MISSILOR

Mis à jour : Samedi 01 Novembre 2014
Famille du médicament :

Antibiotique

01/11/2014 : ce médicament est en arrêt de commercialisation. Il n’est plus disponible en pharmacie ou ne le sera bientôt plus.

Si vous devez prendre ce médicament, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien qui pourront vous conseiller un autre traitement.

Le document ci-dessous représente la dernière fiche publiée par Vidal concernant ce médicament et ne préjuge en rien des évolutions ayant pu survenir postérieurement à cette publication.

Ce médicament est un générique de RODOGYL

Dans quel cas le médicament MISSILOR est-il prescrit ?

Ce médicament contient deux antibiotiques : la spiramycine, de la famille des macrolides, et le métronidazole, de la famille des imidazolés.

Il est utilisé dans le traitement curatif et préventif des infections de la bouche et des dents.

Présentations du médicament MISSILOR

MISSILOR Ge 750 000 UI/125 mg : comprimé ; boîte de 20
Sur ordonnance (Liste I)

Composition du médicament MISSILOR

p cp
Spiramycine750 000 UI
Métronidazole125 mg
Lactose+

Contre-indications du médicament MISSILOR

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • allergie aux macrolides ou aux imidazolés,

  • enfant de moins de 6 ans (les comprimés ne sont pas adaptés).

Attention

En cas d'éruption cutanée généralisée avec fièvre, de confusion des idées, de vertiges ou de raideur musculaire, prévenez votre médecin avant de poursuivre le traitement.

Des précautions sont nécessaires en cas de déficit en G6PD, d'anomalie de la numération formule sanguine, de traitement à forte dose et/ou de traitement prolongé. Votre médecin pourra éventuellement vous prescrire des analyses de sang pour s'assurer de l'absence d'anomalie.

Évitez l'absorption de boissons alcoolisées pendant le traitement : risque d'effet antabuse.

Attention : conducteurCompte-tenu de ses effets indésirables potentiels, ce médicament peut, chez certaines personnes, ne pas être compatible avec la conduite automobile ou le maniement de machines dangereuses. Assurez-vous à l'occasion des premières prises que vous supportez bien ce médicament avant de conduire ou d'utiliser une machine.

Interactions du médicament MISSILOR avec d'autres substances

Ce médicament peut interagir avec les médicaments contenant du disulfirame (ESPÉRAL).

Informez par ailleurs votre médecin ou votre pharmacien si vous prenez un anticoagulant oral ou un médicament contenant de la lévodopa.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Ce médicament ne contient aucune substance connue pour être toxique pendant la grossesse.

Allaitement :

Ce médicament passe dans le lait maternel : l'allaitement est déconseillé.

Mode d'emploi et posologie du médicament MISSILOR

Ce médicament est pris de préférence au cours des repas.

Posologie usuelle :

  • Adulte : 2 comprimés, 2 ou 3 fois par jour.

    Dans certains cas, la posologie peut être augmentée à 8 comprimés par jour.

  • Enfant de 10 à 15 ans : 1 comprimé, 3 fois par jour.

  • Enfant de 6 à 10 ans : 1 comprimé, 2 fois par jour.

Conseils

Une diminution de la fièvre ou une disparition des troubles ne sont pas synonymes de guérison : la durée du traitement doit absolument être respectée pour éviter les rechutes.

La coloration brun-rouge des urines est normale.

Effets indésirables possibles du médicament MISSILOR

Nausées, vomissements, douleurs d'estomac, diarrhée, manque d'appétit.

Goût métallique, inflammation et sécheresse de la bouche.

Réaction allergique : urticaire, œdème de Quincke...

Éruption cutanée généralisée avec fièvre, nécessitant l'arrêt du traitement (voir Attention).

Maux de tête, vertiges, fourmillements des extrémités transitoires, raideur musculaire, hallucinations, confusion des idées.

Exceptionnellement : anomalie de la numération formule sanguine, pancréatite, hépatite.

Laboratoire Pierre Fabre Médicament

Actualités

Les ruptures de stock déclarées à l’ANSM par les laboratoires pharmaceutiques ont pour origine des difficultés liées à la production de ces médicaments (illustration).

Disponibilité des médicaments distribués en ville et à l'hôpital : 2 ruptures de stock et 1 remise à disposition

Représentation anatomique de la prostate (illustration).

XTANDI : extension du remboursement dans le cancer de la prostate résistant à la castration non métastatique

Les produits de contraste utilisés pour la réalisation de certains examens d'imagerie peuvent déclencher des réactions d'hypersensibilité immédiate, de sévérité variable (illustration).

Produits de contraste : des précautions à respecter pour encadrer le risque d'hypersensibilité immédiate