En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

NISACALM

Mis à jour : Mardi 18 Novembre 2008
Famille du médicament :

Protecteur cutané

18/11/2008 : ce médicament est en arrêt de commercialisation. Il n’est plus disponible en pharmacie ou ne le sera bientôt plus.

Si vous devez prendre ce médicament, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien qui pourront vous conseiller un autre traitement.

Le document ci-dessous représente la dernière fiche publiée par Vidal concernant ce médicament et ne préjuge en rien des évolutions ayant pu survenir postérieurement à cette publication.

Dans quel cas le médicament NISACALM est-il prescrit ?

C'est une crème protectrice.

Elle est utilisée dans le traitement d'appoint des brûlures superficielles peu étendues.

Présentations du médicament NISACALM

NISACALM : crème ; tube de 50 g

Composition du médicament NISACALM

p 50 g
Thymol450 mg
Lévomenthol300 mg
Salol0,67 g
Lanoline+

Contre-indications du médicament NISACALM

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • allergie à la lanoline,

  • nourrisson de moins de 30 mois,

  • enfant ayant des antécédents de convulsions,

  • sur les lésions suintantes ou surinfectées.

Attention

Ce médicament contient des terpènes (lévomenthol, thymol) qui peuvent, dans de très rares cas, provoquer des accidents graves chez le jeune enfant.

Le risque d'accident dû aux terpènes est accru :
  • lors d'applications sous pansement étanche,

  • lors d'applications répétées ou étendues.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Les substances contenues dans ce médicament sont peu absorbées par la peau. Néanmoins, ne l'utilisez pas de façon prolongée pendant la grossesse sans l'avis de votre médecin ou de votre pharmacien

Allaitement :

Les terpènes peuvent donner un goût particulier au lait. Leur absorption par le nourrisson n'est pas souhaitable : évitez d'employer ce médicament pendant l'allaitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament NISACALM

Appliquer une couche mince sur la peau préalablement nettoyée.

Recouvrir d'une compresse de gaze stérile.

Conseils

Penser à vous laver les mains après l'application pour éviter tout contact avec les yeux.

Effets indésirables possibles du médicament NISACALM

Eczéma de contact (présence de lanoline).

En cas de dépassement de la posologie usuelle, les terpènes peuvent provoquer :
Laboratoire Mayoly-Spindler

Actualités

La dose recommandée de XELJANZ dans la polyarthrite rhumatoïde est de 5 mg, administrée deux fois par jour (illustration).

XELJANZ (tofacitinib) : bien respecter la posologie dans la polyarthrite rhumatoïde (pharmacovigilance)

La colestyramine est indiquée dans le traitement de l'hypercholestérolémie essentielle lorsque le régime est avéré insuffisant et/ou qu'il existe des facteurs de risque associés (illustration).

QUESTRAN (colestyramine) : rupture de stock en ville et contingentement à l'hôpital

La calcitonine réduit la calcémie, principalement par inhibition des ostéoclastes, ce qui diminue la résorption osseuse et donc augmente le stockage du calcium dans l'os (illustration).

MIACALCIC injectable (calcitonine de saumon) : déremboursement programmé le 5 avril 2019