En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

TICOVAC

Mis à jour : Jeudi 24 Août 2017

Vaccin contre l'encéphalite à tiques

Dans quel cas le médicament TICOVAC est-il prescrit ?

Ce vaccin contient des virus inactivés (tués). Ils ne contient aucun germe vivant.

Il est utilisé dans la prévention de la méningo-encéphalite transmise par les tiques chez les enfants de 1 à 15 ans révolus (dose Enfant) et chez les sujets de plus de 16 ans (dose Adulte).

Présentations du médicament TICOVAC

TICOVAC Enfant : suspension injectable ; seringue préremplie de 0,25 ml
Sur ordonnance (Liste I) - Non remboursé - Prix libre 
TICOVAC Adulte : suspension injectable ; seringue préremplie de 0,5 ml
Sur ordonnance (Liste I) - Non remboursé - Prix libre 

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament TICOVAC

p seringuep seringue
Virus de l'encéphalite à tiques (souche Neudoerfl)1,2 μg2,4 μg
Excipients : Albumine humaine, Algeldrate, Aluminium, Eau ppi, Formaldéhyde, Gentamicine, Néomycine, Phosphate disodique dihydrate, Phosphate monopotassique, Protamine sulfate, Protéines d'oeuf, Protéines de poulet, Saccharose, Sodium chlorure

Contre-indications du médicament TICOVAC

Ce vaccin ne doit pas être utilisé en cas d'allergie grave aux protéines de l'œuf ou de poulet (par exemple choc anaphylactique après ingestion orale de protéines d’œuf).

Attention

Cette vaccination ne protège pas de la maladie de Lyme, également transmise par les tiques.

En cas de fièvre élevée, de maladie aiguë, il est préférable de différer la vaccination.

De la néomycine, de la gentamicine et formaldéhydes sont utilisés pour fabriquer ce vaccin. Ces substances persistent en infime quantité dans la solution injectable. Des précautions sont nécessaires chez les personnes qui y sont allergiques.

Comme pour toute stimulation du système immunitaire, le risque éventuel d'aggraver une maladie auto-immune doit être mis en balance avec celui lié à la maladie que prévient la vaccination.

Comme pour tous les vaccins, des cas exceptionnels de réactions allergiques graves ont été constatés ; ce risque justifie la nécessité de réaliser la vaccination en milieu médical où un traitement d'urgence pourra être entrepris sans délai.

Conducteur : des troubles visuels ou des sensations vertigineuses peuvent survenir après l'injection du vaccin.

Fertilité, grossesse et allaitement

L'effet de ce médicament pendant la grossesse ou l'allaitement est mal connu : seul votre médecin peut évaluer le risque éventuel de son utilisation dans votre cas.

Mode d'emploi et posologie du médicament TICOVAC

Bien agiter la seringue avant l'emploi, la réchauffer à température ambiante si nécessaire. L'injection doit être réalisée par voie intramusculaire dans la partie supérieure du bras.

Posologie usuelle :

  • Adulte de plus de 16 ans : 1 dose Adulte par injection.

  • Enfant de 1 à 16 ans : 1 dose Enfant par injection.

La vaccination consiste en 3 injections : les 2 premières sont espacées de 1 à 3 mois et la 3e injection est faite 5 à 12 mois après la deuxième. Lorsqu'il est nécessaire d'obtenir une protection rapide, l'écart entre les deux premières injections peut être ramené à 14 jours. Une première dose de rappel doit être administrée 3 ans après la troisième injection, puis tous les 5 ans pour les enfants et les adultes âgées de moins de 60 ans et tous les 3 ans pour les adultes de plus de 60 ans.

Conseils

La protection contre la maladie n'est assurée qu'après la deuxième injection.

Chez les enfants, une fièvre élévée peut survenir dans les 48 heures qui suivent l'injection. L'apparition de cette fièvre doit être surveillée chez les enfants ayant des antécédents de convulsions fébriles : la prise de paracétamol et les mesures d'abaissement de la température (bain, vêtements légers...) sont alors nécessaires.

Pour garder son efficacité, ce vaccin doit être conservé entre + 2 °C et + 8 °C (partie haute du réfrigérateur). Ce vaccin ne doit pas être congelé.

Effets indésirables possibles du médicament TICOVAC

Réaction douloureuse, rougeur, gonflement au point d'injection. Apparition de ganglions.

Fièvre, douleurs musculaires ou articulaires, malaise et fatigue (chez les enfants de 6 à 15 ans), nausées, vomissements, perte d'appétit,éruption cutanée, vertiges, agitation (chez les enfants de 1 à 5 ans), maux de tête, troubles de la vision.

Très rarement, les réactions douloureuses sont localisées autour du cou et peuvent ressembler à une méningite ; elles disparaissent sans séquelles.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

Douze nouveaux groupes sont inscrits au répertoire des génériques (illustration).

ADENURIC, ATRIPLA, BARACLUDE, FUCIDINE, INEGY, RENVELA, TERCIAN, VESICARE : 12 nouveaux groupes génériques

Les APSI de la gamme IRIS sont utilisés pour le traitement de désensibilisation par voie injectable sous-cutanée (illustration).

Produits d'allergologie injectables de la gamme IRIS : interruption des traitements et rappel de tous les lots non périmés

Représentation en 3D de rétrovirus (illustration).

VIH : arrêt de commercialisation de VIDEX et ZERIT fin mars 2018