En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

SIFROL

Mis à jour : Jeudi 19 Octobre 2017

Antiparkinsonien

Dans quel cas le médicament SIFROL est-il prescrit ?

Ce médicament est un antiparkinsonien de la famille des dopaminergiques. Il pallie le déficit en dopamine, caractéristique de la maladie de Parkinson, en stimulant les récepteurs à la dopamine.

Il est utilisé dans le traitement de la maladie de Parkinson, seul ou en association avec la lévodopa, lorsque des fluctuations importantes de l'activité de la lévodopa (effet on-off) sont responsables de troubles invalidants.

Il est également utilisé dans le traitement du syndrome des jambes sans repos, lorsqu'il s'accompagne de troubles gênants (insomnie, retentissement sur la vie quotidienne).

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament SIFROL

SIFROL 0,18 mg : comprimé sécable (ovale, blanc) ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 5,33 €.
SIFROL 0,18 mg : comprimé sécable (ovale, blanc) ; boîte de 100
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 18,88 €.
SIFROL 0,7 mg : comprimé sécable (rond, blanc) ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 22,74 €.
SIFROL 0,7 mg : comprimé sécable (rond, blanc) ; boîte de 100
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 70,96 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament SIFROL

p cpp cp
Pramipexole0,18 mg0,7 mg
Excipients : Amidon de maïs, Magnésium stéarate, Mannitol, Povidone K 25, Silice colloïdale anhydre

Attention

Un contrôle de la tension artérielle est recommandé, en particulier en début de traitement, en raison du risque d'hypotension orthostatique.

Des précautions sont nécessaires en cas d'insuffisance rénale ou de troubles psychiques.

Signalez à votre médecin toute somnolence marquée ou survenant subitement au cours de la journée : une adaptation des doses, voire un arrêt du traitement, peut être nécessaire.

Comme tout médicament dopaminergique, le pramipexole expose à un risque de troubles compulsifs du comportement : jeu pathologique, dépenses inappropriées et répétées, boulimie, augmentation importante de la libido. En cas de survenue de tels troubles, n'hésitez pas à en parler rapidement à votre médecin, sans honte ou culpabilité. Une modification du traitement pourra être envisagée.

Une surveillance ophtalmologique est recommandée, notamment en cas d'apparition de troubles visuels (baisse de la vision, vision double...).

Les médicaments dopaminergiques peuvent, dans de rares cas, provoquer un endormissement soudain au cours de la journée sans signe annonciateur. La conduite automobile et l'utilisation de machines dangereuses sont déconseillées pendant le traitement. Elles sont contre-indiquées chez les personnes ayant eu une envie impérieuse de dormir sous traitement.

Interactions du médicament SIFROL avec d'autres substances

Ce médicament ne doit pas être associé aux neuroleptiques utilisés dans le traitement des vomissements : risque d'annulation de leurs effets.

Il est également déconseillé avec les neuroleptiques utilisés dans les troubles psychiques ; cette association peut néanmoins être nécessaire chez certaines personnes atteintes de la maladie de Parkinson.

Informez par ailleurs votre médecin si vous prenez un médicament abaissant la pression artérielle (antihypertenseur, antidépresseur imipraminique...) ou un médicament sédatif.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

L'effet de ce médicament pendant la grossesse est mal connu. Par mesure de prudence, son usage est déconseillé chez la femme enceinte.

Allaitement :

Ce médicament inhibe la lactation : l'allaitement devra être arrêté en cas de traitement par ce médicament.

Mode d'emploi et posologie du médicament SIFROL

Les comprimés doivent être avalés avec un peu d'eau, au cours ou en dehors des repas.

Posologie usuelle :

Maladie de Parkinson :

  • Adulte : la dose quotidienne est répartie en 3 prises. Le médecin recherche la posologie efficace la plus faible possible. Son augmentation est progressive, afin de limiter l'apparition des effets indésirables. L'arrêt du traitement doit également être progressif.

Syndrome des jambes sans repos :

  • Adulte : la dose initiale est de 1/2 comprimé à 0,18 mg par jour. Elle est augmentée progressivement si nécessaire, tous les 4 à 7 jours, jusqu'à la dose maximale de 0,54 mg par jour. Les comprimés doivent être pris une fois par jour, 2 à 3 heures avant le coucher.

