SPORANOX

Mis à jour : Mardi 21 Janvier 2020
Famille du médicament :

Antifongique

Dans quel cas le médicament SPORANOX est-il prescrit ?

Ce médicament contient est un antifongique de la famille des triazolés.

Il est utilisé pour traiter certaines mycoses (kératite, dermatophytie ou pityriasis versicolor étendus ou mycoses des organes internes).

Présentations du médicament SPORANOX

SPORANOX 100 mg : gélule (bleu et rose) ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste I), médicament à prescription restreinte - Remboursable à 65 % - Prix : 31,21 €.

Composition du médicament SPORANOX

p gél
Itraconazole100 mg
Excipients : Amidon, Érythrosine, Gélatine, Hypromellose, Indigotine, Macrogol 20 000, Saccharose, Sphères de sucre, Titane dioxyde

Contre-indications du médicament SPORANOX

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • insuffisance cardiaque grave,

  • en association avec certains hypolipidémiants de la famille des statines (l'atorvastatine et la simvastatine), ou avec les médicaments contenant du bépridil, du cisapride, de la mizolastine, du pimozide, du triazolam ou du vardénafil.

Attention

Certains symptômes peuvent faire penser à une hépatite médicamenteuse : fièvre ou fatigue anormale, démangeaisons, jaunisse, selles décolorées ou urines très foncées. Cessez le traitement en attendant l'avis de votre médecin. Pour détecter précocement une atteinte du foie, une analyse de sang avec dosage des transaminases est souvent prescrite par le médecin avant et pendant le traitement.

En cas de fourmillements persistants des extrémités, pouvant traduire une toxicité du médicament pour les nerfs, prévenez votre médecin.

La prise de médicaments diminuant l'acidité de l'estomac peut diminuer l'absorption de l'itraconazole. Dans ce cas, il est recommandé de prendre ce médicament avec un verre de Coca-cola (ou autre soda au cola) et de prendre l'avis de votre médecin.

Des précautions sont nécessaires en cas d'insuffisance rénale ou d'insuffisance hépatique grave.

Interactions du médicament SPORANOX avec d'autres substances

Ce médicament ne doit pas être associé aux médicaments contenant :
  • de l'ergotamine ou de la dihydroergotamine : risque d'ergotisme ;

  • du bépridil, du cisapride, de la mizolastine, du pimozide : risque de troubles du rythme cardiaque ;

  • au triazolam : forte augmentation de l'effet sédatif de ce médicament ;

  • de la simvastatine ou de l'atorvastatine : risque de lésions musculaires ;

  • du vardénafil, chez l'homme de plus de 75 ans : risque de chute de tension importante.

Il peut interagir avec les médicaments contenant de l'alfuzosine, de la buspirone, de l'halofantrine, de la lercanidipine, du midazolam, de la phénytoïne, la quinidine, du tacrolimus, de la toltérodine et certaines chimiothérapies anticancéreuses.

Informez par ailleurs votre médecin ou votre pharmacien si vous prenez un anticoagulant oral, un antiépileptique, un inhibiteur calcique, un médicament contenant de la buprénorphine, de la ciclosporine, de la rifampicine, du sildénafil, du tadalafil, de la digoxine ou de l'hydroquinidine.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

L'effet de ce médicament pendant la grossesse est mal connu. Par précaution, son usage est réservé aux situations pour lesquelles il n'existe pas d'alternative thérapeutique. Si une grossesse survient en cours de traitement, consultez rapidement votre médecin.

Allaitement :

L'itraconazole passe dans le lait maternel. L'allaitement est déconseillé pendant le traitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament SPORANOX

Ce médicament doit être pris immédiatement après un repas. Les gélules doivent être avalées sans être ouvertes, avec un verre d'eau.

Posologie usuelle :

  • Adulte : la posologie varie selon les indications :

  • kératite : 2 gélules par jour pendant 21 jours ;

  • pityriasis versicolor : 2 gélules par jour pendant 5 à 10 jours ;

  • dermatophyties cutanées : 1 gélule par jour pendant 15 à 30 jours ;

  • autres mycoses graves : 2 à 4 gélules par jour.

Conseils

Ce médicament est un médicament à prescription restreinte : il doit obligatoirement être prescrit pour la première fois par un médecin hospitalier.

Effets indésirables possibles du médicament SPORANOX

Fréquents : nausées, vomissement, douleurs abdominales, diarrhées, maux de tête, vertiges, éruption cutanée.

Peu fréquents : fourmillement des extrémités, troubles visuels, constipation, altération du goût, démangeaisons, douleurs musculaires.

Plus rarement : réaction allergique, troubles des règles, bourdonnement d'oreilles, baisse de la libido, impuissance.

Augmentation des transaminases, hépatite (exceptionnelle).

Commentaires (1)

Le 22/03/2013 à 23:08
avatar Daniel
Daniel
je voudrai ce médicament pour soigner des oiseaux malades

9 5

Actualités

Les ruptures de stock déclarées à l’ANSM par les laboratoires pharmaceutiques ont pour origine des difficultés liées à la production de ces médicaments (illustration).

Disponibilité des médicaments distribués en ville et à l'hôpital : ruptures de stock et remises à disposition

Appliqués au niveau vaginal, les estrogènes soulagent les symptômes de l'atrophie vulvo-vaginale chez la femme ménopausée (illustration).

Post-ménopause : remise à disposition normale de COLPOTROPHINE 1 % crème

L'acide mycophénolique est utilisé dans la prise en charge de greffes, notamment rénales, mais aussi hépatiques ou cardiaques (illustration).

CELLCEPT et générique, MYFORTIC (mycophénolate) : les grossesses exposées et les malformations à la naissance persistent