent être avalés entiers, sans être croqués, avec un verre d'eau. Ils peuvent être pris indifféremment au cours ou en dehors des repas.

Posologie usuelle :

  • Adulte : 1 comprimé à 5 mg ou 10 mg par jour.

En cas d'insuffisance rénale grave ou d'insuffisance hépatique, il est recommandé de ne pas dépasser 1 comprimé à 5 mg par jour.

Conseils

Le délai d'obtention de l'effet maximal du médicament peut atteindre 4 semaines ; en l'absence d'amélioration après ce délai, recontactez votre médecin.

Ce traitement médicamenteux peut être associé à des mesures d'hygiène (répartition des boissons dans la journée, adaptation des horaires de prise en cas de traitement diurétique par exemple) ; demandez conseil à votre médecin.

Effets indésirables possibles du médicament VESICARE

Très fréquents (plus de 10 % des utilisateurs) : bouche sèche.

Fréquents (1 à 10 % des utilisateurs) : digestion difficile, constipation, nausées, douleurs abdominales, troubles de l'accomodation.

Peu fréquents (moins de 1% des utilisateurs) : reflux gastro-œsophagien, sécheresse de la gorge, du nez, des yeux ou de la peau, difficulté à uriner, infection urinaire, somnolence, fatigue, altération du goût, œdème.

Rares (moins de 1 cas sur 1000) : fécalome, vomissements, blocage des urines, étourdissements, maux de tête, démangeaisons, rougeur cutanée.

Très rares : hallucinations, confusion; réaction allergique (choc anaphylactique, œdème de Quincke...) nécessitant l'arrêt du traitement et un avis médical urgent.

Fréquence indéterminée : diminution de l'appétit, palpitations, troubles du rythme cardiaque, faiblesse musculaire, délire, insuffisance rénale.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

LEXIQUE

accommodation

« Mise au point » de l'œil, permettant la vision nette de près. La presbytie est le trouble de l'accommodation le plus courant ; certains médicaments tels que l'atropine peuvent provoquer des troubles de l'accommodation passagers.

adénome de la prostate

Augmentation du volume de la prostate, glande située sous la vessie de l'homme. Cette augmentation de volume est bénigne, n'a aucun rapport avec un cancer, mais peut gêner le passage des urines dans le canal (urètre) qui traverse la glande.

Les symptômes qui font évoquer la présence d'un adénome de la prostate sont :
  • une difficulté à uriner (lenteur, faiblesse du jet) ;

  • le besoin de se lever plusieurs fois la nuit pour uriner ;

  • des envies d'uriner impérieuses et difficiles à contrôler.

Certains médicaments, les atropiniques notamment, peuvent avoir pour effet indésirable d'aggraver la gêne et peuvent conduire à un blocage total de l'évacuation de la vessie. Ils sont donc contre-indiqués ou doivent être utilisés prudemment chez les hommes présentant les symptômes décrits ci-dessus.

antispasmodique

Médicament qui lutte contre les spasmes. Les antispasmodiques agissent généralement en empêchant la contraction de fibres musculaires présentes dans la paroi de l'intestin ou des voies urinaires.

atropinique

Médicament dont les effets sont proches de ceux de l'atropine. Les atropiniques luttent contre les spasmes et la diarrhée. Les effets indésirables des atropiniques sont les suivants : épaississement des sécrétions bronchiques, sécheresse de la bouche et des muqueuses, constipation, risque de blocage des urines et de crise de glaucome aigu chez les personnes prédisposées, troubles de l'accommodation, sensibilité anormale à la lumière par dilatation de la pupille. La prise de plusieurs médicaments atropiniques augmente le risque d'effets indésirables. En cas de surdosage ou d'ingestion accidentelle, peuvent apparaître également les signes suivants : peau rouge et chaude, fièvre, accélération de la respiration, baisse ou, au contraire, élévation de la tension artérielle, agitation, hallucinations, mauvaise coordination des mouvements. Prévenez d'urgence votre médecin ou, à défaut, appelez le 15, le 112 ou un service médical d'urgence.

