En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

CERAZETTE

Mis à jour : Jeudi 18 Octobre 2018
Famille du médicament :

Contraceptif oral

Dans quel cas le médicament CERAZETTE est-il prescrit ?

C'est un contraceptif oral. Il contient un progestatif seul (sans estrogène associé). Tous les comprimés ont une composition identique. Ce contraceptif est dit microdosé car il contient une très faible dose d'hormone.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament CERAZETTE

CERAZETTE : comprimé (blanc) ; boîte de 1 plaquette de 28
Sur ordonnance (Liste I) - Non remboursé - Prix libre 
CERAZETTE : comprimé (blanc) ; boîte de 3 plaquettes de 28
Sur ordonnance (Liste I) - Non remboursé - Prix libre 

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament CERAZETTE

p cp
Désogestrel0,075 mg
Lactose+
Excipients : Acide stéarique, Alpha-tocophérol, Amidon de maïs, Hypromellose, Lactose monohydrate, Macrogol 400, Povidone, Silice colloïdale anhydre, Talc, Titane dioxyde

Contre-indications du médicament CERAZETTE

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • accident thromboembolique veineux en cours (phlébite, embolie pulmonaire...),

  • hépatite ou antécédent récent d'hépatite,

  • certains cancers susceptibles d'être stimulés par les progestatifs (cancer du sein par exemple),

  • saignement génital intermittent (l'origine de ce saignement doit être déterminée par des examens avant la mise en route du traitement),

  • en association avec les produits contenant du millepertuis.

Attention

Une surveillance médicale et des analyses sont nécessaires avant et pendant la contraception orale. Cette surveillance sera renforcée en cas d'antécédent de grossesse extra-utérine ou d'accident thromboembolique, de diabète, d'ictère (jaunisse) chronique ou survenu lors d'une grossesse.

L'efficacité contraceptive des progestatifs microdosés n'est pas absolue. Il est d'autant plus important de veiller à la régularité de la prise.

En cas d'arrêt des règles pendant plus de deux cycles consécutifs, l'absence de grossesse doit être vérifiée avant de poursuivre la contraception.

Interactions du médicament CERAZETTE avec d'autres substances

Ce médicament ne doit pas être associé avec les produits de phytothérapie contenant du millepertuis : risque de baisse de la sécurité contraceptive.

L'efficacité contraceptive de cette pilule peut également être diminuée par la prise conjointe d'un médicament inducteur enzymatique.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Ce médicament n'a pas de raison d'être utilisé pendant la grossesse. Si une grossesse survient malgré la contraception, du fait d'un oubli ou d'un retard de pilule, interrompez immédiatement la prise des comprimés. La grossesse pourra être poursuivie normalement si vous le désirez.

Allaitement :

Ce médicament passe faiblement dans le lait maternel ; son usage est possible pendant l'allaitement après avis médical.

Mode d'emploi et posologie du médicament CERAZETTE

Prendre régulièrement, et sans oubli, 1 comprimé par jour à la même heure, sans interruption entre 2 plaquettes. Cette pilule doit être impérativement prise chaque jour à la même heure.

En cas de première contraception orale ou de reprise d'une contraception interrompue temporairement, prendre le premier comprimé le premier jour des règles. Il est également possible de débuter le traitement entre le 2e et le 5e jour après le début des règles, mais dans ce cas, une méthode contraceptive complémentaire (préservatif par exemple) doit être utilisée pendant les 7 premiers jours de prise du contraceptif.

En cas de changement de contraceptif, prendre le premier comprimé le lendemain et à la même heure que le dernier comprimé de la plaquette du précédent contraceptif.

Après un accouchement ou une interruption de grossesse, suivre les indications du médecin.

Conseils

En cas d'oubli d'un comprimé, prendre immédiatement le comprimé oublié et continuer à l'heure habituelle pour les comprimés suivants (ce qui peut correspondre à la prise de 2 comprimés si l'oubli est découvert lors de la prise suivante). Si le retard est supérieur à 12 heures, l'efficacité contraceptive n'est plus assurée et une autre méthode complémentaire (préservatif par exemple) doit être employée pendant au moins les 7 jours suivants. Un risque de grossesse existe en cas d'oubli de plus de 12 heures au cours de la première semaine d'utilisation alors que des rapports sexuels ont eu lieu au cours des 7 jours précédant cet oubli.

En cas de vomissements ou de diarrhée survenant dans les 4 heures suivant la prise du comprimé (sans rapport avec la prise du contraceptif), prendre un autre comprimé. Si le délai est de plus de 4 heures ou si les troubles se répètent, la sécurité contraceptive n'est plus assurée et une méthode complémentaire doit être employée pour le cycle en cours.

