En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

ESTIMA

Mis à jour : Jeudi 22 Août 2019
Famille du médicament :

Progestatif

Ce médicament est un générique de UTROGESTAN

Dans quel cas le médicament ESTIMA est-il prescrit ?

Ce médicament contient une hormone naturelle, la progestérone.

Il est utilisé pour corriger une insuffisance de sécrétion de progestérone :
  • par voie orale : dans le traitement du syndrome prémenstruel, de certains troubles des règles, de la tension des seins, de la préménopause, dans le traitement substitutif de la ménopause (en complément des estrogènes) ;

  • par voie vaginale dans le traitement de troubles de la fertilité et pour prévenir les fausses coucheset les avortements spontanés à répétition.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament ESTIMA

ESTIMA Gé 100 mg : capsule orale et vaginale ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 4,14 €.
ESTIMA Gé 100 mg : capsule orale et vaginale ; boîte de 90
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 11,67 €.
ESTIMA Gé 200 mg : capsule orale et vaginale ; boîte de 15
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 4,00 €.
ESTIMA Gé 200 mg : capsule orale et vaginale ; boîte de 45
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 11,26 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament ESTIMA

p capsp caps
Progestérone100 mg200 mg
Excipients : Arachide huile, Gélatine, Glycérol, Soja lécithine, Titane dioxyde

Contre-indications du médicament ESTIMA

Ce médicament ne doit pas être utilisé en cas de maladie grave du foie.

Attention

Les avortements spontanés ont de très nombreuses origines. Ce médicament ne convient pas au cas de fausse couche due à un accident génétique. Un bilan hormonal est nécessaire avant la mise en route du traitement.

Ce médicament contient de la progestérone naturelle. Il n'a pas d'effet contraceptif à la différence des progestatifs de synthèse qui bloquent l'ovulation.

Conductrice : par voie orale, ce médicament peut être responsable de vertiges ou d'une baisse de la vigilance.

Fertilité, grossesse et allaitement

Ce médicament peut être prescrit par voie vaginale pendant le premier trimestre de la grossesse. Il ne doit pas être utilisé à partir du 4e mois de grossesse. Des atteintes du foie ont été très rarement observées en cas d'utilisation pendant le 2e et le 3e trimestre.

Mode d'emploi et posologie du médicament ESTIMA

Voie orale : prendre les capsules à distance des repas, de préférence le soir au coucher.

Voie vaginale : la capsule doit être introduite profondément dans le vagin.

Posologie usuelle :

La posologie est variable selon les cas.

Dans le traitement d'une insuffisance de progestérone par voie orale, la posologie est de 200 mg par jour, en une prise ou 300 mg par jour, en deux prises, pendant 10 jours par mois (habituellement du 17e au 26e jour du cycle).

Dans le traitement substitutif de la ménopause par voie orale, la posologie est de 100 mg, 2 fois par jour ou 200 mg, une fois par jour, pendant 12 à 14 jours, en association avec un estrogène.

Dans le traitement des troubles de la fertilité et menaces de fausse couche par voie vaginale, la posologie est de 200 à 600 mg par jour, en plusieurs prises.

Quelles que soient l'indication et la voie d'administration, il ne faut pas dépasser 200 mg par prise.

Conseils

En cas de somnolence génante après administration par voie orale, votre médecin peut vous proposer d'utiliser la voie vaginale, généralement dénuée d'effet indésirable.

Effets indésirables possibles du médicament ESTIMA

Par voie orale : somnolence, vertiges 1 à 3 heures après la prise du médicament, léger saignement, règles plus fréquentes. Ces effets sont le plus souvent le signe d'un surdosage. Une adaptation de la posologie peut être nécessaire ; demandez l'avis de votre médecin.

Par voie vaginale, aucun effet indésirable n'est généralement constaté aux doses usuelles.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (2)

Le 20/06/2015 à 12:33
avatar zor
zor
Attention au risque de déprime,et de baisse de la libido en cas de surdosage , ou chez les personnes sensibles!!!!!!J' ai fait une déprime sévère après avoir pris du Lutenyl comme contraceptif pendant des années. ( regardez bien, c 'est signalé comme un risque FREQUENT sur certains modes d'emploi,du Lutenyl, et pas sur d'autres...) , et les mêmes symptômes sont revenus lorsque j'ai pris de l'Estima gé, donc de la progestérone, au moment de la ménopause. je me suis retrouvée à pleurer, déprimer très soudainement, mais, là, heureusement, j'ai compris tout de suite et j'ai arrêté le THS...Petite précision: je prenais l Estima ge en association avec de l'Estreva gel, et il se peut que j'ai à un moment pris trop de progestérone? en tout cas, les symptômes dépressifs ont été très soudains et très importants. A la limite de l'envie suicidaire... ce qui n'est absolument pas dans mon caractère. Méfiance, donc! J'ai fini par prendre des plantes ...

17 16
Le 06/02/2015 à 09:43
avatar zor
zor
PRENANT ESTREVA GEL ET ESTIMA 100 DEPUIS 5ANS MES BOUFFEES DE CHALEUR SONT REVENUES COMME AU DEBUT TOUJOURS SOUS TRAITEMENT ......POURQUOI

80 28

Actualités

Le laboratoire responsable de la commercialisation d'un médicament en France est l’interlocuteur privilégié des personnes souhaitant des informations complémentaires (illustration).

Nouvelles ruptures et tensions d'approvisionnement en ville

La pipotiazine est utilisée dans la prise en charge d’états psychotiques (illustration).

PIPORTIL : arrêt de commercialisation de la forme buvable au 1er décembre 2019

Représentation en 3D de la formation d'un caillot sanguin dans un vaisseau (illustration).

MINI-SINTROM : rappel d'un lot suite à un défaut de conditionnement