Conseils

Dans le traitement de la maladie de Parkinson, il est important de respecter la posologie préconisée par le médecin, notamment les horaires de prises : un pilulier peut être utile. Le maintien d'une activité physique régulière est recommandée.

Prenez contact avec les associations pour parkinsoniens : elles diffusent une information utile sur l'évolution de la maladie et sur ses traitements.

Effets indésirables possibles du médicament SIFROL

Dans le traitement de la maladie de Parkinson, les effets indésirables les plus fréquents sont : nausées, mouvements involontaires ou anormaux, hypotension orthostatique, étourdissement, malaise, constipation, fatigue, maux de tête, somnolence ou au contraire insomnie. Hallucinations, le plus souvent visuelles, et parfois auditives, à signaler à votre médecin.

Dans le traitement du syndrome des jambes sans repos, les effets indésirables les plus fréquents sont : nausées, maux de tête et fatigue.

Rêves anormaux, trou de mémoire, confusion des idées, idées délirantes, agitation, vomissements, perte de poids ou au contraire prise de poids, œdème des jambes, troubles de la libido, hoquet, essoufflement, pneumonie, insuffisance cardiaque, démangeaisons, rougeur cutanée, sécrétion inappropriée d'hormone antidiurétique.

Altération de la vision (vision double ou diminuée, vue trouble) pouvant nécessiter un suivi ophtalmologique, accès brutaux de sommeil dans la journée (voir Attention).

Des troubles compulsifs du comportement ont été rapportés sous traitement dopaminergique : addiction aux jeux d'argent, consommation excessive de nourriture, achats compulsifs, hypersexualité (voir Attention).

Des articles scientifiques suggèrent que, paradoxalement, l'utilisation de médicaments dopaminergiques dans le traitement du syndrome des jambes sans repos peut s'accompagner d'une d'une aggravation des symptômes ou de leur apparition plus tôt le soir.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (13)

Le 06/07/2017 à 07:26
avatar Jifi
Jifi Profession non médicale / Autre
Quels sont les "troubles de la vision" dont il est fait mention dans la notice ? J'ai entendu parler d'altération de la rétine.

0 0
Le 06/07/2017 à 10:38
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
Les troubles de la vision attribués à ce médicament sont liés à un effet réversible sur la contraction du cristallin (qui permet de "faire le point" comme un appareil photo et de voir net). La contraction des muscles de l'oeil peut aussi être perturbés et la vision est alors dédoublée.

Ces effets gênant sont sans gravité (sauf s'ils provoquent une chute) et il sont également reversibles à l'arrêt du traitement.

Une atteinte de la rétine serait beaucoup plus grave. La responsabilité du SIFROL a été envisagée, mais les études disponibles n'ont pas confirmé ce risque, qui serait rarissime s'il existait.

1 0
Le 30/06/2016 à 03:05
avatar Laurence PRIVAS
Laurence PRIVAS Autre professionnel de santé
j ai des douleurs subite o pied surtout le grs orteils des maux de tete la total je ne sui pas psy ny la pretention de tout savoir mais je sai ce k veu dire souffrir j ai souffert et je souffre encore je ne peux plus faire de longt trajets en voiture sinon je me retrouve a ne+pouvoir marcher ni mm monter 1trottoir je sui 1battante mais parfois je me surprend a ne+avoir envie de vivre car cette maladie m oblige a mon mari et mes enfants a en souffrir ils subisse et cela me ronge de l interieur k je souffre ok mais je ne peut pas les faire souffrir non je ne le supporte pas