Effets indésirables possibles du médicament CERAZETTE

En début de traitement : irrégularité des cycles, saignement entre les règles.

Fréquents (1 à 10 % des utilisatrices) : maux de tête, nausées, prise de poids, douleur ou tension des seins, acné, modification de l'humeur, diminution de la libido.

Plus rarement (moins de 1 % des utilisatrices) : infection vaginale, kystes des ovaires, vomissements, chute de cheveux, éruption cutanée, fatigue, intolérance aux lentilles de contact.

En cas d'antécédent de jaunisse ou de démangeaisons au cours d'une grossesse, risque de récidive lors de la prise de ce contraceptif.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (164)

Le 04/10/2018 à 15:26
avatar m29woking
m29woking Profession non médicale / Autre
bonjour
j’ai accouché il y a 8 semaines par cesarienne et depuis mes saignements ne se sont pas arrêtés. mon medecin vient de me prescrire cerazette. apres 3 jours de prise, les saignement se sont amplifiés avec apparition de caillots. est ce du a une intolerance à la cerazette ou est ce normal (retour de couche provoquee par la prise de la pillule?). d’avance merci

0 0
Le 08/10/2018 à 09:32
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
Si cette hémorragie persiste, il faudra revoir votre médecin.

0 1
Le 20/06/2018 à 22:43
avatar Valtitou
Valtitou Profession non médicale / Autre
Bonjour, après plusieurs années sous Gestodène j'ai changé de gynécologue et celle-ci m'a mis sous Cérazette.
Ca va faire un mois et demi que je la prends et j'ai eu qu'une journée de règles (quelques pertes seulement) et là j'ai des douleurs dans la poitrine, j'ai lui que ça faisait partie des effets secondaires mais vont-ils durer?
Faut-il que je contacte ma gynécologue pour changer à nouveau de pilule?
Merci pour votre réponse.

1 0
Le 21/06/2018 à 10:17
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
Je suis désolé, mais je ne peux pas prévoir ce qui se passera dans l'avenir. Si vous supportez mal cette nouvelle pilule, il faudra en effet reconsulter votre gynécologue.

0 2
Le 07/04/2018 à 11:20
avatar Bidoom
Bidoom Infirmier/Infirmière
Bonjour,
Je prends cérazette depuis 6 ans et j ai une baisse de libido conséquente ainsi qu' une impression de sécheresse vaginale. Cela a un vrai impact sur ma vie de couple.
Est ce que ça peut être lié à la prise de la pilule au long cours ?
Merci de votre réponse

0 0
Le 10/04/2018 à 11:53
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
C'est en effet possible, sans que l'on puisse l'affirmer. A discuter avec le médecin qui vous l'a prescrite.

0 1
Le 22/03/2018 à 11:56
avatar liloo13
liloo13 Profession non médicale / Autre
Bonjour,

J'ai pris Cerazette sur plusieurs périodes, la première fois pendant un an et demi, la deuxième fois pendant deux ans. Tout s'est très bien passé, je n'ai pas eu du tout mes règles pendant ces périodes là, je n'avais aucune douleur ou aucun trouble et tout est revenu à la normale rapidement après avoir arrêté la prise.

J'ai recommencé à la prendre depuis bientôt deux mois, et j'ai des saignements en continu depuis la deuxième semaine de prise (abondance similaire à des règles, pas anodin). C'est la première fois que cela m'arrive depuis que je prends cette pilule, je me pose des questions (et m'inquiète un peu). Est-ce normal? est-ce que cela va s'arrêter éventuellement? à quoi ce changement serait-il dû?
La seule différence dans ma vie est que je travaille maintenant de nuit, cela peut-il avoir une influence?
Le seul point positif est qu'au moins je n'ai plus de douleurs menstruelles, ça a le mérite d'être des règles certes en continu mais

3 2
Le 27/03/2018 à 09:42
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
Le fait que vous travailliez de nuit peut tout à fait expliquer cette situation. Parlez-en à votre médecin lors de la prochaine consultation.

2 1
Le 11/03/2018 à 10:54
avatar Jeangray
Jeangray Profession non médicale / Autre
Bonjour
Il me semble que ma gynécologie m'avait conseillé d'arrêter Cerazette 1 semaine 1 fois tous les 2 ans pour permettre au sang d'être évacué car j'ai parfois des règles abondantes. Comment procéder dans ce cas là pour la contraception?
Merci beaucoup pour votre réponse

4 3
Le 13/03/2018 à 07:25
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour
Je n'ai pas de commentaire sur le conseil de votre gynécologue.

