DUKORAL

Mis à jour : Mardi 18 Juin 2019
Famille du médicament :

Vaccin : choléra

Dans quel cas le médicament DUKORAL est-il prescrit ?

C'est un vaccin composé de bactéries de choléra tuées (Vibrio cholerae) et de toxines cholériques (substances produites par la bactérie du choléra). Il ne contient aucun germe vivant.

Il est utilisé dans la prévention du choléra chez les adultes et les enfants de plus de 2 ans se rendant dans des régions où la maladie est active.

Présentations du médicament DUKORAL

DUKORAL : suspension et granulés effervescents (arôme framboise) ; boîte de 2 flacons de suspension de 3 ml et de 2 sachets de granulés
Sur ordonnance (Liste I) - Non remboursé - Prix libre 

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament DUKORAL

p flacon
Vibrions cholériques de sérogroupe O11 dose
Toxine cholérique recombinante1 mg
Excipients : Acide citrique, Bicarbonate de sodium, Eau, Eau ppi, Formaldéhyde, Framboise arôme, Phosphate disodique dihydrate, Phosphate monosodique dihydrate, Saccharine sodique, Sodium, Sodium carbonate anhydre, Sodium chlorure, Sodium citrate

Attention

En cas de fièvre élevée ou de maladie intestinale aiguë, il est préférable de différer la prise du vaccin.

Du formaldéhyde est utilisé pour fabriquer ce vaccin. Il persiste en infime quantité dans la suspension buvable. Des précautions sont nécessaires chez les personnes allergiques à cette substance.

L'efficacité de ce vaccin n'a pas été étudiée chez les personnes infectées par le VIH.

Ce vaccin ne protège pas contre toutes les infections dues à Vibrio cholerae.

Cette vaccination ne dispense pas des mesures habituelles à observer en cas de voyage dans des zones à risque.

Interactions du médicament DUKORAL avec d'autres substances

Toute prise de médicament est déconseillée 1 heure avant et après l'absorption de la dose vaccinale.

Fertilité, grossesse et allaitement

Cette vaccination peut être pratiquée pendant la grossesse ou l'allaitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament DUKORAL

Dissoudre le contenu du sachet dans un verre d'eau (150 ml). Ajouter ensuite la suspension buvable contenu dans le flacon et boire rapidement (dans les 2 heures) la solution obtenue. Pour les enfants de 2 à 6 ans, il ne faut utiliser que la moitié du sachet. La méthode la plus simple est de dissoudre le sachet dans 150 ml d'eau et d'éliminer ensuite la moitié du contenu du verre avant d'ajouter la suspension buvable.

Éviter de boire, de manger ou de prendre un autre médicament 1 heure avant et 1 heure après la vaccination.

Posologie usuelle :

  • Adulte et enfant de plus de 6 ans : 2 doses, espacées d'au moins une semaine. L'immunité est obtenue une semaine après la prise de la 2e dose. Une dose de rappel est recommandée après 2 ans.

  • Enfant de 2 à 6 ans : 3 doses, espacées d'au moins une semaine. L'immunité est obtenue une semaine après la prise de la 3e dose. Une dose de rappel est recommandée après 6 mois.

Si plus de 6 semaines séparent les doses, la vaccination doit être recommencée.

Conseils

Ce médicament doit être conservé à une température comprise entre + 2 °C et + 8 °C (au réfrigérateur).

Effets indésirables possibles du médicament DUKORAL

Peu fréquents : diarrhée, douleurs ou crampes abdominales, ballonnements et maux de tête.

Rares : fièvre, nausées, vomissements, manque d'appétit.

Très rares : fatigue, douleurs articulaires, syndrome grippal, troubles du sommeil, déshydratation, sueurs, éruption cutanée.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

LEXIQUE

germe

Terme général qui désigne tous les organismes microscopiques susceptibles de provoquer une infection : bactéries, virus, parasites, champignons.

vaccin

Solution injectable destinée à immuniser l'organisme contre un virus ou une bactérie.

Il existe plusieurs sortes de vaccins :
  • Les vaccins vivants atténués : le germe contenu dans le vaccin est vivant, mais incapable de provoquer la maladie (BCG, rougeole, rubéole, oreillons, etc.).

  • Les vaccins préparés à partir de fragments de germes tués : les parties les plus immunisantes du virus ou de la bactérie sont utilisées pour préparer le vaccin (vaccins contre la polio, contre les hépatites, etc.).

  • Les vaccins contenant des toxines neutralisées (inactivées) : dans le cas du tétanos, c'est une toxine sécrétée par le germe qui est responsable de la gravité de la maladie ; le vaccin permet l'immunisation contre cette toxine.

VIH

Abréviation du virus de l'immunodéficience humaine (en anglais HIV), responsable d'une infection pouvant évoluer vers le sida.

On distingue le VIH-1 (responsable de l'épidémie mondiale) et le VIH-2 (beaucoup moins répandu que le VIH-1, surtout présent en Afrique de l'Ouest).