En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

PRAVASTATINE RATIOPHARM

Mis à jour : Lundi 27 Janvier 2014
Famille du médicament :

Hypolipémiant

27/01/2014 : ce médicament est en arrêt de commercialisation. Il n’est plus disponible en pharmacie ou ne le sera bientôt plus.

Si vous devez prendre ce médicament, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien qui pourront vous conseiller un autre traitement.

Le document ci-dessous représente la dernière fiche publiée par Vidal concernant ce médicament et ne préjuge en rien des évolutions ayant pu survenir postérieurement à cette publication.

Ce médicament est un générique de ÉLISOR et de VASTEN

Dans quel cas le médicament PRAVASTATINE RATIOPHARM est-il prescrit ?

Ce médicament est un hypolipidémiant de la famille des statines. Il permet d'abaisser les taux de cholestérol et de triglycérides circulant dans le sang. Des études cliniques ont également montré l'aptitude des statines à diminuer le risque de mortalité et de survenue d'évènement cardiovasculaire (infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral).

Il est utilisé en complément d'un régime adapté dans le traitement des excès de cholestérol associés ou non à des triglycérides élevés, lorsque le régime et les autres mesures non médicamenteuses (exercice physique, perte de poids) se sont avérés insuffisants.

Il est utilisé pour prévenir les accidents cardiovasculaires ou leur récidive chez les adultes à haut risque d'évènement cardiovasculaire, avec un taux de cholestérol élevé ou non.

Il est également utilisé chez les personnes ayant subi une transplantation d'organe, en association aux traitements immunosuppresseurs, pour lutter contre l'augmentation du taux de cholestérol consécutive à ces traitements.

Présentations du médicament PRAVASTATINE RATIOPHARM

PRAVASTATINE RATIOPHARM 10 mg : comprimé sécable ; boîte de 28
Sur ordonnance (Liste I)
PRAVASTATINE RATIOPHARM 20 mg : comprimé sécable ; boîte de 28
Sur ordonnance (Liste I)
PRAVASTATINE RATIOPHARM 20 mg : comprimé sécable ; boîte de 84
Sur ordonnance (Liste I)
PRAVASTATINE RATIOPHARM 40 mg : comprimé ; boîte de 28
Sur ordonnance (Liste I)
PRAVASTATINE RATIOPHARM 40 mg : comprimé ; boîte de 84
Sur ordonnance (Liste I)

Composition du médicament PRAVASTATINE RATIOPHARM

p cpp cpp cp
Pravastatine sodique10 mg20 mg40 mg
Lactose+++

Contre-indications du médicament PRAVASTATINE RATIOPHARM

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

Attention

Ce médicament peut être toxique pour le foie ou les muscles. Signalez à votre médecin toute fatigue anormale, perte d'appétit, douleur ou faiblesse musculaire. Des analyses de sang peuvent être pratiquées afin de vérifier que le médicament est bien supporté.

Une attention particulière s'impose dans certaines situations : personnes de plus de 70 ans, insuffisance rénale, hypothyroïdie non contrôlée par un traitement, antécédent personnel ou familial de maladie musculaire, abus d'alcool.

Attention : conducteurConducteur : ce médicament peut provoquer parfois des étourdissements et des troubles de la vue.

Interactions du médicament PRAVASTATINE RATIOPHARM avec d'autres substances

Ce médicament peut interagir avec les hypolipidémiants de la famille des fibrates.

Informez par ailleurs votre médecin si vous prenez un médicament contenant de la clarithromycine, de l'érythromycine, de la colchicine ou de la ciclosporine.

En cas d'association avec un médicament contenant une résine (colestyramine par exemple), ce médicament doit être administré à distance de la résine (soit 1 heure avant, soit 4 heures après).

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Ce médicament n'a pas d'indication chez la femme enceinte et il doit être interrompu en cas de désir de grossesse.

Si une grossesse survient sous traitement, consultez votre médecin et arrêtez la prise de ce médicament.

Aucune malformation imputable à ce médicament n'a été observée à ce jour.

Allaitement :

Les données disponibles ne permettent pas de savoir si ce médicament passe dans le lait maternel ; un choix est donc nécessaire entre l'allaitement et la prise du médicament. Cette décision devra être prise en accord avec votre médecin.

Mode d'emploi et posologie du médicament PRAVASTATINE RATIOPHARM

Les comprimés doivent être avalés en une prise par jour, de préférence le soir, au cours ou en dehors du repas.

Posologie usuelle :

Traitement des excès de cholestérol :

  • Adulte et enfant de plus de 14 ans : 10 mg à 40 mg par jour.

  • Enfant de 8 à 13 ans : 10 mg à 20 mg par jour.

Le régime reste indispensable pendant toute la durée du traitement.

Prévention des accidents cardiovasculaires :

  • Adulte : 40 mg par jour.

Après transplantation :

  • Adulte : la dose initiale est de 20 mg par jour. Elle peut être augmentée sous surveillance médicale stricte.

Conseils

Ce médicament est utilisé en plus et non en remplacement d'un régime adapté. Un régime pauvre en cholestérol et en graisses animales n'est pas simple à suivre : les erreurs sont fréquentes. Demandez conseil à votre médecin, à votre pharmacien ou à un professionnel de la nutrition.

Un taux élevé de cholestérol ne provoque généralement pas de symptômes, mais constitue un facteur de risque de maladie coronarienne. Il est mesuré à l'aide d'un dosage sanguin. Faites régulièrement les mesures de contrôle et discutez avec votre médecin des résultats à atteindre.

La prévention cardiovasculaire repose avant tout sur la mise en œuvre de mesures hygiénodiététiques : arrêt du tabac, limitation de la consommation d'alcool, contrôle du poids, exercice physique régulier.

Effets indésirables possibles du médicament PRAVASTATINE RATIOPHARM

Peu fréquents (moins de 1 % des utilisateurs) : étourdissements, maux de tête, troubles du sommeil, troubles de la vision (vision double ou trouble), anémie, troubles digestifs, éruption cutanée, chute de cheveux, troubles sexuels ou urinaires, fatigue, crampes, douleurs musculaires, élévation des transaminases.

Très rarement (moins de 0,01 % des utilisateurs ) : fourmillements des extrémités, pancréatite, jaunisse, réaction allergique, atteinte musculaire (voir Attention), tendinite.

Des atteintes pulmonaires ont également été rapportées avec certains médicaments de la famille des statines. Contactez votre médecin en cas d'essoufflement, de toux sèche persistante, de fatigue et de fièvre.

Laboratoire Téva Santé

Actualités

Les collyres étaient à l’origine de petits bâtonnets à base de principe actif qui  étaient délayés dans un liquide, de l’eau en général, au moment de l’emploi (illustration).

Arrêt de commercialisation de deux collyres à base d'inosine : CATACOL et CORRECTOL

Le répertoire des groupes génériques permet, pour chaque médicament de référence, de connaître les génériques associés (illustration).

ADRIBLASTINE, FORLAX, NAVELBINE, NEORAL, STRESAM, SUTENT : nouveaux groupes génériques

Une contracture est une contraction musculaire involontaire d'une durée inhabituellement longue et souvent douloureuse (illustration).

Douleurs musculaires : DECONTRACTYL (méphénésine) retiré du marché à partir du 28 juin 2019