Si vous arrêtez CERAZETTE et que vos règles surviennent, vous n'êtes pas protégée d'une grossesse pendant les 7 jours qui suivent la reprise de cette pilule. Ensuite, l'efficacité contraceptive est restaurée. En pratique, avec cette pilule, que vous arrêtiez une semaine ou trois mois, la stratégie est la même que lorsque vous débutez votre contraception

1 0
Le 11/01/2018 à 19:13
avatar LilaSunny85
LilaSunny85 Profession non médicale / Autre
Bonjour,

Est-il normal d’avoir des douleurs de règles sous Cerazette ? Je vois que ce n’est pas mentionné dans les effets secondaires. Qu’est-ce que cela peut-être ?

Merci d’avance.

1 0
Le 16/01/2018 à 10:16
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour
Sous contraceptif oral, les douleurs de règles ont tendance à diminuer, mais elles peuvent aussi augmenter. Un examen médical est de toute façon nécessaire pour répondre à votre question.

0 0
Le 17/12/2017 à 15:30
avatar Rachid13
Rachid13
Bonjour, pensant avoir oublié de prendre mon comprimé à 22h un soir je l'ai pris le lendemain midi. J'ai réalisé après que j'avais bien pris mon comprimé la veille, et que je venais de prendre en avance le comprimé du jour. J'ai eu des rapports ce même jour. Est-ce gênant selon vous ? Je vous remercie !

0 2
Le 19/12/2017 à 10:14
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
Non, aucune conséquence. Continuez le lendemain à la prendre à 22h (pas le jour ou vous en avez prise une à midi). encore mieux : prenez la à 19h, puis à 22h les jours suivants, pour réduire l'écart entre les prises.

2 2
Le 30/10/2017 à 07:40
avatar Galina
Galina Profession non médicale / Autre
Bonjour , j ai fait un oubli de 14h , en sachant que je prend cerazette depuis 3 mois en continu , que j ai43ans , et que je suis au comprime numéro 17 de ma plaquette..au lieu de prendre a 8h hier matin je l ai prise a 22h hier soir et ce matin normal ..merci

0 0
Le 31/10/2017 à 10:11
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
Votre contraception n'est donc plus suffisante. Vous devez utiliser d'autres modes de contraception en complément pendant 7 jours. Si vous avez eu des rapports dans les jours qui ont précédé l'oubli ou pendant les 7 jours qui ont suivi, faites un test de grossesse 3 semaines après l'oubli.

7 jours après l'oubli, l'effet contraceptif est restauré.

1 0
Le 12/10/2017 à 00:26
avatar Laulai
Laulai Profession non médicale / Autre
Bonjour,
Je prends cerazette depuis bientôt 6 ans.
Le mois dernier, j'ai eu un oubli de pilule et le soir même j'ai eu un rapport avec mon copain.
J'ai pris ma pilule le lendemain au soir.
Mais depuis je me pose des questions. J'ai fais 3 testes qui se révèlent négatifs. Dois je m'inquiéter ?
J'ai des douleurs à l'estomac, tiraillement. Je psychothe sûrement ...
Bonne soirée à vous

0 1
Le 12/10/2017 à 11:19
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
Cette situation est à risque, puisque le retard était supérieur à 12h. Mais avec un test négatif un mois après, vous pouvez être certaine de ne pas être enceinte. Les tests vendus en pharmacie sont très fiables.

0 0
Le 06/06/2017 à 15:15
avatar lise90
lise90 Profession non médicale / Autre
Suite à une IVG médicamenteuse mi mars, je prends Claréal Gé.
Depuis 1 mois j'ai des saignements quotidiens.
Je n'ai pas pris ma pilule pendant plus de 48 heures la semaine dernière, j'ai eu un rapport sexuel non protégé le deuxième jour d'oubli et j'ai repris ma pilule immédiatement ensuite et régulièrement depuis.
Existe-til un risque de grossesse ?
Merci d'avance pour votre réponse.

0 1
Le 08/06/2017 à 10:41
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour
Un oubli de 48h expose à un risque de grossesse. Faites un test.

0 3
Lire tous les commentaires

Actualités

Le « pou de tête » (Pediculus humanus capitis) vit sur le cuir chevelu où il se nourrit et les cheveux où il pond (illustration).

Poux de tête : arrêt de commercialisation de PRIODERM suite à l'inscription du malathion sur liste I

Radiographie du poignet montrant des lésions de rachitisme, principalement ici des ventouses (illustration @Frank Gaillard sur Wikimedia).

PHOSPHONEUROS : posologie et pipette modifiées pour éviter les erreurs médicamenteuses

Le collyre hypotenseur IOPIDINE 1 % n\\\'est désormais plus recommandé pendant la grossesse (illustration).

IOPIDINE 1 % m/V collyre en solution : désormais non recommandé pendant la grossesse