En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

LAMICSTART

Mis à jour : Lundi 25 Octobre 2010

Antiépileptique

25/10/2010 : ce médicament est en arrêt de commercialisation. Il n’est plus disponible en pharmacie ou ne le sera bientôt plus.

Si vous devez prendre ce médicament, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien qui pourront vous conseiller un autre traitement.

Le document ci-dessous représente la dernière fiche publiée par Vidal concernant ce médicament et ne préjuge en rien des évolutions ayant pu survenir postérieurement à cette publication.

Dans quel cas le médicament LAMICSTART est-il prescrit ?

Ce médicament est un antiépileptique. Comme tous les antiépileptiques, il diminue la fréquence des crises d'épilepsie.

Il est utilisé en complément des traitements classiques de l'épilepsie, lorsque ceux-ci ne parviennent pas à prévenir la survenue des crises. Cette présentation spécifique est destinée à l'instauration du traitement chez les sujets de plus de 12 ans, qui prennent par ailleurs un autre antiépileptique.

Présentations du médicament LAMICSTART

LAMICSTART 25 mg : comprimé ; boîte de 21
Sur ordonnance (Liste I)
LAMICSTART 50 mg : comprimé ; boîte de 42
Sur ordonnance (Liste I)

Composition du médicament LAMICSTART

p cpp cp
Lamotrigine25 mg50 mg
Lactose++

Contre-indications du médicament LAMICSTART

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • enfant de moins de 2 ans (en l'absence de données suffisantes dans cette classe d'âge),

  • en association avec le millepertuis,

  • allaitement.

Attention

Ce médicament peut provoquer des éruptions cutanées parfois graves. Ces éruptions sont plus fréquentes en cas de posologie initiale trop élevée ou d'augmentation trop rapide des doses. L'association (fréquente) de ce médicament à d'autres antiépileptiques peut augmenter sa concentration dans le sang et constitue un facteur de risque supplémentaire. C'est pour prévenir ce risque que les dosages à 25 et 50 mg et leur étui-calendrier spécifique ont été mis sur le marché. Il est indispensable de respecter scrupuleusement la posologie prescrite.

Si malgré ces précautions, une éruption cutanée survient sans cause évidente (varicelle, moustiques, orties...), consultez immédiatement un médecin. De même, la survenue d'une conjonctivite, d'un gonflement du visage ou d'une fièvre inexpliquée peut nécessiter un avis médical rapide.

Des précautions sont nécessaires chez les personnes souffrant d'insuffisance rénale ou hépatique, où ayant présenté une éruption de boutons lors de la prise d'un autre antiépileptique.

Signalez à votre médecin d'éventuels antécédents de réactions allergiques aux médicaments.

Ne modifiez ni n'interrompez jamais votre traitement sans l'accord de votre médecin : risque de réapparition des convulsions, même si aucune crise n'est survenue depuis une longue période. L'arrêt du traitement doit être progressif par diminution de la posologie sur une durée de 15 jours.

Attention : conducteurLa conduite automobile et l'utilisation de machines dangereuses sont contre-indiquées chez les épileptiques lorsque les crises persistent malgré un traitement préventif. Par ailleurs, ce médicament peut être à l'origine de vertiges ou de troubles visuels.

Interactions du médicament LAMICSTART avec d'autres substances

Ce médicament peut interagir avec le valproate de sodium et les autres antiépileptiques : le médecin en tient compte dans sa prescription. Ne modifiez jamais votre traitement sans avis médical.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

L'effet de ce médicament pendant la grossesse est mal connu : seul votre médecin peut évaluer le risque éventuel de son utilisation dans votre cas.

Si une grossesse survient pendant le traitement, consultez votre médecin : l'arrêt brutal du traitement exposerait à la réapparition de crises préjudiciables à la mère et à l'enfant à naître.

Allaitement :

L'allaitement est contre-indiqué pendant le traitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament LAMICSTART

Les comprimés doivent être avalés avec un verre d'eau sans être croqués. Ils peuvent être pris indifféremment au cours ou en dehors des repas.

Posologie usuelle :

  • Adulte et enfant de plus de 12 ans : en fonction de l'antiépileptique associé au Lamictal, le médecin prescrit la forme à 25 ou à 50 mg, suivant un calendrier précis correspondant au premier mois de traitement. Pour les mois suivant, les présentations habituelles de Lamictal prennent le relais de cette forme destinée à éviter les erreurs de posologie lors de l'instauration du traitement.

Conseils

Afin d'éviter les oublis, il est préférable de prendre ce médicament à heure fixe.

Effets indésirables possibles du médicament LAMICSTART

Réactions allergiques ; les plus fréquentes sont des éruptions de boutons, le plus souvent bénignes, mais pouvant évoluer vers des lésions graves et exceptionnellement mortelles. La fréquence des réactions cutanées ayant conduit à un hospitalisation est de l'ordre de 1/1000 chez l'adulte et de 1/200 chez l'enfant.

Maux de tête, vertiges, troubles de la vision, tremblements, somnolence, agitation, fatigue, troubles digestifs, augmentation paradoxale de la fréquence des crises d'épilepsie.

Laboratoire GlaxoSmithKline

Actualités

L'ancienne formule du LEVOTHYROX (EUTHYROX) représente 0,5 % des spécialités délivrées dans les pharmacies en France (source : ANSM - CNOP).

EUTHYROX : le Conseil d'Etat rejette une plainte, Merck annonce la fin prochaine de son importation

La vaccination contre l’hépatite B est recommandée chez tous les nourrissons, ainsi qu'un rattrapage vaccinal chez les enfants et les adolescents jusqu’à l’âge de 15 ans révolus (illustration).

Vaccins contre l'hépatite B : distribution normale dans les collectivités, rupture de stock persistante en ville

L'halopéridol est un médicament antipsychotique typique de la classe des neuroleptiques (illustration).

HALDOL et HALDOL DECANOAS : harmonisation européenne des indications, posologies, contre-indications, etc.