Outre l'atropine et ses dérivés, d'autres médicaments présentent des effets atropiniques : les antidépresseurs imipraminiques, certains antihistaminiques, antispasmodiques, antiparkinsoniens et neuroleptiques.

choc anaphylactique

Choc d'origine allergique se manifestant par une baisse brutale de la tension artérielle, due à une dilatation extrême des vaisseaux sanguins. Il survient après un contact avec une substance allergisante (aliment, piqûre d'insecte, injection ou absorption de médicament).

glaucome

Maladie caractérisée par l'augmentation de la pression des liquides contenus dans l'œil (hypertension intraoculaire).

Ce terme général recouvre deux affections totalement différentes :
  • Le glaucome à angle ouvert ou glaucome chronique est le plus fréquent ; il est généralement sans symptômes, dépisté par la mesure de la tension intraoculaire chez l'ophtalmologiste. Il ne provoque pas de crise aiguë, et le traitement repose essentiellement sur des collyres bêtabloquants. Les personnes atteintes d'un glaucome à angle ouvert ne doivent pas utiliser de dérivés de la cortisone sans avis ophtalmologique préalable.

  • Le glaucome à angle fermé ou glaucome aigu est plus rare. Entre les crises, la tension intraoculaire est normale. Mais l'usage intempestif de médicaments atropiniques (notamment en collyre) provoque une crise aiguë d'hypertension intraoculaire qui peut abîmer définitivement la rétine en quelques heures. C'est une urgence ophtalmologique qui se reconnaît à un œil brutalement rouge, horriblement douloureux, dur comme une bille de verre, et dont la vision devient floue.

L'angle dont il est question dans ces deux affections est l'angle irido-cornéen. C'est en effet entre l'iris et la cornée que se situe le système d'évacuation des liquides de l'œil. Un angle peu ouvert (fermé) expose à une obstruction totale du système d'évacuation. Cette obstruction peut survenir lorsque l'iris est ouvert au maximum (mydriase) sous l'effet d'un médicament atropinique : l'iris vient alors s'accoler à la cornée.

Les contre-indications des médicaments atropiniques ne concernent que les personnes ayant déjà fait des crises de glaucome à angle fermé, ou chez qui un ophtalmologiste a détecté ce risque. Celles qui souffrent d'un glaucome chronique à angle ouvert ne sont pas concernées par ces contre-indications.

hernie hiatale

Glissement anormal d'une partie de l'estomac au-dessus du diaphragme. Cette anomalie anatomique rend possible le reflux du contenu acide de l'estomac vers l'œsophage. Elle provoque une sensation de brûlure.

Voir aussi : reflux gastro-œsophagien.

insuffisance hépatique

Incapacité du foie à remplir sa fonction, qui est essentiellement l'élimination de certains déchets, mais également la synthèse de nombreuses substances biologiques indispensables à l'organisme : albumine, cholestérol et facteurs de la coagulation (vitamine K, etc.).

insuffisance rénale

Incapacité des reins à éliminer les déchets ou les substances médicamenteuses. Une insuffisance rénale avancée ne se traduit pas forcément par une diminution de la quantité d'urine éliminée. Seuls une prise de sang et le dosage de la créatinine peuvent révéler cette maladie.

myasthénie

Maladie des muscles se traduisant par une fatigabilité anormale pendant l'effort. Il existe des formes de myasthénie plus ou moins graves.

Quincke (œdème de)

Réaction allergique touchant généralement le visage. L'œdème de Quincke se traduit par un gonflement parfois spectaculaire. Les paupières sont souvent les premières touchées. Dans les rares cas où l'œdème touche la gorge, des troubles respiratoires peuvent survenir et un traitement urgent est nécessaire.

réaction allergique

Réaction due à l'hypersensibilité de l'organisme à un médicament. Les réactions allergiques peuvent prendre des aspects très variés : urticaire, œdème de Quincke, eczéma, éruption de boutons rappelant la rougeole, etc. Le choc anaphylactique est une réaction allergique généralisée qui provoque un malaise par chute brutale de la tension artérielle.