GENCYDO

Mis à jour : Mardi 21 Janvier 2020
Famille du médicament :

Homéopathie

Dans quel cas le médicament GENCYDO est-il prescrit ?

Cette solution nasale contient des remèdes homéopathiques.

Elle est utilisée dans le traitement des rhinites d'origine allergique (rhume des foins).

Présentations du médicament GENCYDO

GENCYDO : solution nasale ; flacon pulvérisateur de 20 ml
- Non remboursé - Prix libre 

Composition du médicament GENCYDO

p 100 g
Succus citri 1 DH10 g
Succus cydoniæ 1 DH 10 g
Excipients : Eau ppi, Sodium chlorure

Attention

Si votre état ne s'améliore pas après quelques jours de traitement, consultez votre médecin.

Fertilité, grossesse et allaitement

L'effet de ce médicament pendant la grossesse ou l'allaitement est mal connu. L'évaluation du risque éventuel lié à son utilisation est individuelle : demandez conseil à votre pharmacien ou à votre médecin.

Mode d'emploi et posologie du médicament GENCYDO

Les pulvérisations sont faites au cours d'une brève inspiration, en tenant le flacon verticalement.

Posologie usuelle :

  • Adulte et enfant à partir de 12 ans : 1 ou 2 pulvérisations dans chaque narine, 3 à 5 fois par jour.

  • Enfant de 6 à 12 ans : 1 pulvérisation dans chaque narine, 3 à 5 fois par jour.

Effets indésirables possibles du médicament GENCYDO

Irritation locale (sensation de brûlure).

Commentaires (0)

Actualités

Les ruptures de stock déclarées à l’ANSM par les laboratoires pharmaceutiques ont pour origine des difficultés liées à la production de ces médicaments (illustration).

Disponibilité des médicaments distribués en ville et à l'hôpital : ruptures de stock et remises à disposition

Appliqués au niveau vaginal, les estrogènes soulagent les symptômes de l'atrophie vulvo-vaginale chez la femme ménopausée (illustration).

Post-ménopause : remise à disposition normale de COLPOTROPHINE 1 % crème

L'acide mycophénolique est utilisé dans la prise en charge de greffes, notamment rénales, mais aussi hépatiques ou cardiaques (illustration).

CELLCEPT et générique, MYFORTIC (mycophénolate) : les grossesses exposées et les malformations à la naissance persistent