4 1
Le 30/06/2016 à 02:58
avatar Laurence PRIVAS
Laurence PRIVAS Autre professionnel de santé
bjrs depuis 1an je souffre de la maladie ds jambes sans repos tres severe les 4membre je fait des perfusion de kétamine o debut tout les 15 jrs et la 1fois par mois j ai ossi de la morphine et sifrol 1g 57 je m endore subitement lorsk je sui inactive ou simplement assise mes nuit sont courte je m endort tres vite a 22h et je me leve a1h30 je sui epuisee je me sui mm endormi o travail tte la journee c es kom cela je ne m endor pas longtemp mais bon je vascille ossi en marchant kom des pertes d equilibre tout cela m enmene a me renfermer et de devenir solitaire car j ai honte devant les gens jai tjrs ete tres active et sportive je continue a faire de la course a pied des rando de la natation mais seule dans mon monde j ai vue plusieurs neurologue je serai malade a vie les perfusion a vie ainsi k le traitement je me suis battue contre 1cancer en stade 3 chimio de chok brancher jrs et nuit kuritherapie radotherapie mais la me battre pourkoi je ne guerrirai jamais ce battre en vain

1 4
Le 08/07/2015 à 13:07
avatar Magnésium 2017
Magnésium 2017
Bonjour, Sergedelalys, en ce qui me concerne, j'ai également ressenti des douleurs aux pieds en prenant du Sifrol et la fatigue était majorée, je crois que ce médicamentdonne des douleurs type crampes ... une RX pieds et RMN pieds n'ont montré aucune lésion ! J'ai arrêté et je suis maintenant sous Requip !

0 0
Le 15/10/2013 à 17:03
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour Sergedelalys,

Difficile de vous répondre, une douleur isolée au gros orteil sans traumatisme évoque plutôt une inflammation articulaire (ex : goutte), mais à confirmer par un médecin;

En tout cas, ce médicament n'est pas connu pour donner ce type d'effet secondaire douloureux localisé..

2 1
Le 07/10/2013 à 09:37
avatar Magnésium 2017
Magnésium 2017
je prends du SIFROL pour syndrome de Jambes sans repos et de douleurs plus ou moins intenses dans les jambes et mollets et ce quasiment QUE LA NUIT en position allongée. J'ai eu un effet indésirable très vite à la 3éme prise : Mal énorme le matin au gros orteil comme si il était cassé (indépendamment d'une constipation mentionnée sur le médicament). Ce mal énorme est-il une accélérat...

9 3
Le 01/02/2013 à 17:45
avatar Modérateur
Modérateur
@lisa : Sifrol n'est remboursé que dans le traitement de la maladie de Parkinson. Si ce médicament vous est prescrit pour un syndrome des jambes sans repos, votre médecin est normalement tenu de mentionner son caractère non remboursable à côté du nom du médicament (Art. L162-4 et R.162-1-7 du code de la sécurité sociale).

3 2
Le 01/02/2013 à 13:34
avatar Magnésium 2017
Magnésium 2017
je souffre du syndrome des jambes sans repos depuis 1 an et 6 mois le Sifrol m'a toujours été remboursé.

1 1
Le 13/06/2012 à 13:34
avatar Magnésium 2017
Magnésium 2017
j'ai vu ce matin le médecin du laboratoire du sommeil qui m'a hélas confirmé que le sifrol n'était plus remboursé pour les jambes sans repos. j'en prends 5 par jour, cela va me faire un gros budget annuel, que faut-il faire à part souffrir en silence ???

2 6
Le 27/03/2012 à 13:50
avatar Modérateur
Modérateur
@josiane : les vertiges ne sont pas décrits en tant que tels parmi les effets indésirables de Sifrol. En revanche, il est mentionné le risque d'hypotension orthostatique. Il s'agit d'une baisse de tension artérielle survenant lors du passage de la position allongée à la position debout et qui s'accompagne d'étourdissements. En cas de doute, n'hésitez pas à consulter votre médecin.

2 2
Lire tous les commentaires

Actualités

La transmission de l'hépatite A est le plus souvent oro-fécale par des aliments ou de l'eau contaminés (illustration).

Hépatite A : mise à disposition d'unités du vaccin HAVRIX 1440 destinées à l'export

COLOFOAM est un corticoïde à usage local sous forme de mousse rectale (illustration).

COLOFOAM mousse rectale : rupture de stock pour une durée indéterminée

PERCUTALGINE est indiqué dans le traitement local d'appoint des tendinites et des entorses bénignes (illustration).

PERCUTALGINE : fin de commercialisation de toutes les présentations